Sélection de la langue

Recherche

Analyse sectorielle - Les confiseries en Belgique

Janvier 2017

Analyse sectorielle - Les confiseries en Belgique (Version PDF, 830Ko) | Aide sur les formats téléchargeables

Contenu

Sommaire

Au moyen de renseignements sur les consommateurs et de données sur le marché, le présent rapport dresse un portrait complet du secteur des confiseries en Belgique à l'intention des exportateurs canadiens. La consultation du rapport permet de cerner rapidement les principales possibilités de croissance dans les grandes catégories de produits de confiserie. On y trouvera également de l'information sur les parts de marché des principaux canaux de distribution, ainsi que sur les parts de marché des différentes marques de confiseries en Belgique.

Actuellement, les importations de confiserie de sucre dans l'Union européenne (E.U). sont assujetties à des droits de douane a partir de 6.2%. Les exportations Canadiennes de confiseries entreront dans l'U.E exempte de droits immédiatement avec l'entrée en vigueur de l'accord économique et commercial global (AECG) avec l'U.E. Sous le regime de l'AECG, certaines exportations de confiserie de sucre auront accès aux parts de contingent d'origine (qui fournit les règles plus libérales des règles d'origine), y compris un contingent d'origine de 10,000 tonnes pour la confiserie de sucre et des préparatifs à base de chocolat, bonbons a mâcher et la confiserie de chocolat.

Selon Euromonitor, les ventes de confiseries ont atteint 317,4 millions de dollars US en Belgique en 2015. Il s'agit d'une hausse de 7,9 %, ou 23,1 millions de dollars US, depuis 2010. Selon les prévisions, le secteur des confiseries devrait frôler les 325,1 millions de dollars US d'ici 2021, en raison d'une croissance estimée de 1,8 %. Les catégories qui devraient connaître une forte croissante au cours de la période de prévision sont notamment les confiseries médicamentées, les pastilles à la menthe, les gommes à mâcher, les bonbons à la gelée et les bonbons à mâcher.

Attitudes des consommateurs et facteurs économiques

À l'instar d'autres pays d'Europe, la Belgique connaît un vieillissement de sa population, ce qui a une incidence majeure sur les habitudes de consommation. On s'attend à ce que l'espérance de vie de la population belge continue de s'accroître, alors que les taux de naissance poursuivront leur déclin. Une autre particularité du marché belge est l'augmentation prévue du nombre de ménages d'une personne.

Selon Euromonitor, les habitudes d'achat des consommateurs belges s'apparentent de plus en plus à celles des autres consommateurs européens, et cette tendance se traduit par une augmentation de la demande de gâteries et de produits de luxe, comme les confiseries.

Quoique le plaisir, le désir de se gâter et l'impulsion restent des facteurs clés dans la demande de confiseries en Belgique, l'importance de la consommation sur le pouce est typique dans ce secteur. Par ailleurs, en plus d'accroître la valeur, les portions de taille réduite offrent aux fabricants des possibilités intéressantes pour l'innovation et le lancement de nouveaux produits.

Alors que les fabricants se concentrent sur les lancements de nouveaux produits sans sucre, l'intérêt à l'égard des confiseries sans gluten s'est accru en 2016. Les produits sans gluten demeurent une niche commerciale; cependant, Euromoniteur prévoit que ce secteur connaîtra une croissance rapide.

Ventes au détail

Il y a eu plusieurs nouveaux lancements dans le secteur belge des confiseries en 2015. Parallèlement, la croissance potentielle de la catégorie a été freinée par les préoccupations accrues à l'égard de la santé et l'augmentation de l'obésité. Par conséquent, la valeur des ventes de confiseries n'a affiché qu'une croissance modérée en 2015, tandis que le volume des ventes est resté inchangé.

Historique des ventes au détail de confiseries en Belgique, en millions de dollars US
Catégorie 2010 2011 2012 2013 2014 2015 Part de marché (%) TCAC (%) 2010-15
Confiseries (total) 294,3 300,7 307,9 312,5 315,1 317,4   1,5
Pastilles, gommes à mâcher, bonbons à base de gelée et bonbons à mâcher 106,4 108,9 111,4 113,1 114,0 115,0 36,2 1,6
Menthes 45,3 46,9 48,0 49,2 50,1 50,8 16,0 2,3
Confiseries médicamentées 47,2 47,7 48,8 49,7 50,1 50,5 15,9 1,4
Caramels durs, caramels mous et nougat 41,7 42,0 43,1 43,5 43,4 43,4 13,7 0,8
Bonbons durs 25,3 26,5 27,2 27,5 27,8 27,9 8,8 2,0
Autres sucreries 19,1 19,4 19,8 19,9 20,0 20,1 6,3 1,0
Sucettes 7,6 7,7 7,8 7,9 7,9 8,0 2,5 1,0
Réglisse 1,8 1,8 1,8 1,8 1,8 1,8 0,6 0,0
Source : Euromonitor, 2016
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Historique du volume des ventes au détail de confiseries en Belgique, en milliers de tonnes
Catégorie 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Confiseries (total) 29,6 29,5 29,2 29,0 28,8 28,6
Pastilles, gommes à mâcher, bonbons à base de gelée et bonbons à mâcher 16,3 16,0 15,9 15,8 15,6 15,5
Menthes 4,6 4,6 4,5 4,4 4,3 4,3
Confiseries médicamentées 2,3 2,4 2,4 2,4 2,4 2,4
Caramels durs, caramels mous et nougat 2,0 2,1 2,1 2,1 2,1 2,1
Bonbons durs 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 1,9
Autres sucreries 1,8 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7
Sucettes 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6
Réglisse 0,1 0,1 0,1 0,1 0,1 0,1
Source : Euromonitor, 2016

Euromonitor estime que le volume des ventes de confiseries restera probablement stable de 2016 à 2021. Cependant, les produits consommés pour le plaisir et les produits favorisant la santé et le mieux-être présenteront un intérêt croissant et offrent une marge de croissance pour les confiseries, en particulier en ce qui concerne le chiffre des ventes au détail.

Prévisions des ventes au détail de confiseries en Belgique, en millions de dollars US
Catégorie 2016 2017 2018 2019 2020 2021 Part de marché (%) TCAC (%) 2016-21
Confiseries (total) 319,4 325,3 330,9 337,7 345,9 354,4 100,0 2,1
Pastilles, gommes à mâcher, bonbons à base de gelée et bonbons à mâcher 115,8 118,0 120,1 122,5 125,5 128,5 36,3 2,1
Menthes 51,5 52,7 53,9 55,3 56,9 58,6 16,5 2,6
Confiseries médicamentées 51,0 52,3 53,6 55,1 56,7 58,3 16,5 2,7
Caramels durs, caramels mous et nougat 43,3 43,7 44,0 44,5 45,3 46,2 13,0 1,3
Bonbons durs 28,1 28,6 29,0 29,6 30,3 31,1 8,8 2,0
Autres sucreries 20,0 20,2 20,4 20,6 20,9 21,2 6,0 1,2
Sucettes 8,0 8,1 8,1 8,3 8,4 8,6 2,4 1,5
Réglisse 1,8 1,8 1,8 1,8 1,9 1,9 0,5 1,1
Source : Euromonitor, 2016
Taux de croissance annuel composé (TCAC)

Alors que les données d'Euromonitor révèlent que le volume des ventes progresse lentement dans le marché belge, la valeur des ventes s'apprécie tout de même légèrement, en raison de la demande croissante de produits plus chers.

Prévisions du volume des ventes au détail de confiseries en Belgique, en milliers de tonnes
Catégorie 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Confiseries (total) 28,40 28,20 27,90 27,70 27,50 27,40
Pastilles, gommes à mâcher, bonbons à base de gelée et bonbons à mâcher 15,40 15,30 15,30 15,20 15,10 15,00
Menthes 4,20 4,20 4,10 4,10 4,10 4,00
Confiseries médicamentées 2,40 2,30 2,30 2,30 2,30 2,30
Caramels durs, caramels mous et nougat 2,10 2,10 2,10 2,10 2,10 2,10
Bonbons durs 1,90 1,90 1,90 1,90 1,90 1,90
Autres sucreries 1,60 1,60 1,60 1,50 1,50 1,50
Sucettes 0,60 0,60 0,50 0,50 0,50 0,50
Réglisse 0,10 0,10 0,10 0,10 0,10 0,10
Source : Euromonitor, 2016

Dans l'ensemble, les consommateurs exigent de plus en plus des sucreries de grande qualité. Les consommateurs belges veulent des produits de première qualité, qui associent le plaisir à des bienfaits pour la santé. Les fabricants sont assurément disposés à ajouter de la valeur à leurs produits, mais bien qu'une partie de l'offre axée sur le mieux-être et la santé suscite un attrait général, certains produits restent limités à des marchés de niche.

Historique de la répartition des ventes au détail par principaux ingrédients fonctionnels (%)
Principaux ingrédients fonctionnels 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Extraits de plantes 19,0 18,9 18,9 18,8 18,6 18,5
Multivitamines 10,0 10,1 10,2 10,3 10,4 10,5
Vitamine C 7,0 7,2 7,3 7,4 7,6 7,7
Calcium avec/sans vitamine D 4,7 4,6 4,6 4,4 4,3 4,3
Source : Euromonitor, 2016

Nouveaux produits de confiserie en Belgique

Entre janvier 2010 et décembre 2015, 286 nouveaux produits de confiserie ont été lancés en Belgique. Le nombre de nouveaux produits de confiserie qui ont fait leur entrée sur le marché belge a fluctué au cours des cinq dernières années et a atteint un sommet en 2015, avec 66 nouveaux produits. En 2010, il y avait eu 32 lancements de produits.

Lancements de nouveaux produits de confiserie par année, entre janvier 2010 et décembre 2015

Lancements de nouveaux produits (année)

Source: Mintel Global New Products Database (GNPD), 2016

En 2015, les mentions « teneur faible, nulle ou réduite en allergènes » et « sans gluten » ont été associées au plus grand nombre de lancements de produits, soit dix nouveaux produits pour chacune de ces allégations. Il y a eu respectivement cinq nouveaux produits qui répondaient à chacune des allégations suivantes : « teneur faible, nulle ou réduite en sucre », « propre à un groupe d'âge » et « sans additifs ou agents de conservation ». Ces cinq allégations englobaient 53 % des nouveaux produits lancés en 2015.

Lancements de nouveaux produits de confiserie par allégation, de janvier 2010 à décembre 2015
Allégation 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Ensemble des nouveaux produits 32 35 50 54 49 66
Teneur faible, nulle ou réduite en allergènes 4 0 5 0 7 10
Sans gluten 4 0 5 0 6 10
Teneur faible, nulle ou réduite en sucre  15 18 29 14 11 5
Enfants (5-12 ans) 4 2 0 2 11 5
Sans additifs ou agents de conservation 2 1 2 2 7 5
Source : Mintel GNPD, 2016

Les préoccupations croissantes que suscite la consommation de sucre pourraient avoir des répercussions sur le secteur des confiseries. Cependant, les produits sans sucre, les confiseries médicamentées et les menthes devraient afficher une croissance stable.

Dans le contexte où les consommateurs belges se préoccupent davantage de leur santé, l'élaboration de produits sans sucre qui s'adressent à un segment plus vaste de la population pourrait contribuer fortement au succès du secteur des confiseries. Les confiseries sans gluten gagnent également en popularité et représentent un facteur de croissance intéressant pour les fabricants. Pour ce qui est des nouvelles saveurs et des nouveaux ingrédients, les consommateurs belges sont relativement conservateurs, les saveurs traditionnelles demeurant populaires en Belgique, avec en tête de liste les saveurs de fruits, suivies par la menthe et la fraise.

Dix principaux lancements de nouveaux produits de confiserie selon la saveur, de janvier 2010 à décembre 2015
Saveur 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Fruits 2 3 3 8 9 7
Menthe 5 3 8 2 2 5
Fraise 2 2 6 2 7 6
Orange 0 1 4 4 2 6
Menthe poivrée 1 2 6 1 1 0
Pomme 1 0 2 0 3 5
Sûre 0 1 1 1 5 2
Plusieurs saveurs 0 1 1 1 1 6
Cola 0 1 2 1 2 3
Citron 1 0 2 1 1 4
Source : Mintel GNPD, 2016

L'augmentation des prix a été lente et modeste, mais demeure positive, parce que ces produits peuvent être une source de plaisir à faible prix.

Historique des ventes au détail de confiseries en Belgique, prix à l'unité en dollars US, par kilogramme
Catégorie 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Confiseries médicamentées 23,6 23,9 24,7 25,3 25,7 26,0 26,4
Menthes 23,1 23,4 23,7 24,1 24,5 24,7 25,1
Sucettes 13,6 13,7 14,1 14,4 14,6 14,8 14,9
Réglisse 13,4 13,6 14,0 14,2 14,4 14,6 14,8
Autres sucreries 10,9 11,2 11,5 11,8 12,0 12,1 12,3
Bonbons durs 11,1 11,3 11,6 11,7 11,9 12,0 12,1
Confiseries 10,0 10,3 10,6 10,9 11,0 11,2 11,3
Caramels durs, caramels mous et nougat 9,3 9,3 9,8 10,0 10,2 10,3 10,3
Pastilles, gommes à mâcher, bonbons à base de gelée et bonbons à mâcher 6,6 6,8 7,0 7,2 7,3 7,4 7,5
Source : Euromonitor, 2016

Canaux de distribution

La vente de confiseries dépend fortement des facteurs classiques d'achats impulsifs. Près de trois consommateurs sur quatre admettent acheter des confiseries de façon impulsive, c'est-à-dire au point de détail, ce qui indique que la visibilité des produits et le positionnement stratégique en magasin revêtent une importance capitale.

Les ventes au détail sur Internet n'ont représenté que 3 % de la valeur totale des ventes au détail de confiseries en 2016. Néanmoins, les ventes au détail sur Internet connaissent une expansion rapide.

Canaux de distribution des produits de confiserie
Points de détail 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Ventes au détail en magasin 89,6 89,5 89,2 88,9 88,8 88,7
Détaillants en alimentation 75,3 75,2 74,8 74,4 74,4 74,2
Détaillants en alimentation modernes (total) 64,3 64,2 64,2 64,0 64,1 64,1
Dépanneurs 6,3 6,2 6,0 5,9 5,9 6,0
Magasins de vente au rabais 10,6 10,7 10,7 10,8 10,9 10,9
Magasins de station-service 3,3 3,2 3,2 3,0 2,9 2,8
Hypermarchés 5,8 5,5 5,2 5,2 5,1 5,1
Supermarchés 38,4 38,7 39,0 39,2 39,3 39,3
Détaillants en alimentation traditionnels (total) 11,1 10,9 10,7 10,4 10,3 10,1
Détaillants spécialisés en aliments, boissons et tabac 4,7 4,6 4,6 4,5 4,4 4,4
Petites épiceries indépendantes 5,0 4,9 4,8 4,8 4,8 4,7
Autres détaillants en alimentation 1,5 1,4 1,3 1,1 1,1 1,1
Spécialistes autres que les détaillants en alimentation (total) 14,2 14,3 14,4 14,4 14,5 14,5
Détaillants spécialisés en produits cosmétiques et produits de santé 14,2 14,3 14,4 14,4 14,5 14,5
Détaillants de produits divers 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0
Ventes au détail hors magasin (total) 10,4 10,5 10,8 11,1 11,1 11,3
Distributrices automatiques 8,9 8,8 8,8 8,8 8,7 8,6
Ventes en ligne 1,5 1,7 2,0 2,3 2,5 2,8
Source : Euromonitor, 2016

Lancements de nouveaux produits de confiserie – produits de marque et marques maison, de janvier 2010 à décembre 2015

Lancements de nouveaux produits (année)

Source: Mintel GNPD, 2016

En Belgique, les marques de première qualité cherchent à innover en proposant des produits qui sont principalement destinés aux adultes et aux jeunes adultes, alors que les marques économiques ciblent une clientèle plus jeune, en offrant des produits comme des sucettes et des bonbons durs.

Les produits de marque maison des magasins de vente au rabais, en particulier, ont connu une croissance stable en 2015 et devraient enregistrer une hausse encore plus importante en 2016, car leurs bas prix et leurs promotions vigoureuses se sont révélés très attrayants pour les ménages à faible revenu ou à revenu moyen, selon Mintel.

Exemples de prix des confiseries au point de détail en février 2016
Catégorie Marque Nom de l'entreprise Points de détail Format Prix (EURO) Prix ($ US)
Bonbons durs Carrefour Carrefour Belgium SA/NV Supermaché 250 g 1,29 1,44
Bonbons durs Colruyt Etn Franz Colruyt NV Vente en ligne 600 g 3,17 3,55
Bonbons durs Delhaize Delhaize « Le Lion » SA Supermaché 120 g 2,19 2,45
Bonbons durs Fruit-tella Cream Perfetti Van Melle Group Vente en ligne 160 g 1,95 2,18
Bonbons durs Kathy Confiserie Kathy Supermaché 200 g 2,25 2,52
Réglisse Carrefour Carrefour Belgium SA/NV Supermaché 150 g 1,49 1,67
Réglisse Curix Usines Jean Warnimont SA Supermaché 42 unités 1,49 1,67
Réglisse Delhaize Delhaize « Le Lion » SA Supermaché 225 g 1,69 1,89
Réglisse Réglisse Look-O-Look Look-O-Look International BV Supermaché 135 g 1,99 2,23
Sucettes Carrefour Carrefour Belgium SA/NV Supermaché 200 g 1,99 2,23
Sucettes Chupa Chups Chupa Chups (Grupo) SA Supermaché 192 g 1,53 1,71
Sucettes Colruyt Etn Franz Colruyt NV Supermaché 500 g 1,98 2,22
Confiseries médicamentées Anta Flu Pervasco BV Supermaché 300 g 2,71 3,04
Confiseries médicamentées Ricola Solinest SA Supermaché 50 g 1,70 1,90
Confiseries médicamentées Vichy Cadbury Belgium NV Supermaché 125 g 1,69 1,89
Confiseries médicamentées Vicks Procter & Gamble Eurocor NV SA Supermaché 75 g 1,85 2,07
Menthes fortes Delhaize Delhaize « Le Lion » SA Supermaché 175 g 1,49 1,67
Menthes fortes Frisk Frisk International NV Supermaché 35 g 2,09 2,34
Menthes fortes King Extra Strong Lamy Lutti NV Supermaché 4 x 44 g 1,09 1,22
Menthes douces Carrefour Carrefour Belgium SA/NV Supermaché 150 g 1,49 1,67
Menthes douces Delhaize Delhaize « Le Lion » SA Supermaché 175 g 1,49 1,67
Menthes douces Hartmint Confiserie Trefin NV Supermaché 200 g 1,35 1,51
Pastilles, gommes à mâcher, bonbons à base de gelée et bonbons à mâcher Aldi Aldi NV/SA Supermaché 250 g 0,99 1,11
Pastilles, gommes à mâcher, bonbons à base de gelée et bonbons à mâcher Carrefour Carrefour Belgium SA/NV Supermaché 250 g 1,09 1,22
Pastilles, gommes à mâcher, bonbons à base de gelée et bonbons à mâcher Colruyt Etn Franz Colruyt NV Supermaché 500 g 1,34 1,50
Pastilles, gommes à mâcher, bonbons à base de gelée et bonbons à mâcher Delhaize Delhaize « Le Lion » SA Supermaché 250 g 1,69 1,89
Pastilles, gommes à mâcher, bonbons à base de gelée et bonbons à mâcher Fruit-tella Perfetti Van Melle Group Supermaché 500 g 3,69 4,13
Caramels durs, caramels mous et nougat Aldi Aldi NV/SA Supermaché 400 g 1,69 1,89
Caramels durs, caramels mous et nougat Caramel Van Melle Frisk International NV Supermaché 250 g 1,05 1,18
Caramels durs, caramels mous et nougat Carrefour Carrefour Belgium SA/NV Supermaché 280 g 1,85 2,07
Autres sucreries Delhaize Delhaize « Le Lion » SA Supermaché 500 g 1,39 1,56
Autres sucreries Dulcia Haribo GmbH & Co KG Supermaché 400 g 3,68 4,12
Source : Euromonitor, 2016

Exemples de nouveaux produits

Grille des tarifs

Remarque : Les marchandises du no 1704 90 qui sont présentées sous forme d'assortiments sont passibles d'un élément agricole (EA) établi selon la teneur moyenne en matières grasses provenant du lait, en protéines du lait, en saccharose, en isoglucose, en glucose et en amidon ou fécule, de la totalité de l'assortiment.

Tarifs
Code du SH Description Taux du droit conventionnel (%)
1704 Sucreries sans cacao (y compris le chocolat blanc)
1704 10 Gommes à mâcher (chewing-gum), même enrobées de sucre
1704 10 10 d'une teneur en poids de saccharose inférieure à 60 % (y compris le sucre interverti calculé en saccharose) 6,2 + 27,1 €/100 kg/net MAX 17,9
1704 10 90 d'une teneur en poids de saccharose égale ou supérieure à 60 % (y compris le sucre interverti calculé en saccharose) 6,3 + 30,9 €/100 kg/net MAX 18,2
1704 90 autres
1704 90 10 Extraits de réglisse contenant en poids plus de 10 % de saccharose, sans addition d'autres matières 13,4
1704 90 30 Préparation dite « chocolat blanc » 9,1 + 45,1 €/100 kg/net MAX 18,9 + 16,5 €/100 kg/net
autres
1704 90 51 Pâtes et masses, y compris le massepain, en emballages immédiats d'un contenu net égal ou supérieur à 1 kg 9 + EA MAX 18,7 + AD S/Z
1704 90 55 Pastilles pour la gorge et bonbons contre la toux 9 + EA MAX 18,7 + AD S/Z
1704 90 61 Dragées et sucreries similaires dragéifiées 9 + EA MAX 18,7 + AD S/Z
– – –  autres
1704 90 65 Gommes et autres confiseries à base de gélifiants, y compris les pâtes de fruits sous forme de sucreries 9 + EA MAX 18,7 + AD S/Z 
1704 90 71 Bonbons de sucre cuit, même fourrés 9 + EA MAX 18,7 + AD S/Z
1704 90 75 Caramels 9 + EA MAX 18,7 + AD S/Z
autres
1704 90 81 obtenues par compression 9 + EA MAX 18,7 + AD S/Z
1704 90 99 autres 9 + EA MAX 18,7 + AD S/Z

Source : http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=OJ:L:2010:284:FULL&from=FR
Système harmonisé (SH)
Élément agricole (EA)
Droits additionnels sur le sucre (AD S/Z)

Conclusion

Il est probable que l'intérêt envers les confiseries ayant des bienfaits supplémentaires se maintiendra dans le secteur belge de la confiserie. Un nombre croissant de consommateurs belges sont prêts à payer un prix supérieur pour des aliments de qualité faits à partir d'ingrédients sains, en particulier dans le cas des produits d'achat impulsif, car ces consommateurs se soucient de plus en plus de leur santé. Pour ces raisons, la Belgique représente un marché potentiellement attrayant pour les exportateurs canadiens de confiseries haut de gamme.

Les données d'Euromonitor indiquent qu'il pourrait exister des débouchés pour les produits de confiserie canadiens qui ont des caractéristiques intéressantes du point de vue de la santé, comme l'utilisation d'ingrédients naturels (biologiques ou sans additifs ou agents de conservation) et la pureté (listes d'ingrédients claires et simples avec peu ou pas de substances chimiques).

Pour plus de renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le marché belge et d'autres marchés, veuillez consulter la collection complète des rapports d'analyse mondiale sous la rubrique Statistiques et renseignements sur les marchés, qui présente les revues de marché par secteur d'intérêt et par région, à l'adresse :

Ressources

Analyse sectorielle : Les confiseries en Belgique
Rapport d'analyse mondiale
© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2016).

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :
Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :