Sélection de la langue

Recherche

Analyse sectorielle – Produits de confiserie au Japon

Août 2018

Sommaire

En 2017, les ventes au détail de confiseries au Japon se sont chiffrées à 9,4 milliards de dollars américains (G$ US), ce qui en faisait le sixième marché mondial de la confiserie

Les ventes au détail de confiseries au Japon sont appelées à croître au cours de la période de 2018 à 2022 et devraient atteindre 11 G$ US d'ici 2022. Cette situation s'explique en partie par le fait que les fabricants mettent sur le marché des emballages de plus petits formats, plutôt que d'en augmenter les prix, dans le but de s'adapter à la hausse continue du coût des intrants (capital et main-d'œuvre).

Le Japon était le onzième importateur de confiseries (700,7 millions de dollars américains (M$ US)) au monde en 2017 et ce secteur avait un taux de croissance annuel composé négatif de −1 %. En 2017, le Canada était le seizième exportateur de confiseries (4,7 M$ US) au Japon, ce qui représentait moins de 1 % des importations totales du pays, et les exportations du Canada affichaient un taux de croissance annuel composé de −13 % de 2013 à 2017.

Les cinq principales sociétés de confiseries mondiales (Mars, Mondelez, Nestlé, Ferrero et Hershey) font affaire au Japon; cependant, le Japon ne représente qu'une proportion infime de leurs ventes mondiales, toutes en deçà de 1,7 %.

La confiserie chocolatée est le plus grand sous-secteur au Japon et celui qui a enregistré les meilleurs résultats de 2013 à 2017, avec un taux de croissance annuel composé de 6 %, atteignant des ventes de 4,9 G$ US en 2017. La confiserie chocolatée représentait 53 % des ventes au détail, suivie des sucreries (36 %) et de la gomme (11 %).

La croissance de la consommation de chocolat repose sur une sensibilisation de plus en plus grande des Japonais aux bienfaits du chocolat pour la santé. Bienfaits qui ont souvent fait l'objet de reportages dans les médias locaux, la recherche révèle que le polyphénol dans le cacao améliore efficacement divers indicateurs de santé.

Positionnement des produits de confiserie dans le monde

Mars Inc. a été la plus grande société de confiseries au monde, ses ventes au détail atteignant 23,8 G$ US en 2017, suivie de Mondelez, Nestlé, Ferrero et Hershey.

Ventes au détail des 10 plus grandes entreprises de confiseries mondiales, en G$ US, 2013 à 2017
Entreprise 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 2013-2017
Mars Inc 25,8 26,1 24,1 23,4 23,8 −2 %
Mondelez International Inc 26,7 26,4 23,3 22,3 22,8 −4 %
Nestlé SA 14,8 14,1 12,2 11,7 11,8 −6 %
Ferrero Group 10,2 10,7 10,1 10,2 10,8 1 %
Hershey Co, The 8,4 9,0 9,0 8,9 9,0 2 %
Perfetti Van Melle Group 6,0 6,0 5,3 5,3 5,4 −3 %
Chocoladefabriken Lindt & Sprüngli AG 4,3 5,3 5,0 5,2 5,3 5 %
Lotte Group 2,7 2,8 2,4 2,5 2,6 −1 %
Arcor SAIC 2,8 2,6 2,5 2,2 2,4 −4 %
Haribo GmbH & Co KG 2,2 2,3 2,1 2,2 2,3 1 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Remarque : Aux fins des données commerciales contenues dans le présent rapport, les « produits de confiserie » sont définis par les codes Système harmonisé (SH) 1704 et 1806.

Les ventes au détail de Mondelez International Inc. dans le monde s'élevaient à 22,8 G$ US en 2017, la deuxième plus grande entreprise au monde, alors qu'au Japon ses ventes au détail s'élevaient à 391,3 M$ US en 2017, représentant 1,7 % des ventes au détail mondiales. Mondelez International Inc. se classait au cinquième rang des principales entreprises sur le marché de la confiserie au Japon. Parmi les cinq entreprises de confiseries mondiales les plus importantes, Ferrero Group et Hershey Co. ont connu des taux de croissance annuels composés de 1 % et 2 % respectivement de 2013 à 2017. Les trois autres entreprises : Mars, Mondelez et Nestlé ont enregistré des taux de croissance annuels composés négatifs allant de −2 % à −6 % au cours de la même période.

Ventes au détail des dix plus grandes entreprises de confiseries au Japon, en M$ US, 2013 à 2017
Entreprise 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 2013-2017
Lotte Group 1 371,6 1 335,9 1 293,3 1 328,7 1 364,7 0 %
Meiji Holdings Co Ltd 842,1 838,1 916,0 951,1 1 011,3 4 %
Morinaga & Co Ltd 563,4 650,3 658,1 655,7 650,9 3 %
Asahi Group Holdings Ltd 289,6 328,3 343,5 371,1 394,5 6 %
Mondelez International Inc 417,3 406,2 402,3 399,7 391,3 −1 %
Pladis Ltd 329,9 343,1 N/A
Fujiya Co Ltd 247,1 256,4 246,8 257,7 265,4 1 %
Mikakuto Co Ltd 211,0 220,6 223,1 227,2 230,0 2 %
Ezaki Glico Co Ltd 199,9 211,4 217,1 216,4 216,2 2 %
Kanro Co Ltd 187,9 181,5 189,9 197,0 202,5 2 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

s.o. : sans objet

Lotte Group, la plus grande entreprise de confiseries au Japon, a enregistré un taux de croissance annuel composé de 0 % de ses ventes au détail de 2013 à 2017. Les trois plus grandes entreprises de confiseries qui suivent, nommément Meiji Holdings, Morinaga et Asahi Group Holdings, ont toutes eu des taux de croissance annuels composés positifs de 4 %, 3 % et 6 % respectivement, de 2012 à 2017. La cinquième plus grande, Mondelez, a enregistré un taux de croissance annuel composé négatif de 1 % au cours de la même période.

Les cinq plus grandes entreprises de confiseries dans le monde et leur part de marché au Japon, en M$ US, en 2017
Entreprise Ventes de confiseries mondiales Ventes de confiseries au Japon % des entreprises au Japon
Mars. Inc 23 760,9 38,8 0,2 %
Mondelez International Inc. 22 785,3 391,3 1,7 %
Nestlé SA 11 844,9 187,3 1,6 %
Ferrero Group 10 763,9 9,5 0,1 %
The Hershey Co. 9 030,6 15,0 0,2 %

Source : Euromonitor International 2018

Les cinq principales entreprises mondiales de confiseries (Mars Inc., Mondelez International Inc., Nestlé SA, Ferrero Group et Hershey Co.) sont présentes au Japon; cependant, le Japon ne représente qu'une proportion infime de leurs ventes mondiales, qui sont toutes en deçà de 1,7 %. La dépendance aux importations de confiseries du Japon était de 7,4 % en 2017, comme en témoignent ses importations d'une valeur de 700,7 M$ US.

Marché de la confiserie au Japon en 2017
Indicateur Valeur
Ventes au détail, 2017 (M$ US) 9 444,7
Importations de confiseries du monde entier, 2017 (M$ US) 700,7
Exportations de confiseries dans le monde entier, 2017 (M$ US) 195,7
Dépendance à l'égard des importations (%) 7,4 %

Source : Euromonitor International, 2018; Global Trade Tracker, 2018

Principaux importateurs mondiaux de confiseries, en M$ US, 2013 à 2017
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 2013-2017
États-Unis 3 789,7 4 055,9 4 162,8 4 489,7 4 603,1 3 %
Allemagne 2 784,7 3 081,5 2 812,9 2 980,4 2 788,1 −2 %
France 2 323,2 2 478,2 2 398,2 2 537,2 2 375,8 −1 %
Royaume-Uni 2 552,5 2 914,3 2 654,4 2 491,2 2 367,8 −5 %
Pays-Bas 1 233,7 1 406,2 1 273,7 1 378,9 1 421,8 0 %
Canada 1 285,5 1 333,1 1 347,8 1 365,5 1 334,5 0 %
Belgique 1 048,6 1 132,9 1 010,9 1 133,1 872,4 −6 %
Pologne 762,2 850,4 852,3 855,7 791,9 −2 %
Australie 687,9 714,4 703,9 670,7 729,6 1 %
Espagne 762,1 820,9 702,2 772,4 727,7 −3 %
Japon (11) 711,0 753,6 653,5 643,2 700,7 −2 %

Source : Global Trade Tracker 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Codes SH utilisés : 1704 et 1806.

Le Japon était le onzième plus grand importateur de confiseries (700,7 M$ US) dans le monde en 2017 et ses importations affichaient un taux de croissance annuel composé négatif de −1 % de 2013 à 2017. Au cours de la même période, les États-Unis enregistraient le plus haut taux de croissance annuel composé de 3 %, pendant que celui du Canada était à 0 %.

Principaux exportateurs de confiseries au Japon, en M$ US, 2013 à 2017
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 2013-2017
Corée du Sud 124.2 126.8 103.9 99.6 118.5 −1%
Singapour 152.3 182.2 130.8 109.3 115.9 −7%
Belgique 71.6 74.5 66.4 75.1 73.5 1%
États-Unis 59.7 64.3 62.1 57.0 56.2 −1%
France 49.7 53.7 39.3 42.5 45.7 −2%
Australie 23.0 33.3 29.5 26.7 31.5 8%
Allemagne 25.7 27.3 27.0 28.1 29.3 3%
Chine 26.8 30.1 31.3 29.6 28.6 2%
Thaïlande 28.3 20.7 22.5 26.2 24.8 −3%
Malaisie 24.4 19.2 17.8 23.1 24.2 0%
Canada (16) 8.1 10.2 6.1 5.3 4.7 −13%

Source : Global Trade Tracker 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

La Corée du Sud était le plus grand exportateur de confiseries au Japon (118,5 M$ US) en 2017. Elle connaissait un taux de croissance annuel composé de −1 % de 2013 à 2017. Le Canada se classait au seizième rang des exportateurs de confiseries (4,7 M$ US) en 2017 au Japon, soit moins de 1 % des importations de confiseries totales du Japon, et enregistrait un taux de croissance annuel composé de 13 % de 2013 à 2017.

Réseaux de distribution des confiseries au Japon, répartition en %, selon la valeur des ventes au détail
Type de point de vente 2013 2014 2015 2016 2017
Ventes en magasin 97,8 97,6 97,1 96,8 96,5
Détaillants en alimentation 87,4 87,2 86,3 85,9 85,8
Détaillants modernes en alimentation 57,2 57,8 57,8 58,1 57,8
Dépanneurs 7,6 7,7 7,8 8,1 8,2
Magasins de vente au rabais 6,5 6,7 6,6 6,7 6,7
Détaillants rattachés à une station-service 4,8 4,9 5,2 5,2 5,2
Hypermarchés 13,3 13,6 13,6 13,4 13,3
Supermarchés 24,9 24,9 24,6 24,7 24,4
Détaillants en alimentation traditionnels 30,3 29,3 28,5 27,8 28,0
Spécialistes des aliments/boissons/produits du tabac 8,2 8,0 8,0 7,9 8,0
Petits épiciers indépendants 15,8 15,3 14,9 14,6 14,7
Autres détaillants en alimentation 6,3 6,0 5,7 5,3 5,3
Spécialistes autres que les détaillants en alimentation 6,1 6,0 6,1 6,1 5,9
Détaillants spécialisés en produits cosmétiques et de santé 3,7 3,7 3,9 4,0 3,9
Spécialistes autres que ceux en alimentation 2,4 2,3 2,2 2,1 2,1
Détaillants de produits divers 4,3 4,4 4,7 4,8 4,9
Ventes hors magasin 2,2 2,4 2,9 3,2 3,5
Distributeurs automatiques 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0
Achats à domicile 0,1 0,1 0,1 0,1 0,1
Ventes au détail en ligne 1,1 1,4 1,8 2,1 2,4
Totaux 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0

Source : Euromonitor International 2018

Les supermarchés (représentant 24,4 % du marché des confiseries en 2017) ont un réseau étendu partout au Japon. Ils offrent une vaste gamme de produits, des promotions fréquentes, et demeurent le principal circuit d'achats pour les consommateurs. Les sucreries sont habituellement achetées au cours des sorties quotidiennes pour faire des courses, alors que le deuxième plus grand réseau de distribution est le petit épicier indépendant (14,7 %), suivi des hypermarchés (13,3 %) et des dépanneurs (8,2 %). Les dépanneurs prennent de plus en plus d'importance, particulièrement dans les catégories à croissance rapide comme les bonbons à la menthe et les pastilles, les gommes, les gelées et les bonbons à mâcher. Les ventes de ces produits sont souvent moussées parce qu'ils sont souvent étalés sur des tablettes bien en vue devant les caisses.

Attitudes des consommateurs et facteurs économiques

Le Japon représentait le sixième plus grand marché de la confiserie au monde sur le plan de la valeur globale des ventes entre 2012 et 2017 et il est prévu qu'il restera au même rang de 2018 à 2022 comme l'indiquent les tableaux ci dessous. Les consommateurs japonais sont réputés être particulièrement soucieux de leur alimentation et ont une préférence pour les aliments frais. Ils ont donc tendance à consommer des produits de boulangerie plutôt que des confiseries pour satisfaire leurs fringales de sucre. Les ventes de biscuits sucrés, de crème glacée, de gâteaux et de pâtisseries ont surpassé la confiserie chocolatée et les sucreries. Les confiseries plaisent tout de même aux Japonais, particulièrement celles qui misent sur la portabilité, qui sont faciles à partager et à consommer, et qui comportent des bienfaits particuliers. Environ la moitié des consommateurs japonais qui optent pour des confiseries chocolatées ou des sucreries comme collation, le font à titre de remontant entre le dîner et le souper. Les produits qui stimulent la vivacité et l'énergie sont populaires, surtout chez les jeunes adultes, car ce sont des articles qui offrent des avantages comme le blanchiment des dents et la fraîcheur d'haleine (Euromonitor International, 2017).

Historique des principaux marchés de la confiserie dans le monde en G$ US, 2013 à 2017
Rang Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 2013-2017
1 États-Unis 31,0 31,6 32,7 33,2 33,8 2 %
2 Chine 14,7 16,2 15,7 15,7 16,0 2 %
3 Russie 7,4 8,1 9,4 10,4 11,4 11 %
4 Allemagne 10,5 10,7 11,1 11,2 11,4 2 %
5 Royaume-Uni 10,4 10,6 10,7 10,6 10,6 0 %
6 Japon 8,4 8,7 9,0 9,2 9,4 3 %
7 Brésil 7,2 7,5 7,6 7,5 7,5 1 %
8 France 6,7 6,8 6,9 7,0 7,0 1 %
9 Inde 2,2 2,6 3,0 3,5 4,1 17 %
10 Italie 4,0 3,9 3,8 3,7 3,7 −2 %
12 Canada 3,0 3,1 3,2 3,3 3,4 3 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Prévisions des plus grands marchés de ventes au détail de confiseries dans le monde, en G$ US, 2018 à 2022
Rang Pays 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* 2018-2022
1 États-Unis 34,8 35,8 36,8 37,8 38,8 3 %
2 Chine 16,6 17,4 18,5 19,8 21,3 6 %
3 Russie 11,9 12,5 13,1 13,9 14,6 5 %
4 Allemagne 11,7 12,1 12,5 12,8 13,2 3%
5 Royaume-Uni 10,8 11,0 11,2 11,3 11,4 1 %
6 Japon 9,7 10,1 10,4 10,7 11,0 3 %
7 Brésil 7,7 8,0 8,4 8,8 9,3 5 %
8 France 7,1 7,3 7,4 7,6 7,8 2 %
9 Inde 4,6 5,1 5,7 6,3 7,0 11 %
10 Argentine 3,0 3,5 4,1 4,6 5,1 14 %
13 Canada 3,5 3,6 3,7 3,8 3,9 3 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

On prévoit que l'Argentine déclassera l'Italie au dixième rang du plus grand marché de la confiserie de 2018 à 2022. Les facteurs démographiques jouent un rôle important dans ce marché en raison du vieillissement de la population et des taux en baisse de reconstitution qui entraînent un affaiblissement du bassin de consommateurs pour les produits de confiserie. La proportion de résidents de 65 ans et plus, qui sont généralement des consommateurs marginaux de confiseries, a augmenté de façon constante. Les ventes de confiseries ne sont pas touchées pour le moment, mais elles le seront éventuellement si les produits ne sont pas novateurs. De plus, l'obésité juvénile commence à poser des préoccupations, le ministère japonais de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie soulignant que l'obésité chez les enfants de 9 à 17 ans est en hausse depuis les trois dernières décennies, principalement en raison des changements dans l'alimentation (Euromonitor International, 2017). En mettant l'accent de plus en plus sur la santé et l'adaptation des produits destinés aux aînés et aux jeunes consommateurs, cet environnement présente des possibilités pour les produits dont les bienfaits sont bien commercialisés, novateurs ou élaborés avec des ingrédients de première qualité.

Marché de détail

Dans l'ensemble, le marché de la confiserie au Japon a légèrement augmenté entre 2013 et 2017, enregistrant des ventes de 9,4 G$ US ou 418 000 tonnes. La confiserie au chocolat demeure le principal sous-secteur, représentant 52,8 % des ventes totales de confiseries, et a été le secteur phare sur toute la période avec un taux de croissance annuel composé de 5 % de 2012 à 2017. Les ventes au détail de gommes ont régressé avec un taux de croissance annuel composé négatif de −6 % du chiffre d'affaires et de −7 % du volume de 2013 à 2017.

Historique des ventes au détail de confiseries, en M$ US (prix courants, taux de change fixe de 2017), au Japon, de 2013 à 2017
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 Part en 2017 (%) TCAC* 2013-2017
Confiseries 8 445,2 8 690,8 8 950,5 9 199,4 9 444,7 2 %
Confiseries chocolatées 4 000,1 4 266,1 4 534,0 4 758,2 4 987,7 53 % 6 %
Sucreries 3 171,1 3 242,6 3 300,3 3 377,4 3 437,4 36 % 2 %
Gommes 1 274,0 1 182,1 1 116,2 1 063,8 1 019,6 11 % −5 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Historique des ventes au détail de confiseries, volume des ventes en milliers de tonnes, de 2013 à 2017
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 Part en 2017 (%) TCAC* 2013-2017
Confiseries 401,6 404,1 405,8 412,4 418,0 1 %
Confiseries chocolatées 136,2 141,5 144,8 149,7 154,3 37 % 3 %
Sucreries 228,7 229,1 229,5 233,0 235,4 56 % 0 %
Gommes 36,6 33,5 31,5 29,8 28,3 7 % −7 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Au cours de la période de prévision de 2018 à 2022, on s'attend à ce que les ventes de confiseries passent à 10,9 G$ US en 2022, alors qu'elles étaient à 9,7 G$ US en 2018. Selon Euromonitor, dans un effort visant à protéger les consommateurs contre la hausse des coûts des ingrédients, un bon nombre de fabricants commercialisent des emballages de plus petits formats, plutôt que d'imposer des augmentations de prix.

Prévision des ventes au détail de confiseries (prix courants, taux de change fixe de 2017), au Japon, de 2018 à 2022
Catégorie 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* 2018-2022
Confiseries 9 740,6 10 069,0 10 412,4 10 710,1 10 990,1 3 %
Confiseries chocolatées 5 231,6 5 484,2 5 738,3 5 961,9 6 171,7 4 %
Sucreries 3 518,2 3 613,3 3 715,2 3 801,6 3 881,6 2 %
Gommes 990,7 971,5 958,9 946,6 936,8 −1 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Prévision des ventes au détail de confiseries, volume des ventes en milliers de tonnes, au Japon, de 2018 à 2022
Catégorie 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* 2018-2022
Confiseries 422,5 426,5 429,9 432,8 435,1 1 %
Confiseries chocolatées 158,0 161,2 163,9 166,1 168,1 2 %
Sucreries 237,4 239,2 240,8 242,1 243,1 1 %
Gommes 27,1 26,1 25,3 24,5 23,9 −3 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Confiseries chocolatées

La confiserie chocolatée a poursuivi sa progression en 2017, avec des ventes au détail témoignant d'une hausse de 5 % pour s'établir à 4,9 G$ US. Cette augmentation correspond au taux de croissance annuel composé de 5 % affiché au cours de la période d'examen, où la hausse était soutenue par la bonne acceptabilité du chocolat avec une teneur en cacao élevée (p. ex. plus de 70 %). La consommation de chocolat a longtemps été perçue comme malsaine, mais aujourd'hui la croissance de la consommation du chocolat repose sur une sensibilisation de plus en plus grande des Japonais aux bienfaits du chocolat pour la santé. Bienfaits qui ont souvent fait l'objet de reportages dans les médias locaux, la recherche révèle que le polyphénol dans le cacao (des grains semblables à des fèves qui entrent dans la confection du cacao, du beurre de cacao et du chocolat) améliore avantageusement divers indicateurs de santé. Le cacao contient un bon équilibre de minéraux, dont le calcium, le fer et le magnésium, qui permettent efficacement de réduire la pression sanguine, de lutter contre l'artériosclérose, l'obésité et le cancer, tout en minimisant le niveau de stress et les effets des allergies et du rhumatisme.

La mise en marché de formats d'emballage plus petits a aussi contribué à mousser les ventes de chocolat en sachets et en sacs. Les produits du chocolat, auxquels est ajouté un anti-fondant, sont pour la plupart vendus dans des emballages flexibles plus petits de 30 grammes (g) à 50 g. Ce format d'emballage, connu comme Kobukuro-Choco en japonais, qu'on pourrait traduire par « collation de chocolat dans un petit sac », contribue aux ventes de chocolat en sachets et en sacs en raison de la tendance culturelle à consommer sur le pouce et à prendre des collations au bureau.

La catégorie des assortiments de chocolats en boîte a connu la deuxième croissance la plus marquée en 2017, les ventes en valeur marchande ayant augmenté de 6 %. Il y a une forte demande continue dans le secteur du chocolat de première qualité, à prix unitaires courants moyens, qui a connu une hausse de 3 %. Populaires, les assortiments de chocolats en boîte sont de plus en plus offerts en cadeaux, et les Japonaises les apprécient tout particulièrement comme récompense au cours d'une journée de travail bien remplie.

D'après Euromonitor International, les chocolats pour occasions spéciales sont habituellement vendus à un prix plus élevé que d'autres, et les variations de primes commercialisées à l'appui des événements spéciaux et des célébrations sont des cadeaux populaires.

Historique des ventes au détail de confiseries chocolatées au Japon par segment, en M$ US
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 2013-2017
Confiseries 8 445,2 8 690,8 8 950,5 9 199,4 9 444,7 3 %
Confiseries chocolatées 4 000,1 4 266,1 4 534,0 4 758,2 4 987,7 6 %
Chocolat en sachet et en sac 1 389,4 1 429,9 1 481,5 1 551,5 1 604,5 4 %
Assortiments de chocolats en boîte 966.3 1 052,7 1 144,1 1 216,1 1 284,9 7 %
Chocolat vendu avec des jouets 67,4 69,8 71,6 74,3 77,7 4 %
Barres 263,0 282,7 299,8 306,4 312,5 4 %
Barres 739,4 808,2 861,5 862,8 900,1 5 %
Tablettes 557,2 604,6 657,0 728,2 788,8 9 %
Autres confiseries chocolatées 17,3 18,3 18,6 18,9 19,2 3 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Les tablettes de chocolat ont connu le taux de croissance annuel composé le plus élevé, soit de 9 % de 2013 à 2017, suivies des assortiments de chocolats en boîte (7 %). Meiji demeure le chef de file de la confiserie chocolatée et devrait s'accaparer d'une part en valeur de 13 % dans cette catégorie en 2017. L'entreprise Meiji a une présence importante sur le marché des collations au Japon et demeure à l'avant scène de la confiserie chocolatée en raison de sa vaste gamme de chocolats en sacs et en sachets, et de tablettes, où il devrait respectivement atteindre 26 % et 32 % des ventes en 2017. Les ventes de la marque Galbo de Meiji augmentent en raison de la forte demande chez les employés de bureau parce que le chocolat fond seulement dans la bouche et non entre les doigts.

Lotte arrive deuxième dans la catégorie des confiseries chocolatées avec une part de marché de 11 % en 2017 grâce à sa forte présence dans les étalages de tablettes de chocolat. L'entreprise a mené l'innovation au sein de la catégorie du chocolat fonctionnel avec le lancement de son chocolat probiotique, Nyusankin, en octobre 2015, à l'origine de la tendance à ajouter des probiotiques aux collations de produits non laitiers au Japon, si bien que la marque se trouve maintenant à proximité du yogourt dans certains dépanneurs.

Prévisions des ventes au détail des confiseries chocolatées au Japon par segment, en M$ US
Catégorie 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* 2018-2022
Confiseries 9,740.6 10,069.0 10,412.4 10,710.1 10,990.1 3%
Confiseries chocolatées 5 231,6 5 484,2 5 738,3 5 961,9 6 171,7 4 %
Chocolat en sachet et en sac 1 658,5 1 714,6 1 770,9 1 817,8 1 860,8 3 %
Assortiments de chocolats en boîte 1 361,4 1 442,1 1 524,8 1 600,5 1 673,5 5 %
Chocolat vendu avec des jouets 81,3 85,1 88,8 92,0 94,9 4 %
Barres 320,7 330,1 340,1 348,8 357,1 3 %
Chocolat – occasions spéciales 942,9 988,6 1 035,5 1 077,9 1 118,5 4 %
Tablettes 847,1 903,7 957,7 1 004,0 1 045,6 5 %
Autres confiseries chocolatées 19,6 20,0 20,5 20,9 21,3 2 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

On s'attend à ce que la confiserie chocolatée au Japon poursuive sa trajectoire au cours de la période de prévision, avec un taux de croissance annuel composé de 4 % de 2018 à 2022, et des ventes au détail se chiffrant à 6,2 G$ US d'ici 2022.

Les chefs de file de la confiserie chocolatée ont mis l'accent sur les bienfaits du chocolat pour la santé. En conséquence, les consommateurs au Japon devraient chercher de la confiserie chocolatée avec des caractéristiques fonctionnelles et des bienfaits pour la santé, davantage que des ingrédients de première qualité ou de nouvelles saveurs, au cours des années à venir.

Cinq principales entreprises de confiseries chocolatées au Japon – répartition en % selon la valeur des ventes au détail
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 2013-2017
Lotte Group 14,0 13,6 13,0 13,6 13,9 0 %
Meiji Holdings Co Ltd 13,2 12,2 12,9 12,9 13,3 0 %
Morinaga & Co Ltd 8,7 9,9 9,4 8,9 8,5 −1 %
Fujiya Co Ltd 4,2 4,1 3,9 3,9 3,9 −2 %
Nestlé SA 4,0 4,0 3,9 3,8 3,8 −1 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Sucreries

Les sucreries constituent la deuxième plus grande catégorie sur le marché de la confiserie au Japon, les ventes atteignant 3,4 G$ US en 2017. Elle a maintenu un taux de croissance annuel composé de 2 % de 2013 à 2017. Cette hausse est principalement attribuable à la popularité des bonbons à la menthe et des pastilles, des gommes, des gelées et des bonbons à mâcher, les autres sous-secteurs faisant face à un recul dans les ventes. On s'attend à ce que les ventes au détail affichent une croissance positive au taux de croissance annuel composé de 2 % de 2018 à 2022, pour atteindre 3,9 G$ US en 2022.

Le sous-secteur des pastilles, des gommes, des gelées et des bonbons à mâcher menait sur le plan de la croissance en 2017, les ventes en valeur actuelle marquant une hausse de 7 % de 2013 à 2017. Les gommes et les gelées se sont particulièrement bien démarquées en raison d'un développement dynamique de produits destinés aux enfants. Fait à remarquer, les fabricants ont aussi commencé à cibler les adultes en mettant en marché une gamme plus étendue de produits à valeur ajoutée.

Les supermarchés constituaient le plus grand réseau de distribution des produits dans ce sous-secteur, représentant 41 % des valeurs marchandes de sucreries en 2017.

Historique des ventes au détail de sucreries au Japon par segment, en M$ US
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 2013-2017
Sucreries 3 171,1 3 242,6 3 300,3 3 377,4 3 437,4 2 %
Bonbons durs 410,9 403,5 393,1 382,1 373,2 −2 %
Sucettes 25,9 25,1 26,0 25,2 24,8 −1 %
Confiseries médicamentées[1] 666,7 660,3 655,7 650,2 645,5 −1 %
Menthes 433,3 470,4 502,9 530,5 554,8 6 %
Pastilles, gommes, gelées et bonbons à mâcher 732,2 783,4 839,7 905,8 956,9 7 %
Caramels anglais, caramels mous et nougat 404,3 408,4 397,2 391,2 384,5 −1 %
Autres sucreries 497,9 491,5 485,6 492,4 497,8 0 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

[1] Confiseries médicamentées : Tout produit de confiserie sucré contenant des herbes et/ou des extraits de plante. Les menthes médicamentées font partie de ce sous-secteur.

Prévisions de la valeur des ventes au détail de sucreries au Japon par segment, en M$ US
Catégorie 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* 2018-2022
Sucreries 3 518,2 3 613,3 3 715,2 3 801,6 3 881,6 2 %
Bonbons durs 368,3 366,3 366,3 366,3 367,2 0 %
Sucettes 24,7 24,7 24,9 24,9 25,0 0 %
Confiseries médicamentées 647,6 653,3 661,5 668,3 675,6 1 %
Menthes 580,4 607,8 636,0 660,9 683,9 4 %
Pastilles, gommes, gelées et bonbons à mâcher 1 009,4 1 063,6 1 117,0 1 162,5 1 202,3 4 %
Caramels anglais, caramels mous et nougat 381,8 381,3 382,2 382,3 382,6 0 %
Autres sucreries 506,0 516,1 527,3 536,5 545,1 2 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Comme le montre le tableau ci-dessous, Asahi Group Holdings domine le marché japonais des sucreries, principalement en raison de Mintia, sa marque de sucrerie phare. Asahi Group a trouvé le succès en commercialisant les produits Mintia auprès des jeunes consommateurs en faisant valoir son goût sucré et fruité, ainsi que la variété de saveurs intéressantes offertes, tout en faisant approuver la marque par des célébrités. Les autres grandes entreprises détiennent individuellement moins de 10 % des parts du marché, ce qui en fait des sucreries un environnement passablement fragmenté. Compte tenu du faible coût unitaire des sucreries, les consommateurs préfèrent les marques bien connues aux marques maison, lesquelles occupent une place négligeable dans le sous-secteur des sucreries.

Cinq principales entreprises de sucreries au Japon – répartition en % selon la valeur des ventes au détail
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 2013-2017
Asahi Group Holdings Ltd 9,1 10,1 10,4 11,0 11,5 6 %
Meiji Holdings Co Ltd 6,3 6,5 7,2 7,5 7,8 5 %
Mikakuto Co Ltd 6,7 6,8 6,8 6,7 6,7 0 %
Morinaga & Co Ltd 6,8 7,1 7,1 6,8 6,6 −1 %
Kanro Co Ltd 5,9 5,6 5,8 5,8 5,9 0 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Gomme

La gomme a continué à régresser en 2017, le volume et la valeur des ventes au détail courants reculant de 5 % et 4 % pour s'établir à 27 700 tonnes et à 1 G$ US, respectivement. Les ventes de gommes ont régressé pendant plus d'une décennie en raison du moins grand nombre de fumeurs, qui sont les principaux consommateurs de ce produit au Japon. Cette baisse s'explique par une prise de conscience grandissante par les consommateurs de la nocivité du tabac pour la santé, et ce, même si les cigarettes sont relativement abordables, si on compare avec les prix des autres pays de niveau économique semblable. De plus, le sous-secteur des menthes a gagné la faveur des consommateurs par rapport à la gomme en raison de sa plus grande commodité et du fait que les menthes ne créent pas de déchets. En réaction, certains fabricants au Japon cherchent à sortir de ce sous-secteur. Par exemple, Bourbon Corp a cessé la vente de gommes en 2015 et s'intéresse, depuis 2016, à la crème glacée, d'après Euromonitor International. Le gouvernement japonais entend interdire la consommation du tabac à l'intérieur des commerces et établissements publics, y compris les bistros et les restaurants et ce, avant les Olympiques de Tokyo en 2020. Cependant, en date de décembre 2017 le gouvernement n'avait pas encore annoncé quelque décision à ce sujet. Si l'usage du tabac est interdit par la loi, on peut s'attendre à ce que la population de fumeurs fléchisse encore davantage, d'où un recul encore plus important de la consommation de gommes au Japon.

Historique de la valeur des ventes au détail de la gomme au Japon par segment, en M$ US
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 2013-2017
Gomme 1 274,0 1 182,1 1 116,2 1 063,8 1 019,6 −12 %
Gommes à claquer 47,3 40,2 31,0 29,2 27,9 −5 %
Gommes à mâcher 1 226,6 1 141,9 1 085,1 1 034,5 991,8 −5 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Prévisions de la valeur des ventes au détail de gommes au Japon par segment, en M$ US
Catégorie 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* 2018-2022
Gomme 990,7 971,5 958,9 946,6 936,8 −1 %
Gommes à claquer 26,9 26,1 25,6 25,1 24,6 −2 %
Gommes à mâcher 963,9 945,4 933,3 921,5 912,2 −1 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

La baisse du taux de natalité influence les ventes de gomme à claquer, et en conséquence les fabricants ne déploient pas d'efforts significatifs pour développer de nouveaux produits destinés aux enfants et aux adolescents.

La gomme est le plus petit sous-secteur de la confiserie, affichant des ventes au détail de 1 G$ US en 2017, soit 10,6 % du marché total (9,4 G$ US) au Japon. Alors que la vente de chocolat (TCAC de 5 %) et des sucreries (TCAC de 2 %) ont augmenté, celle des gommes a chuté au cours des dernières années, avec un TCAC de −12 % de 2013 à 2017.

La gomme en pastille est le format le plus populaire au Japon, représentant environ 80 % du chiffre de ventes de la gomme en 2017. La gomme en pastille et en palette au Japon a habituellement un emballage individuel avec un mince papier flexible ou une enveloppe en aluminium/papier flexible à jeter aux déchets après consommation.

Cinq principales entreprises de gommes au Japon – répartition en % selon la valeur des ventes au détail
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 2013-2017
Lotte Group 51,1 50,3 48,2 48,8 50,1 0 %
Mondelez International Inc 22,2 22,8 24,8 26,0 26,3 4 %
Meiji Holdings Co Ltd 8,9 9,1 8,5 8,0 7,7 −4 %
Ezaki Glico Co Ltd 3,5 3,7 3,8 3,9 4,0 3 %
Marukawa Confectionery Co Ltd 1,3 1,2 1,1 1,2 1,3 0 %

Source : Euromonitor International 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Lotte continue de dominer les ventes et devrait enregistrer 50 % des ventes du sous-secteur en 2017. D'après Euromonitor, Lotte a mis en marché en 2015 sa première marque de gomme FOSHU (aliment pour des besoins de santé spécifiques), sous l'appellation Xylitol Oratect, agréée par l'Association dentaire du Japon, et qui a été bien reçue par les consommateurs japonais. De plus, l'entreprise a aussi proposé un nouveau type de gomme appelé Eat Mint (menthe à manger) au printemps 2017, vendu exclusivement dans des kiosques de la ligne Yamanote, la principale voie de train qui fait le tour de Tokyo. Ce produit novateur a la texture d'une gomme à mâcher pendant les 30 premières secondes en bouche, puis il se dissout comme un bonbon à mâcher.

Mondelez Japan devrait conserver le second rang en 2017 avec 27 % des parts de marché, grâce à la forte présence de ses gommes sans sucre. L'entreprise détient les deuxième et troisième marques de gommes les plus reconnues au Japon – Clorets et Recaldent – qui devraient conserver leurs parts de marché respectives de 12 % et 8 % en 2017. Meiji devrait conserver sa troisième place en 2017 avec 8 % des parts du sous-secteur. Meiji est le joueur le moins actif parmi les chefs de file de ce sous-secteur. L'entreprise détient la marque Xylish, qui représentait 8 % du chiffre de ventes en 2017.

Conclusion

Les ventes de confiseries ont connu un essor constant avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 3 % de 2013 à 2017 grâce à la croissance de la confiserie chocolatée (TCAC de 5 %) et des sucreries (TCAC de 2 %), malgré le fléchissement de la vente de gommes (TCAC de 12 %). Les prévisions pour la période de 2018 à 2022 laissent entrevoir une tendance semblable pour la confiserie, dans son ensemble, avec un TCAC de 3 %. Les chefs de file de la confiserie chocolatée ont mis l'accent sur les bienfaits du chocolat pour la santé. En conséquence, les Japonais chercheront vraisemblablement des produits chocolatés procurant des caractéristiques fonctionnelles et des bienfaits pour la santé, davantage que des produits à ingrédients de première qualité ou à nouvelle(s) saveur(s) au cours des années à venir.

Les fabricants de produits de confiserie innovateurs et sains, procurant des bienfaits adaptés au style de vie des consommateurs, pourraient répondre davantage aux besoins du marché, des consommateurs, et y réussir une percée significative.

Pour de plus amples renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire, par région.

Pour de plus amples renseignements sur FOODEX 2018, veuillez communiquer avec :

Ben Berry, directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@canada.ca

Ressources

Analyse sectorielle : Produits de confiserie au Japon
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : Hongli Wang, analyste de marché

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2018).

Images
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :