Sélection de la langue

Recherche

Analyse sectorielle - Morue au Royaume-Uni

Mai 2017

Analyse sectorielle - Morue au Royaume-Uni (Version PDF, 475Ko) | Aide sur les formats téléchargeables

Contenu

Sommaire

Le Royaume-Uni (R.-U.) est l'un des plus grands importateurs de morue au monde et s'approvisionne principalement auprès de l'Islande, de la Chine et de la Norvège. En 2016, le R.-U. a importé 104,2 millions de kilogrammes de morue, ce qui représente 700,8 millions de dollars canadiens. Les importations britanniques de morue ont augmenté selon un taux de croissance annuel composé de 9,2 % (par valeur) de 2011 à 2016, tandis que les importations de morue en volume ont augmenté selon un taux de croissance annuel composé plus lent de 4,9 % au cours de la même période. Les produits de la morue les plus couramment importés au R.-U. sont les filets surgelés (81 %), suivis par les morues entières congelées (12 %).

Selon l'Étude stratégique du marché de l'Union européenne, la morue au R.-U. est l'un des débouchés les plus prometteurs au sein de l'Union européenne (UE). Après une analyse rigoureuse de la taille du marché, du taux de croissance et des réductions tarifaires associées aux importations de l'UE, il a été déterminé que le R.-U. représente une occasion idéale pour les exportateurs canadiens de morue.

Le poisson blanc est le poisson le plus populaire au R.-U. et la population britannique consomme plus de morue que n'importe quel autre type de poisson blanc. Bien que le volume des ventes pour l'ensemble de cette catégorie de poisson ait diminué de 0,8 % de 2014 à 2016, les ventes de morue ont augmenté de 4,2 %. Puisque les deux grandes raisons pour ne pas consommer de la morue sont le manque de connaissances quant à la préparation et le temps requis pour préparer un plat de morue à partir de zéro, les ventes au détail ont profité des produits novateurs axés sur l'aspect pratique et les nouvelles saveurs, comme le poisson prémariné qui peut être cuit au four. La consommation semble également être liée à une sensibilisation accrue aux avantages pour la santé qu'offrent les produits du poisson. Les campagnes de publicité faisant la promotion des avantages pour la santé associés au poisson qui ont été lancées par l'industrie des produits de la mer ont aussi grandement contribué aux ventes au détail.

Les Britanniques consommaient principalement de la morue dans les friteries, avec 58,4 millions de portions de morue servies en 2015, ce qui représente une augmentation de 32,8 % comparativement à 2014.

Introduction – Positionnement de la morue dans le monde

En 2016, le Royaume-Uni (R.-U.) était le troisième plus grand importateur de morue dans le monde, selon la valeur, avec un montant de 700,8 millions de dollars canadiens. Le R.-U. était également le quatrième plus grand importateur de morue par volume, avec une quantité de morue importée en 2016 de 104,2 millions de kilogrammes.

Bien que l'industrie de la pêche soit considérable au R.-U., ce dernier exporte la plus grande part des produits de la mer capturés et importe des espèces qui sont plus populaires auprès des consommateurs nationaux. En 2015, environ 90 % de l'approvisionnement en morue du R.-U. était importé.

Principaux marchés de morue dans le monde en 2016, en dollars canadiens
Rang Pays Valeur, $ CAN Part du marché (%) TCAC (%) 2011-2016
S.O. Monde 6 976 846 503 100 10,7
1 Chine 754 888 812 10,8 14,1
2 Pays-Bas 730 953 651 10,5 19,0
3 Royaume-Uni 700 822 447 10,0 9,2
4 Portugal 668 901 949 9,6 6,1
5 Suède 609 334 094 8,7 12,0
6 États-Unis 544 191 147 7,8 16,6
7 Allemagne 447 393 454 6,4 15,0
8 Espagne 422 184 599 6,1 12,7
9 Danemark 400 565 214 5,7 10,4
10 France 391 067 834 5,6 8,3
Source: Global Trade Tracker, 2017
Système harmonisé (SH)
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Sans objet (S.O.)
Remarque : Aux fins du présent rapport, le terme « morue » a été défini au moyen des codes SH suivants : 030250, 030251, 030352, 030360, 030363, 030471, 030551, 030562.
Principaux marchés de morue* dans le monde en 2016, en kilogrammes (kg)
Rang Pays Valeur, $ CAN Part du marché (%) TCAC (%) 2011-2016
S.O. Monde 1 170 627 538 100 5,4
1 Chine 201 352 887 17,2 6,6
2 Pays-Bas 121 945 889 10,4 10,1
3 Portugal 109 487 516 9,4 1,4
4 Royaume-Uni 104 254 499 8,9 4,9
5 Suède 83 955 968 7,2 9,2
6 Danemark 82 569 848 7,1 6,9
7 Espagne 70 270 395 6,0 7,6
8 États-Unis 63 210 182 5,4 9,5
9 Allemagne 55 661 663 4,8 10,9
10 France 52 553 872 4,5 3,1
Source: Global Trade Tracker, 2017
Système harmonisé (SH)
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Sans objet (S.O.)
Remarque : Aux fins du présent rapport, le terme « morue » a été défini au moyen des codes SH suivants : 030250, 030251, 030352, 030360, 030363, 030471, 030551, 030562.

En 2016, l'Islande était le plus grand fournisseur offrant le meilleur rapport qualité-prix au R.-U., suivi par la Chine et la Norvège. Bien que le Canada se classait onzième globalement, il était le cinquième plus grand fournisseur ne provenant pas de l'UE, représentant une part de marché de 0,8 %.

Le format le plus couramment importé au R.-U. en 2016 était les filets congelés (81 %), suivis par les morues entières congelées (12 %). La catégorie de morues entières congelées a connu la plus importante croissance, avec un taux de croissance annuel composé de 44,4 % de 2012 à 2016, alors que la catégorie de la morue séchée et non salée a connu la croissance la plus lente, avec un taux de croissance annuel composé de 2,3 % de 2012 à 2016. Selon Seafish, un organisme public non ministériel britannique financé à même une taxe perçue sur la première vente de produits de la mer au R.-U., y compris les importations, cette tendance pourrait être amenée à changer en raison de la demande accrue en poissons réfrigérés. Il semblerait que les entreprises de pêche islandaises étudiaient la possibilité de vendre leurs chalutiers‑congélateurs afin de se concentrer sur la transformation à terre puisque les coûts d'exploitation associés à cette activité sont moins élevés.

La morue la plus couramment consommée au R.-U. est la morue franche, mais la morue du Pacifique est également importée et est habituellement utilisée pour les produits panés ou frits, comme les bâtonnets de poisson.

Dix plus grands importateurs de morue dans le monde en 2016, en dollars canadiens
Pays Importations en $ CAN Principaux fournisseurs et part du marché #1 Principaux fournisseurs et part du marché #2 Principaux fournisseurs et part du marché #3 Part du Canada
1. Chine 754 888 812 Russie 44 % États-Unis 26 % Norvège 19 % 0,05 %
2. Pays-Bas 730 953 651 Russie 35 % Islande 32 % Norvège 19 % 0,16 %
3. Royaume-Uni 700 822 447 Islande 27 % Chine 20 % Norvège 12 % 0,80 %
4. Portugal 668 901 949 Suède 40 % Pays-Bas 28 % Russie 7 % 0,16 %
5. Suède 609 334 094 Norvège 85 % Chine 6 % Danemark 3 % pas de données
6. États-Unis 544 191 147 Chine 69 % Islande 10 % Russie 8 % 5,71 %
7. Allemagne 447 393 454 Norvège 32 % Chine 26 % Poland 13 % 0,04 %
8. Espagne 422 184 599 Islande 26 % Chine 14 % Pays-Bas 14 % 0,34 %
9. Danemark 400 565 214 Norvège 52 % Greenland 20 % Allemagne 6 % 0,14 %
10. France 391 067 834 Chine 19 % Norvège 16 % Pologne 8 % 0,31 %
Source: Global Trade Tracker, 2017
Écart en matière d'exportation de la morue en 2016, en dollars canadiens
Importations/écart 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC (%) 2012-2016
Importations mondiales au R.-U. 492 243 195 491 482 328 571 061 856 681 256 550 700 822 448 9,2
Importations canadiennes au R.-U. 2 503 071 2 722 352 5 796 778 4 827 033 5 668 300 22,7
Écart brut en matière d'exportation 2 915 348 843 489 740 124 565 265 078 676 429 517 695 154 148 −330,1
Source: Global Trade Tracker, 2017
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Cinq principaux produits de la morue importés au Royaume-Uni en provenance du monde entier, en dollars canadiens
Code SH Description 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC (%) 2012-2016
030471 Filets de morue congelés (Gadus Morhua, Gadus Ogac, Gadus Acrocephalus) 445 363 939 429 429 410 478 985 891 560 104 817 568 128 929 6,3
030363 Morue entière congelée (Gadus Morhua, Gadus Ogac, Gadus Acrocephalus) 18 593 188 22 053 395 51 862 047 67 929 734 80 799 641 44,4
030251 Morue fraîche ou réfrigérée (Gadus Morhua, Gadus Ogac, Gadus Macrocephalus) 26 404 856 38 427 385 38 987 542 50 668 413 49 803 972 17,2
030551 Morue séchée et non salée, stockfish non fumé (Gadus Morhua, Gadus Ogac, Gadus Macrocephalus), à l'exception des filets et des abats 1 754 886 1 403 862 1 080 072 1 764 441 1 922 739 2,3
030562 Morue salée et saumurée (Gadus Morhua, Gadus Ogac, Gadus Macrocephalus), à l'exception des filets et des abats 126 325 168 276 146 306 789 146 167 167 7,3
Source: Global Trade Tracker, 2017
Système harmonisé (SH)
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Importations de morue par format, 2016
Format % total
Filets de morue congelés 81,1 %
Morue entière congelée 11,5 %
Morue fraîche ou réfrigérée 7,1 %
Morue séchée non fumée 0,3 %
Source: Global Trade Tracker, 2017.
Importations de morue par espèce, 2015
Espèce % total
Importations de diverses espèces de morue (franche, Pacifique et autre morue) 68 %
Importations de morue franche 24 %
Importations de morue du Pacifique 8 %
Source: Seafish, 2016.

Tendances de consommation

Une étude réalisée par Seafish a permis de déterminer que les aliments sains et non transformés étaient hautement prioritaires pour les consommateurs du Royaume-Uni; en mai 2016, 22 % des consommateurs accordaient une plus grande importance à la fraîcheur et à la qualité plutôt qu'au prix (19 %). Toutefois, depuis juillet 2016, les priorités ont changé et les consommateurs ont recommencé à se concentrer sur les économies plutôt que sur la qualité, ce qui cadre avec la tendance historique voulant que la consommation de produits de la mer soit étroitement liée à l'économie. Lorsque cette dernière est volatile, les consommateurs ont tendance à substituer les produits de la mer et leurs prix élevés à l'unité par des sources de protéine moins dispendieuses.

D'autres obstacles aux ventes de la morue au R.-U. comprennent notamment le manque de connaissances quant à la préparation et le temps requis pour préparer un mets de poisson à partir de zéro. Les ventes au détail ont donc bénéficié des produits novateurs, comme les poissons prémarinés qui peuvent être cuits au four. Une récente croissance du secteur des collations a également été observée.

La morue est considérée comme une part intégrante d'une alimentation équilibrée et contribue au développement du cerveau. Toutefois, plusieurs consommateurs ignorent le nombre de portions de poisson recommandées par semaine. Il a été observé qu'une meilleure connaissance des avantages pour la santé que présente le poisson et du nombre recommandé de portions a une grande incidence sur le taux de consommation. Les campagnes de publicité faisant la promotion des avantages pour la santé associés au poisson lancées par l'industrie des produits de la mer se sont avérées efficaces pour surmonter cet obstacle.

Ventes au détail

Le poisson blanc est le type de poisson le plus populaire au Royaume-Uni. Les Britanniques consomment plus de morue que n'importe quel autre type de poisson blanc. En 2015, les ventes totales de morue au détail s'élevaient à 711 millions de dollars canadiens, ce qui représente 44 887 tonnes à un prix moyen de 15,83 $ CAN/kg. La morue était l'espèce de produits de la mer congelés la plus vendue, autant en volume qu'en valeur, avec des ventes 36 % plus élevées que la deuxième espèce (goberge d'Alaska). La morue était également la deuxième espèce la plus populaire de poissons réfrigérés, la deuxième parmi tous les produits de la mer en fonction de la valeur et la troisième en fonction du volume.

La valeur des ventes au détail de la morue se divise à parts égales entre les produits réfrigérés et congelés. Bien que les produits congelés soient généralement perçus comme étant moins sains, par volume, les consommateurs britanniques ont consommé presque deux fois et demie plus de morue congelée que de morue réfrigérée. Par type de produit, la morue naturelle réfrigérée, ou non transformée, représente 30 % du marché en raison de sa polyvalence et de sa nature saine, suivi par la morue panée et les bâtonnets de morue, qui sont surtout populaires pour leur goût et leur commodité. Bien que ces produits représentent encore une petite part du marché, les produits saupoudrés, qui sont perçus comme étant plus sains puisqu'ils sont légèrement saupoudrés d'une farine assaisonnée plutôt que recouverts d'une panure, ont connu la plus forte croissance, avec une augmentation de 108 %. La catégorie des « repas de morue » était la plus faible, avec une diminution de 16 % comparativement à 2015.

Les principaux obstacles aux ventes de poisson demeurent les prix élevés à l'unité et le manque de connaissances quant à la préparation. Toutefois, avec la création de nouvelles recettes et la sensibilisation accrue aux bienfaits du poisson sur la santé, le poisson devrait demeurer un produit de première nécessité au Royaume-Uni au cours des années à venir. Selon Euromonitor International, le volume des ventes de poisson devrait augmenter selon un taux de croissance annuel composé de 0,9 % de 2017 à 2020.

Volume de vente historique, en milliers de kilogrammes (kg)
Secteur 2014 2015 2016 TCAC (%) 2014-2016
Morue 43 505 44 849 47 263 4,2
Total - Poisson 334 698 328 717 329 592 −30,8
Source : Seafish, 2017.
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Ventes de poissons et de fruits de mer en pourcentage du volume total, 2013-2015
% du volume au détail 2013 2014 2015
Emballé 66,0 67,0 67,5
Non emballé 34,0 33,0 32,5
Total 100,0 100,0 100,0
Source : Euromonitor, 2017.
Ventes au détail de la morue par catégorie, 2015
Catégorie Ventes au détail (%)
Morue naturelle 30 %
Morue panée 17 %
Bâtonnets de morue 15 %
Morue frite 14 %
Galettes de morue 9 %
Sauce à la morue 7 %
Morue saupoudrée 3 %
Morue préparée 3 %
Repas de morue 2 %
Source: Seafish, 2017.

Morue dans le secteur de la restauration

En 2015, le nombre de portions incluant de la morue a augmenté dans tous les secteurs de la restauration, à l'exception du secteur de la restauration rapide, qui ne comprend pas les friteries. La morue est de loin l'espèce la plus populaire de poissons consommés au sein de l'industrie de la restauration, avec environ 145 millions de portions servies en 2015, ce qui équivaut à presque trois fois plus de portions que la deuxième espèce la plus populaire (aiglefin, langoustine et saumon). En 2016, les portions de morues représentaient 31,7 % de toutes les portions de poisson et 14,8 % de toutes les portions de produits de la mer. En 2015, le plus grand nombre de portions avaient été servies dans les friteries traditionnelles, avec 58,4 millions de portions vendues, ce qui représente une augmentation de 32,8 % comparativement à 2014.

Selon Seafish, il existe environ 10 500 friteries au R.-U. qui, ensemble, servent environ 380 millions de repas par année. Les espèces les plus consommées dans les friteries étaient la morue et l'aiglefin, suivi par une variété d'autres espèces. L'aiglefin est plus courant en Écosse, dans le Yorkshire, dans le Nord de l'Angleterre et dans les Midlands, tandis que la morue est le poisson préféré dans la plupart des autres régions du R.-U. Les restaurants à service complet ont connu la plus grande augmentation du nombre de portions servies de 2014 à 2015, soit de 39,3 %, tandis que les restaurants à service rapide ont connu une diminution de 12,8 % du nombre de portions de morues servies pendant la même période.

Portions de morue servies en 2015 par secteurs de la restauration (millions)
Portion 2014 2015
Total des portions à la maison 125 968 145 351
Friteries 33 852 58 430
Pubs 37 770 44 969
Restaurants à service complet 13 465 40 527
Travail/Collège/Université 11 904 18 753
Restaurants à service rapide 15 435 13 471
Voyage et loisir 11 597 44 969
Source: Seafish, 2016.

Acteurs clés

Le principal distributeur britannique de poissons et de produits de la mer en 2015 était Direct Seafood, suivi par Nila et Reynolds. Les détaillants ayant vendu le plus de poissons et de produits de la mer transformés en 2016 étaient Tesco, suivi par Sainsbury et Morrisons. Young's Seafood Ltd. est la principale entreprise de produits de la mer transformés, avec une part du marché de 9,2 % en 2016.

Cinq principales entreprises de transformation des produits de la mer en 2016
Rang Entreprise Part du marché (%)
1 Young's Seafood Ltd. 9,2
2 Thai Union Frozen Products PCL 7,3
3 Nomad Foods Ltd. 6,7
4 Mitsubishi Corp. 6,0
5 Islandeic Group 1,5
Source : Euromonitor International, 2017.
Répartition du poisson et des produits de la mer par format, en pourcentage du volume total, 2010-2015
Format 2011 2012 2013 2014 2015
Détail 59,3 59,6 59,8 60,1 60,3
Secteur de la restauration 35,7 35,1 34,9 34,7 34,6
Établissement 5,0 5,3 5,3 5,2 5,1
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
Source : Euromonitor International, 2017

Analyse du lancement de nouveaux produits

Lancements de nouveaux produits de la morue au R.-U. - Nombre de lancements par année
Caractéristique 2012 2013 2014 2015 2016
Lancements 31 38 38 76 60
Source : Mintel Global New Product Database, 2017.
Lancements de nouveaux produits de la morue au R.-U. - Nombre de lancements par année (Cinq principales allégations)
Caractéristique 2012 2013 2014 2015 2016
Emballage écologique 16 21 22 50 33
Produit écologique 11 17 16 36 41
Sans additifs ou agents de préservation 12 10 12 19 17
Allant au micro-ondes 7 7 9 22 11
Convivialité 4 13 5 14 8
Source : Mintel Global New Product Database, 2017.
Lancements de nouveaux produits de la morue au R.-U. - Nombre de lancements par année (Statut d'importation)
Caractéristique 2012 2013 2014 2015 2016
Importé 0 2 2 6 3
Non importé 0 8 20 31 27
Source : Mintel Global New Product Database, 2017.
Lancements de nouveaux produits de la morue au R.-U. - Nombre de lancements par année (Cinq grands groupes de saveurs)
Caractéristique 2012 2013 2014 2015 2016
Faune 3 4 5 26 18
Herbes et épices 0 0 0 21 16
Fruits et légumes 1 0 1 18 15
Salé 3 0 1 10 5
Laitier 0 0 0 6 8
Source : Mintel Global New Product Database, 2017.
Lancements de nouveaux produits de la morue au R.-U. - Nombre de lancements par année (Cinq grands types d'emballage)
Caractéristique 2012 2013 2014 2015 2016
Plateau 10 16 23 29 27
Emballage en carton 9 8 8 19 15
Emballage souple 6 7 2 12 7
Sachet souple à fond plat 1 2 2 9 7
Sachet souple 2 0 0 2 2
Source : Mintel Global New Product Database, 2017.
Lancements de nouveaux produits de la morue au R.-U. - Nombre de lancements par année (Cinq grandes entreprises)
Caractéristique 2012 2013 2014 2015 2016
Marks and spencer 5 5 7 5 7
Tesco 5 1 7 8 6
Asda 0 1 4 12 8
Young's 1 3 4 5 9
Morrisons 4 8 3 5 0
Source : Mintel Global New Product Database, 2017.

Conclusion

Grâce aux campagnes de publicité faisant la promotion des avantages pour la santé liés au poisson, la consommation de ce produit continuera d'augmenter. Le Royaume-Uni dépend fortement des importations pour répondre à sa demande de morue. Les entreprises canadiennes pourraient donc accroître leur part du marché.

Il sera essentiel de cibler les bons produits pour les bons acheteurs, et ce, par l'entremise des bons secteurs tout en s'assurant que les consommateurs continuent de s'intéresser aux produits respectueux de l'environnement qui sont novateurs sur les plans de la saveur et de la commodité.

Pour plus de renseignements

Tous les droits de douane de l'UE pour le poisson et les fruits de mer sont éliminés en vertu de l'accord économique et commercial global (AECG). Les exportateurs et les producteurs canadiens auront accès à 96 % des lignes tarifaires de l'UE relatives au poisson et aux fruits de mer en franchise de droits dès l'entrée en vigueur de l'AECG. L'UE éliminera progressivement les droits de douane sur le 4 p. 100 restant des lignes tarifaires au fil des 3 à 7 prochaines années.

En ce qui a trait particulièrement aux exportations de morue, grâce à l'AECG, les exportations de morue canadiennes vers l'UE bénéficieront d'une élimination des droits de douane de l'UE, immédiatement ou au cours des 7 prochaines années. Les droits de douane visant la morue entière congelée (12 %) seront éliminés immédiatement. Ceux qui visent les filets de morue surgelés de certaines espèces seront abolis dès l'entrée en vigueur de l'AECG, tandis que ceux qui s'appliquent aux filets surgelés de la plupart des espèces de morue subiront une élimination de 7,5 % sur une période de 7 ans. L'accès en franchise de droits pour un volume annuel de 1000 tonnes métriques sera accordé suivant un contingent tarifaire provisoire pendant la période d'élimination des droits de douane. Consulter la liste tarifaire de l'UE en vertu de l'AECG pour obtenir des détails, particulièrement les numéros tarifaires portant la mention « TQMorue »

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur ce marché et d'autres marchés, veuillez consulter la collection complète des rapports d'analyse mondiale sous la rubrique Statistiques et renseignements sur les marchés, qui présente les revues de marché par secteur d'intérêt et par région, à l'adresse : Services aux exportateurs de produits agroalimentaires.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Seafood Expo Global (SEG) 2017, veuillez communiquer avec :

Ben Berry, directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@canada.ca

Ressources

Analyse sectorielle - Morue au Royaume-Uni
Rapport d'analyse mondiale
© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2017).

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :
Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :