Sélection de la langue

Recherche

Analyse sectorielle – Les aliments pour animaux de compagnie en Corée du Sud

Avril 2019

Sommaire

Le nombre d'animaux de compagnie en Corée du Sud est passé de 4,9 millions en 2014 à 7,5 millions en 2018, ce qui correspond à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 10,8 %.

De 2014 à 2018, la valeur du marché des aliments pour animaux de compagnie en Corée du Sud est passée de 515,4 à 864,9 millions de dollars américains (M$ US). Le TCAC s'est établi à 13,8 % au cours de la période en question. Selon les prévisions, la valeur du marché atteindra 1 168,9 millions d'ici 2023.

En 2018, la plupart des produits pour animaux de compagnie (68,5 %) vendus en Corée du Sud ont été achetés auprès de détaillants en ligne (43,9 %) et de détaillants spécialisés autres que les détaillants en alimentation (24,6 %), comme les animaleries et les animaleries à grande surface.

La marque vedette Royal Canin (Mars Inc.) a dominé le marché des aliments pour animaux de compagnie en Corée du Sud. En effet, cette marque, dont la valeur des ventes au détail se chiffre à 107,3 M$ US, arrive en tête de classement, devant ANF (Texas Farm Products Co. Inc), qui a enregistré des ventes de 34,1 M$ US, et Chatsrang (Daejoo Co. Ltd), qui a affiché des ventes de 32,5 M$ US.

En 2017, la valeur des importations sud-coréennes d'aliments pour animaux de compagnie, toutes provenances confondues, s'est élevée à 209,9 M$ US. Le Canada, cinquième fournisseur d'aliments pour animaux de compagnie en importance de la Corée du Sud, a affiché le TCAC le plus élevé des cinq principaux fournisseurs au cours de la période de 2013 à 2017, soit de 40,2 %. La part canadienne des exportations mondiales d'aliments pour animaux de compagnie à destination de la Corée du Sud s'est établie à 7,1 %.

De janvier 2014 à décembre 2018, 1 456 nouveaux aliments pour animaux de compagnie ont été lancés sur le marché sud-coréen. Il s'agissait pour la plupart de collations et de gâteries pour chiens (406 produits mis en marché au cours de la période visée).

L'Accord de libre-échange Canada-Corée (ALECC) a entraîné l'élimination des droits de douane visant les exportations canadiennes d'aliments pour chiens et chats à destination de la Corée du Sud, ce qui a rendu les produits canadiens plus concurrentiels sur le marché.

Population et possession d'animaux de compagnie

La population d'animaux de compagnie en Corée du Sud a augmenté à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 10,8 % de 2014 (4,9 millions) à 2018 (7,5 millions).  Le nombre d'animaux de compagnie continuera de croître au cours de la période de 2019 à 2023, à un TCAC de 2,8 %.

En 2018, les chiens représentaient 61,3 % des animaux de compagnie. Cette catégorie est appelée à croître à un TCAC de 4,0 % de 2019 à 2023. C'est la population de chats qui a connu la plus forte croissance de 2014 à 2018. En effet, le nombre de chats est passé de 1 million à 2,6 millions au cours de cette période, ce qui correspond à un TCAC de 28,2 %. La population de poissons est, quant à elle, demeurée relativement stable.

La culture et le milieu de vie des Sud-Coréens expliquent le nombre extrêmement peu élevé de reptiles et d'oiseaux dans ce pays. Toutefois, la population de reptiles a proliféré de manière notable, passant de 100 reptiles en 2014 à 2 400 en 2018, ce qui correspond à un TCAC de 51,4 % au cours des cinq dernières années. Les tortues ont gagné en popularité dernièrement en Corée du Sud. Étant donné que la moitié des Sud-Coréens habitent en appartement, leur milieu de vie n'est pas propice à l'adoption d'oiseaux comme animaux de compagnie. On prévoit tout de même que la population de reptiles et la population d'oiseaux augmenteront à un TCAC de 11,3 % et de 6,1 % respectivement au cours de la période de 2019 à 2023.  Au nombre des autres animaux de compagnie que l'on trouve généralement chez les Sud-Coréens figurent les petits mammifères, comme les hamsters.

Nombre d'animaux de compagnie en Corée du Sud : données historiques et prévisions, en milliers
Catégorie 2014 2018[e] TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Nombre total 4 967,20 7 496,30 10,8 7 947,40 8 882,20 2,8
Chiens 3 707,30 4 598,30 5,5 4 786,00 5 420,00 3,2
Chats 960,2 2 590,90 28,2 2 850,00 3 128,60 2,4
Poissons 275,1 274,8 0 277,4 291,0 1,2
Petits mammifères 22,0 27,7 5,9 28,7 35,0 5,1
Reptiles 0,1 2,4 51,4 2,8 4,3 11,3
Oiseaux 2,1 2,4 3,4 2,6 3,3 6,1

Source : Euromonitor International, 2018

E : Nombre estimé

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

En 2018, on a observé une forte croissance du nombre de propriétaires de chats en Corée du Sud (TCAC de 25,1 %, de 2014 à 2018). Cette croissance témoigne d'une importante augmentation du nombre de ménages possédant un chat, lequel est passé de 516 200 en 2014 à 1,3 million en 2018. Le pourcentage de ménages possédant un chien est passé de 13,5 % en 2014 à 15,9 % en 2018, tandis que le pourcentage de ménages possédant un chat est passé de 2,8 % en 2014 à 6,5 % en 2018.

Possession d'animaux de compagnie en Corée du Sud : nombre de ménages en milliers et selon la part en %
Catégorie 2014 2018[e] TCAC* (%) 2014-2018 2014 % 2018 % TCAC* (%) 2014-2018
Chiens 2 556,7 3 095,8 4,9 13,5 15,9 3,6
Chats 516,2 1 265,6 25,1 2,8 6,5 23,4

Source : Euromonitor International, 2018

E : Nombre estimé

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Taille du marché de la vente au détail

Le marché sud-coréen des aliments pour animaux de compagnie a connu une croissance considérable. En effet, sa valeur est passée de 515,4 M$ US en 2014 à 864,9 M$ US en 2018. On prévoit que le marché atteindra une valeur de 1 168,9 M$ US en 2023. Toutes les catégories de produits ont contribué à la croissance du marché des aliments pour animaux de compagnie en Corée du Sud, et cette tendance est appelée à se poursuivre. En 2018, les aliments pour chiens occupaient la plus grande part du marché, à savoir 70,5 %. Venaient ensuite les aliments pour chats (28,3 %) et les aliments pour autres animaux de compagnie (1,2 %).

Aliments pour animaux de compagnie en Corée du Sud : données historiques et prévisions concernant les ventes au détail, en millions de dollars américains
Catégorie 2014 2018[e] TCAC* (%) 2014-2018 Part en % 2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Total, aliments pour animaux de compagnie 515,4 864,9 13,8 100,0 930,3 1 168,9 5,9
Aliments pour chiens 411,4 609,9 10,3 70,5 643,5 776,1 4,8
Aliments pour chats 97,0 244,9 26,1 28,3 276,0 378,7 8,2
Aliments pour autres animaux de compagnie 7,0 10,1 9,6 1,2 10,9 14,1 6,6

Source : Euromonitor International, 2018

E : Nombre estimé

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Parts de marché des entreprises

En 2017, les cinq principales entreprises, Mars Inc., Daehan Feed Co. Ltd., Daejoo Co. Ltd., Nestlé SA et Texas Farm Products Co. Inc., comptaient pour près de la moitié des achats d'aliments pour animaux de compagnie en Corée du Sud.

Nestlé SA et Texas Farm Products Co. Inc. ont vu leur part de marché s'effriter au cours de la période de 2013 à 2017 (TCAC de −10,4 % et de −7,2 % respectivement). Les entreprises nationales, comme  Daehan Feed Co. Ltd. et Daejoo Co. Ltd, ont tiré leur épingle du jeu en offrant des produits de qualité comparable à un prix généralement inférieur. Ces entreprises ont également su innover et s'adapter aux particularités de leurs segments de marché.

Pet food in South Korea: historical company retail market share % breakdown
Entreprise 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Mars Inc, 19,6 20,5 18,6 19,0 20,2 0,8
Daehan Feed Co. Ltd, 9,7 9,6 9,9 9,7 10,0 0,8
Daejoo Co. Ltd, 5,8 6,2 6,8 7,1 7,4 6,3
Nestlé SA 9,3 7,6 6,6 6,3 6,0 −10,4
Texas Farm Products Co. Inc, 5,8 5,2 4,9 4,6 4,3 −7,2
Autres 48,8 50,9 53,2 53,3 52,1 1,6

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Parts de marché des marques

La marque vedette, Royal Canin (Mars Inc.), qui a enregistré des ventes au détail d'une valeur de 107,3 M$ US, arrive en tête de classement du marché sud-coréen des aliments pour animaux de compagnie, devant ANF (Texas Farm Products Co. Inc) dont les ventes se sont chiffrées à 34,1 M$ US, et Catsrang (Daejoo Co. Ltd) qui a affiché des ventes de 32,5 M$ US.

Les dix principales marques d'aliments pour animaux de compagnie, de 2013 à 2017, en millions de dollars américains
Marque 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Royal Canin (Mars Inc,) 47,6 60,5 70,8 86,4 107,3 22,5
ANF (Texas Farm Products Co. Inc,) 24,9 26,8 29,9 32,5 34,1 8,2
Chatsrang (Daejoo Co. Ltd,) 5,4 9,0 16,6 24,2 32,5 56,6
Natural Core (Natural Pet Co. Ltd,) 9,3 14,0 20,7 25,7 30,8 34,9
Probest (Daehan Feed Co. Ltd,) 20,6 22,7 26,0 28,2 30,6 10,4
Hill's Science Diet (Colgate-Palmolive Co,) 12,0 15,0 17,8 22,8 22,8 17,4
Natural Balance (The JM Smucker Co,) 18,4 21,5 22,8 I.C.
Dograng (Daejoo Co. Ltd,) 15,2 17,9 19,7 20,6 21,6 9,2
Cesar (Mars Inc,) 19,5 19,5 18,3 20,3 21,2 2,1
Iskhan (Daehan Feed Co. Ltd,) 7,0 8,2 11,8 14,6 19,7 29,5

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

I.C. : Impossible à calculer

Segmentation du marché

Aliments pour chiens

Compte tenu de la hausse du nombre de chiens, les aliments pour chiens ont affiché un bon rendement en 2017, toutes catégories de prix confondues. De 2014 à 2018, les ventes d'aliments pour chiens ont crû considérablement, soit à un TCAC de 4,8 %. Elles sont passées de 411,4 M$ US à 609,9 M$ US au cours de cette période. En 2018, la nourriture sèche pour chiens représentait 75,9 % de l'ensemble des ventes d'aliments pour chiens. Selon les prévisions, on observera une croissance dans l'ensemble des catégories au cours de la période de 2019 à 2023.

La montée en gamme, un élément de moteur de la croissance de la valeur : régions urbaines

Les consommateurs urbains considèrent leur chien comme un membre de la famille et ont tendance à acheter des aliments préparés pour chiens de marque haut de gamme. Compte tenu du nombre grandissant de ménages composés d'une seule personne, de plus en plus de consommateurs décident d'adopter un animal de compagnie à défaut d'avoir des enfants. Ces consommateurs tiennent à offrir à leur chien des aliments de qualité, par exemple des aliments artisanaux, sans céréales et de qualité alimentaire humaine. Les aliments pour chiens haut de gamme renfermant 80 % de protéines animales deviendront vraisemblablement très populaires chez les consommateurs qui achètent des aliments pour chiens de première qualité. De 2014 à 2018, les produits de première qualité ont affiché une forte croissance. On prévoit que cette tendance se poursuivra au cours de la période de 2019 à 2023. En ce qui concerne la nourriture sèche et la nourriture humide pour chiens de première qualité, le TCAC s'est établi à 11,0 % et à 10,1 % respectivement, au cours de la période de 2014 à 2018.

Croissance rapide au chapitre des aliments économiques pour chiens : régions rurales

Les propriétaires de chiens des régions rurales se convertissent rapidement aux aliments préparés pour chiens du fait qu'ils considèrent de plus en plus leur animal de compagnie comme un membre de leur famille. Ce changement est appelé à soutenir la croissance au chapitre des aliments pour chiens économiques étant donné que les propriétaires d'animaux de compagnie optent pour ce type de nourriture qu'ils achètent en gros format pour économiser. Bien que les propriétaires commencent à considérer leur chien comme un membre de leur famille, ils hésitent encore à payer plus cher pour des aliments de meilleure qualité. Pour cibler ces propriétaires, les fabricants qui misaient auparavant sur la production d'aliments pour chiens bon marché se tournent maintenant vers des aliments de qualité. Ainsi, la croissance de la valeur des aliments économiques pour chiens en dollars constants sera plus forte à l'avenir grâce à l'introduction d'un plus grand nombre d'aliments pour chiens de première qualité. La nourriture sèche économique pour chiens et la nourriture sèche pour chiens de première qualité suivent la même tendance. En effet, cette première catégorie a enregistré un TCAC de 7,3 % de 2014 à 2018, et on prévoit une croissance à un TCAC de 5,7 % au cours de la période de 2019 à 2023.

Diversification accrue de l'éventail de gâteries pour chiens

On a observé une forte croissance soutenue au chapitre des gâteries pour chiens en 2017. Les marques et types de gâteries se sont multipliés rapidement. En plus de contribuer à la santé dentaire, ces produits qui se déclinent en plusieurs saveurs plaisent aux chiens qui se voient offrir ces gâteries comme collation. Les fabricants élargiront vraisemblablement leurs éventails de gâteries pour chiens. La tendance à la montée en gamme devrait également se manifester au sein de cette catégorie de produits du fait que les propriétaires portent une attention particulière aux qualités nutritives et aux ingrédients au moment de choisir la nourriture pour leurs chiens, et ce, même lorsqu'il s'agit de gâteries. C'est d'ailleurs la catégorie des gâteries pour chiens qui a affiché la plus forte croissance de 2014 à 2018 (TCAC de 14,0 %). On prévoit un TCAC de 6,9 % de 2019 à 2023.

Aliments pour chiens en Corée du Sud : données historiques et prévisions concernant la segmentation du marché, en millions de dollars américains
Catégorie 2014 2018[e] TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Total, aliments pour chiens 411,4 609,9 10,3 643,5 776,1 4,8
Nourriture sèche pour chiens 320,0 463,2 9,7 486,2 575,8 4,3
Nourriture sèche de première qualité 177,6 269,2 11,0 282,7 328,0 3,8
Nourriture sèche économique 106,7 141,2 7,3 148,3 184,9 5,7
Nourriture sèche à prix moyen 35,7 52,8 10,3 55,2 62,9 3,3
Nourriture humide pour chiens 26,4 37,0 8,8 38,7 45,8 4,3
Nourriture humide de première qualité 24,0 35,3 10,1 37,1 44,2 4,5
Nourriture humide économique I.C. I.C.
Nourriture humide à prix moyen 2,3 1,7 −7,3 1,6 1,6 0
Gâteries et compléments à mélanger 65,0 109,7 14,0 118,5 154,5 6,9
Gâteries 65,0 109,7 14,0 118,5 154,5 6,9
Compléments à mélanger I.C. I.C.

Source : Euromonitor International, 2018

E : Valeur estimée

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

I.C. : Impossible à calculer

En 2017, Daehan Feed Co. a enregistré une croissance dans les catégories des aliments pour chiens à prix moyen et de première qualité. Cette entreprise est le chef de file national, et ces produits ont bonne réputation.

On prévoit que les aliments pour chiens sans céréales et à forte teneur en viande gagneront en importance au sein de la catégorie des aliments de première qualité au cours de la période de prévision. Orijen et Acana (Champion Petfoods) ont mis au point des aliments pour chiens de première qualité qui contiennent entre 70 % et 80 % de protéine de viande. La marque nationale Wealtz (Daehan Feed) offre, quant à elle, des produits à meilleur prix.

Le fabricant international d'aliments pour animaux de compagnie, Mars Korea, a affiché une croissance au chapitre de la valeur en 2017 (part de marché de 17,2 %), en particulier en ce qui concerne ses gâteries de soins buccodentaires Greenies. La marque Cesar, qui a dominé la catégorie de la nourriture humide pour chiens, a connu une bonne croissance en 2017. En revanche, les fabricants alimentaires nationaux ont commencé à percer le marché des aliments pour animaux de compagnie en misant sur leur expertise et la réputation de leurs marques d'aliments destinés à la consommation humaine. Toutefois, ces fabricants sont aux prises avec des difficultés sur le plan de la distribution, et leurs aliments pour chiens peinent à se tailler une place dans les cliniques vétérinaires, si bien que les produits haut de gamme lancés comme les aliments entièrement biologiques et de qualité alimentaire humaine n'occupent pas une part importante du marché. Seule la marque Prunus, produite par CHD Medics Co. et distribuée dans les cliniques vétérinaires, a connu une forte croissance au chapitre de la valeur du fait que les vétérinaires ont confiance en ce produit. Or, l'arrivée de ce produit dans le marché a réussi à redorer l'image des aliments pour animaux de compagnie fabriqués au pays aux yeux des consommateurs. Parallèlement, Nestlé SA a vu sa part de marché diminuer en raison de l'accroissement de la concurrence (TCAC de −16,2 % de 2013 à 2017).

Aliments pour chiens en Corée du Sud : répartition des parts de marché des ventes au détail par entreprise (en %), données historiques
Entreprise 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Mars Inc, 17,5 18,6 16,5 16,3 17,2 −0,4
Daehan Feed Co. Ltd, 9,8 9,6 9,7 9,4 9,7 −0,3
Texas Farm Products Co. Inc, 6,0 5,4 5,2 5,0 4,7 −5,9
Daejoo Co. Ltd, 5,6 5,5 5,2 4,9 4,6 −4,8
Nestlé SA 8,3 6,3 5,2 4,4 4,1 −16,2
Autres 52,8 54,6 58,2 60 59,7 3,1

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Aliments pour chats

Le marché des aliments pour chats a crû considérablement de 2014 à 2018, soit à un TCAC de 26,1 %. D'après les prévisions, ce marché affichera un TCAC de 8,2 % au cours de la période de 2019 à 2023. La nourriture sèche pour chats comptait pour 81,8 % des ventes d'aliments pour chats en 2018. Son TCAC s'est établi à 25,4 %, de 2014 à 2018. C'est la catégorie de la nourriture sèche économique qui a enregistré la plus forte croissance au sein du marché de la nourriture sèche (TCAC de 38,1 %, de 2014 à 2018). On prévoit que cette catégorie se hissera en tête de classement (TCAC de 9,2 %) au cours de la période de 2019 à 2023. Il convient de souligner que la catégorie des gâteries pour chats a gagné considérablement en popularité, si bien qu'elle a affiché la plus forte croissance, toutes catégories confondues (TCAC de 51,8 %). La valeur de cette catégorie est passée de 3,8 M$ US en 2014 à 20,2 M$ US en 2018. Cette croissance est appelée à se poursuivre à un taux de 8,1 %, de 2019 à 2023.

Les fabricants s'attendent à ce que le nombre de propriétaires de chats augmente progressivement, parallèlement à l'accroissement de la population de chats. Ils prévoient également que les propriétaires seront de plus en plus nombreux à tenir compte des conseils des détaillants spécialisés. Cette tendance soutiendrait le développement d'aliments pour chats spécialisés et de première qualité ayant pour clientèle cible les propriétaires de chats qui considèrent ces derniers comme un membre de leur famille et qui ont à cœur la santé de leurs animaux de compagnie.

Croissance soutenue par les habitudes en matière d'alimentation des chats errants

En Corée du Sud, le nombre grandissant de chats errants est devenu un problème de société puisque ces chats peuvent être porteurs de divers virus et de diverses maladies, comme l'herpès. Le fait de nourrir les chats errants ne fait pas l'unanimité. Néanmoins, cette pratique est devenue plutôt populaire, ce qui a permis à la catégorie des aliments économiques pour chats d'afficher un bon rendement en 2017. Ces produits connaissent habituellement une forte croissance en hiver étant donné que les gens sont davantage portés à nourrir les chats errants par temps froid. Ces habitudes sont appelées à soutenir la croissance de la catégorie des aliments économiques pour chats au cours de la période de prévision.

Chute de prix entraînée par une concurrence accrue au sein du marché des aliments pour chats

Il existe un vaste éventail de produits dans toutes les catégories d'aliments pour chats. La population de chats a continué d'augmenter en 2017, si bien que le marché des aliments pour chats est considéré comme un marché émergent peu développé qui présente un potentiel de forte croissance. L'arrivée de nouveaux fabricants sur le marché a fait chuter les prix unitaires moyens en 2017. On ne s'attend pas à une hausse des prix, mesurés en dollars constants de 2018.

Aliments pour chats en Corée du Sud : segmentation du marché, données historiques et prévisions, en millions de dollars américains
Catégorie 2014 2018[e] TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Total, aliments pour chats 97,0 244,9 26,1 276,0 378,7 8,2
Nourriture sèche pour chats 81,0 200,4 25,4 226,7 315,1 8,6
Nourriture sèche de première qualité 45,7 99,8 21,6 113,0 157,9 8,7
Nourriture sèche économique 22,6 82,3 38,1 94,7 134,9 9,2
Nourriture sèche à prix moyen 12,7 18,2 9,4 19,1 22,3 3,9
Nourriture humide pour chats 12,3 24,4 18,7 26,4 32,6 5,4
Nourriture humide de première qualité 9,7 18,8 18 20,4 25,2 5,4
Nourriture humide économique I.C. I.C.
Nourriture humide à prix moyen 2,6 5,5 20,6 6,1 7,4 4,9
Gâteries et compléments à mélanger 3,8 20,2 51,8 22,8 31,1 8,1
Gâteries 3,8 20,2 51,8 22,8 31,1 8,1
Compléments à mélanger I.C. I.C.

Source : Euromonitor International, 2018

E : Nombre estimé

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

I.C. : Impossible à calculer

Les cinq principales entreprises du marché des aliments pour chats étaient à l'origine de 69,0 % des ventes au détail en 2017. De 2013 à 2017, c'est l'entreprise Daejoo Co. Ltd qui a enregistré la plus forte croissance (TCAC de 20,7 %). Viennent ensuite Daehan Feed Co. Ltd. (TCAC de 19,7 %) et Natural Pet Co. Ltd. (TCAC de 14,2 %).  En 2017, Mars Inc. occupait 29,5 % du marché, mais a tout de même vu sa croissance s'amenuiser à un TCAC de −1,6 % au cours de la période de 2013 à 2017, à l'instar de Nestlé SA dont le TCAC s'est établi à −5,6 %.

Les grandes marques de gâteries pour chats, comme Temptations (Mars Korea) et le mélange Purina Friskies (Lotte Nestlé Korea), ont affiché une forte croissance en 2017, ce qui leur a permis de consolider leur position. Ces deux joueurs ont fait fureur au sein du marché des gâteries pour chats en offrant de nouveaux concepts de collations pour chats aux propriétaires d'animaux de compagnie, notamment des gâteries à pâte croustillante à l'extérieur et molle à l'intérieur ainsi qu'un vaste éventail de nouvelles saveurs.

Les marques nationales, qui ont affiché de bons taux de croissance en 2017, ont la cote au sein du marché des aliments pour chats. Catsrang (Daejoo Co.) et Probest (Daehan Feed Co.) ont pour clientèle cible les consommateurs qui nourrissent les chats errants. On s'attend à ce que la croissance de la valeur en dollars constants du marché de la nourriture sèche économique soit supérieure à celle du marché de la nourriture sèche de première qualité au cours de la période de prévision du fait que les entreprises élaborent des campagnes et des stratégies de commercialisation qui visent les personnes qui prennent soin des chats errants. Parallèlement, Daehan Feed Co. a également mis au point avec succès ses marques d'aliments pour chats à prix moyen et de première qualité, Iskhan et Wealtz, de même que ses marques de produits économiques. Cette entreprise, qui est le chef de file national, a investi dans plusieurs de ses gammes d'aliments pour chats, ce qui a contribué à la forte croissance de cette catégorie.

Aliments pour chats en Corée du Sud : répartition des parts de marché des ventes au détail par entreprise (en %), données historiques
Entreprise 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Mars Inc, 31,5 30,1 27,6 28,2 29,5 −1,6
Daejoo Co, Ltd 7,2 9,2 13,0 14,4 15,3 20,7
Nestlé SA 14,6 13,4 12,1 12,7 11,6 −5,6
Daehan Feed Co, Ltd 3,9 5,1 6,5 7,1 8,0 19,7
Natural Pet Co, Ltd 2,7 3,0 3,4 3,7 4,6 14,2
Autres 40,1 39,2 37,4 33,9 31 −6,2

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Aliments pour autres animaux de compagnie

La catégorie des aliments pour autres animaux de compagnie a connu une bonne croissance au cours de la période de 2014 à 2018 (TCAC de 9,6 %). Selon les prévisions, cette catégorie continuera de croître à un TCAC de 6,7 %, de 2019 à 2023. Les ventes d'aliments pour autres animaux de compagnie étaient constituées essentiellement d'aliments pour petits mammifères et reptiles (90,4 % en 2018). Cette tendance est appelée à se poursuivre au cours des cinq prochaines années. La valeur des ventes au détail des aliments pour petits mammifères et reptiles en dollars courants a affiché une forte croissance en 2018 (10,7 %). Bien qu'il soit plus petit et moins développé que le marché des aliments pour chiens et celui des aliments pour chats, le marché des aliments pour petits mammifères et reptiles a su relativement bien tirer son épingle du jeu dans un contexte économique difficile. Les petits mammifères ont de plus en plus la cote et plaisent particulièrement aux couples avec de jeunes enfants, ce qui a contribué à la croissance observée. De plus, la nouvelle tendance à l'humanisation des animaux de compagnie crée des débouchés pour les produits à valeur ajoutée, plus particulièrement ceux qui misent sur la santé, le bien-être et les ingrédients naturels, de même que les collations.

Au cours des dernières années, la valeur des ventes d'aliments pour petits mammifères et reptiles a largement dépassé celle des ventes d'aliments pour poissons et d'aliments pour oiseaux. Les taux de fertilité à la baisse, la diminution de la taille moyenne des maisons, le rythme de vie de plus en plus effréné des consommateurs et, surtout, l'urbanisation comptent parmi les principaux moteurs de la hausse de la demande au sein du marché des aliments pour petits mammifères et reptiles. Les produits à valeur ajoutée qui s'inscrivent dans la tendance à l'humanisation (en particulier les produits naturels et ceux qui répondent à des besoins en matière de santé et de bien-être) joueront un rôle déterminant dans la croissance future du segment des aliments pour petits mammifères et reptiles.

Le nombre grandissant de reptiles en Corée du Sud favorise une croissance vigoureuse de la catégorie des aliments pour autres animaux de compagnie. La population de reptiles a augmenté rapidement en 2018. Les tortues sont particulièrement populaires comme animal de compagnie, et on a observé une croissance robuste de la valeur des ventes au détail de produits alimentaires connexes, et ce, malgré la petite taille du marché. Toutefois, exception faite des petits mammifères et des tortues, les animaux sauvages comme les serpents et les scorpions ne sont pas unanimement acceptés comme petits animaux de compagnie étant donné qu'ils peuvent présenter un danger pour les humains.

On a observé une croissance soutenue de 2014 à 2018 au chapitre des aliments pour oiseaux, et ce, malgré la faible valeur des ventes au détail de ce segment, lesquelles se sont chiffrées à 15 000 $ US en 2018. On prévoit que cette catégorie enregistrera la plus forte croissance de la valeur des ventes au détail en dollars constants (TCAC de 9,2 %, de 2019 à 2023). Les animaux sauvages et les reptiles sont de moins en moins bien perçus, si bien que l'on prévoie que le nombre de consommateurs qui adopteront un oiseau comme animal de compagnie augmentera au cours des cinq prochaines années.

Discussions concernant une loi sur la protection des animaux

L'adoption d'une loi sur la protection des animaux fait actuellement l'objet de discussions. Les répercussions des dispositions de cette loi sur la catégorie des aliments pour autres animaux de compagnie seront vraisemblablement très importantes. Si les serpents et les scorpions sont désignés comme des animaux de compagnie particuliers qui exigent la prudence, ceux qui en possèdent devront suivre une formation pour savoir comment en prendre soin, ce qui entraînera probablement une baisse du nombre de propriétaires d'autres animaux de compagnie au cours de la période de prévision et, par le fait même, une diminution des ventes d'aliments pour reptiles.

Aliments pour autres animaux de compagnie en Corée du Sud : segmentation du marché, données historiques et prévisions, en milliers de dollars américains
Catégorie 2014 2018[e] TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Total, aliments pour autres animaux de compagnie 6 995,2 10 104,7 9,6 10 872,1 14 098,2 6,7
Aliments pour petits mammifères/reptiles 6 087,3 9 135,8 10,7 9 873,5 12 942,0 7,0
Aliments pour poissons 895,4 953,8 1,6 982,2 1 133,0 3,6
Aliments pour oiseaux 12,4 15,0 15,0 16,3 23,2 9,2

Source : Euromonitor International, 2018

E : Valeur estimée

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

En 2017, Daehan Feed Co. Ltd. a dominé le marché des aliments pour autres animaux de compagnie. Sa part de marché s'est établie à 75,0 %, et son TCAC, à 1,2 %, de 2013 à 2017.

Aliments pour autres animaux de compagnie en Corée du Sud : répartition des parts de marché des ventes au détail par entreprise (en %), données historiques
Entreprise 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Daehan Feed Co. Ltd, 71,6 72,0 74,9 75,4 75,0 1,2
Spectrum Brands Holdings Inc, 5,4 5,0 4,6 4,3 3,9 −7,8
JBL GmbH & Co, KG 3,1 3,2 3,0 2,9 2,9 −1,7
Se Wha Pet Food Co, 0,1 0,1 0,1 0,1 0,1 0,0
Sera GmbH 1,4 0,9 0,4 I.C.
Autres 18,3 18,9 17,0 17,3 18,1 −0,3

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

I.C. : Impossible à calculer

Canaux de distribution

En 2018, les ventes de produits pour animaux de compagnie enregistrées en Corée du Sud ont été pour l'essentiel (68,5 %) effectuées en ligne (43,9 %) et auprès de détaillants spécialisés autres que les détaillants en alimentation (24,6 %), comme les animaleries (15,2 %) et les animaleries à grande surface (9,2 %). Coupang, dont les ventes annuelles s'élèvent à plus de 3 G$ US, est le plus important détaillant en ligne en Corée du Sud. Les hypermarchés et les cliniques vétérinaires ont également enregistré de bons résultats. Leur part de marché s'est établie à 15,0 % et à 12,0 %, respectivement, en 2018. Ce sont les détaillants en alimentation traditionnels et les autres détaillants spécialisés qui ont essuyé les plus importantes pertes au cours de la période de 2014 à 2018, soit un TCAC de −20,9 % et de −50,8 %, respectivement.

La vente au détail en ligne profite aux producteurs, mais encore plus particulièrement aux consommateurs. Ces derniers ont accès à un plus vaste éventail de produits généralement offerts à un meilleur prix lorsque les entreprises doivent se faire concurrence en réduisant leurs prix. Grâce à la vente au détail en ligne, les entreprises doivent composer avec relativement peu d'obstacles à l'entrée et peuvent interagir avec leurs consommateurs de manière à établir une relation solide. Les entreprises qui n'utilisent pas Internet comme point de vente ni comme moyen de communiquer avec leur clientèle doivent s'attendre à des années difficiles. À titre d'exemple, Mars Inc. a vu sa part de marché reculer au cours de la période visée en raison de sa trop grande dépendance aux hypermarchés et aux supermarchés. En 2016, l'entreprise a établi un partenariat avec Alibaba, la première entreprise Web et mobile du monde, en vue d'élargir son bassin de clients.

Canaux de distribution selon la part en %, de 2014 à 2018
Canal 2014 2015 2016 2017 2018[e] TCAC* (%) 2014−2018
Ventes au détail en magasin 49,7 47,5 46,3 44,7 44,2 −2,9
Détaillants en alimentation 19,9 17,3 15,5 13,5 17,4 −3,3
Détaillants en alimentation modernes 17,6 15,6 14,2 12,5 16,5 −1,6
Hypermarchés 15,3 13,6 12,3 11,0 15,0 0,5
Supermarchés 2,3 2,0 1,9 1,6 1,5 −10,1
Détaillants en alimentation traditionnels 2,3 1,7 1,3 1,0 0,9 −20,9
Autres détaillants en alimentation 2,3 1,7 1,3 1,0 0,9 −20,9
Détaillants de produits divers 1,2 1,3 1,7 1,9 2,2 16,4
Grands magasins 0,6 0,7 0,9 1,0 1,0 13,6
Magasins populaires 0,4 0,4 0,5 0,7 0,7 15,0
Clubs-entrepôts 0,1 0,2 0,2 0,3 0,4 41,4
Détaillants spécialisés autres que les détaillants en alimentation 28,6 28,9 29,1 29,2 24,6 −3,7
Animaleries à grande surface 6,7 7,9 8,4 8,9 9,2 8,3
Animaleries 16,8 16,1 15,8 15,6 15,2 −2,5
Autres détaillants spécialisés, autres que les détaillants en alimentation 5,1 4,9 4,9 4,7 0,3 −50,8
Ventes au détail en ligne 37,2 39,4 40,9 42,9 43,9 4,2
Autres canaux que le commerce de détail 13,2 13,1 12,8 12,5 12,0 −2,4
Cliniques vétérinaires 13,2 13,1 12,8 12,5 12,0 −2,4

Source : Euromonitor International, 2018

E : Valeur estimée

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Importations sud-coréennes

En 2017, les importations sud­-coréennes d'aliments pour animaux de compagnie se sont chiffrées à 209,9 M$ US, toutes provenances confondues. Les cinq principaux pays exportateurs ont vu la valeur de leurs exportations à destination de la Corée du Sud croître à un TCAC bien au-dessus de 9,1 %. C'est le Canada, cinquième fournisseur d'aliments pour animaux de compagnie en importance de la Corée du Sud, qui a enregistré le TCAC le plus élevé des cinq principaux exportateurs au cours de la période de 2013 à 2017, soit de 40,2 %. Sa part des exportations mondiales d'aliments pour animaux de compagnie à destination de la Corée du Sud s'est établie à 7,1 %.

Exigences en matière de certificats et de documents visant les aliments importés pour animaux de compagnie

Selon la loi coréenne sur la gestion des aliments (Korean Feed Management Act), qui est régie par le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales (en anglais seulement) (MAFRA), les importateurs d'aliments du bétail (y compris les aliments pour animaux de compagnie) doivent soumettre au gouverneur provincial (la Corée compte huit gouvernements provinciaux) ou au maire de la ville les documents requis en vue de l'enregistrement des ingrédients des aliments afin de pouvoir vendre les produits en question en Corée. Les importateurs coréens doivent présenter les documents exigés (liste d'ingrédients, renseignements figurant sur l'étiquette en coréen, liste du contenu des produits de médecine vétérinaire ajoutés et documents supplémentaires pertinents demandés par le gouvernement) au gouvernement provincial ou municipal. De plus, les importateurs doivent soumettre les documents nécessaires aux fins de déclaration des importations aux agences d'inspection accréditées par le MAFRA. Il s'agit de processus d'enregistrement distincts obligatoires pour faire entrer un produit étranger sur le marché coréen.

Les aliments importés pour animaux de compagnie doivent faire l'objet d'une analyse réalisée par le MAFRA et les gouvernements municipaux ainsi que d'une évaluation des aliments du bétail importés menée par l'un des trois évaluateurs mandatés par le MAFRA, à savoir la Korea Feed Association, la Korea Feed Ingredients Association (en coréen seulement) ou la National Agricultural Co-operative Federation, pour qu'un certificat d'importation puisse être émis. L'évaluation des aliments du bétail comprend une évaluation détaillée du produit, une évaluation fondée uniquement sur la documentation ainsi que l'évaluation d'un échantillon aléatoire (un échantillon d'environ 5 % du produit ayant fait l'objet d'une évaluation fondée sur la documentation est choisi de façon aléatoire aux fins de cette analyse).

Importations sud coréennes d'aliments pour animaux de compagnie en provenance des cinq principaux pays fournisseurs, en millions de dollars américains (SH : 230910, 100830)
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Total 124,4 132,9 148,0 171,4 209,9 14,0
Chine 34,4 37,3 43,3 49,4 58,9 14,4
États-Unis 32,2 34,0 39,9 41,9 48,6 10,8
France 19,4 22,8 19,4 21,0 27,4 9,1
Thaïlande 13,6 14,6 15,7 17,4 21,2 11,8
Canada 3,8 5,6 8,2 12,1 14,8 40,2

Source : Global Trade Tracker, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Débouchés pour le Canada

Accord de libre échange Canada Corée

Selon le Service des délégués commerciaux du Canada, l'Accord de libre-échange Canada-Corée (ALECC) contribuera à la création de débouchés pour les exportateurs, les transformateurs et les producteurs canadiens qui souhaitent se tailler une place au sein du marché sud-coréen constitué de 51 millions de consommateurs, à savoir le quatrième marché en importance de l'Asie. On s'attend à ce que cet accord, le premier accord de libre-échange canadien dans la région de l'Asie-Pacifique, ait pour effet d'augmenter le produit intérieur brut du Canada de 1,7 G$ US, et les exportations canadiennes à destination de la Corée, de 30 %, lorsqu'il sera mis en œuvre dans son intégralité en 2032. Les taux de droit de douane de la nation la plus favorisée (NPF) imposés par la Corée du Sud s'appliquent généralement aux importations de tous les pays. Ces taux s'appliquent aux produits importés du Canada qui ne respectent pas les règles d'origine (produits non originaires) aux ternes de l'ALECC.

Depuis l'entrée en vigueur de l'ALECC le 1er janvier 2015, le commerce canadien de produits agroalimentaires et de produits de la mer avec la Corée du Sud a bondi de plus de 20 %. De plus, 85 % des exportations canadiennes sont entrées au pays en franchise de droits. L'entrée en vigueur de l'Accord en 2015 a entraîné l'élimination des droits de douane visant les exportations canadiennes d'aliments pour chiens et chats à destination de la Corée du Sud, ce qui a accru la compétitivité des produits canadiens sur le marché. Depuis le 1er janvier 2017, 93 % des exportations canadiennes sont admissibles à un accès en franchise de droits. Lorsque l'ALECC sera mis en œuvre dans son intégralité le 1er janvier 2032, 99,75 % des droits de douane imposés par la Corée sur les exportations canadiennes actuelles seront éliminés.

L'ALECC peut soutenir les exportateurs canadiens :

Il est important que les exportateurs canadiens travaillent en étroite collaboration avec leurs partenaires importateurs pour s'assurer de respecter les exigences sud-coréennes en matière d'importation et de fournir la documentation exigée. De plus amples détails sur l'ALECC sont disponibles sur le site Web d'Affaires mondiales Canada.

D'après le Service des délégués commerciaux du Canada, les exportations canadiennes d'aliments pour chiens et chats à destination de la Corée :

La Corée du Sud est l'un des principaux marchés d'exportation d'aliments pour animaux de compagnie du Canada, ce dernier ayant enregistré le TCAC le plus élevé par pays au cours de la période de 2013 à 2017, soit 45,3 %. En 2017, les exportations canadiennes d'aliments pour animaux de compagnie à destination de la Corée du Sud se sont chiffrées à 16,3 M$ US (ce qui correspond à une hausse de 214 % par rapport aux exportations d'une valeur de 5,4 M$ US enregistrées en 2014). Les droits de douane visant ces exportations sont de 0 % depuis l'entrée en vigueur de l'ALECC le 1er janvier 2015.

De 2013 à 2017, sept provinces et territoires du Canada ont exporté des aliments pour animaux de compagnie en Corée du Sud. C'est l'Ontario qui s'est classé au premier rang. Ses exportations se sont élevées à 11,2 M$ US, et sa part des exportations canadiennes totales d'aliments pour animaux de compagnie à destination de la Corée du Sud (16,3 M$ US) s'est établie à 68,5 %. L'Alberta occupe quant à elle la deuxième place (4,5 M$ US). C'est aussi l'Ontario qui a enregistré le TCAC le plus élevé (54,5 %) au chapitre des exportations d'aliments pour animaux de compagnie en Corée du Sud au cours de la période de 2013 à 2017. La Saskatchewan est la seule province à avoir affiché un TCAC négatif de 2013 à 2017, à savoir −30,2 %.

Aliments canadiens pour animaux de compagnie : exportations à destination de la Corée du Sud selon la province ou le territoire, données historiques, en dollars américains (SH : 230910, 100830)
Province ou territoire 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Total 3 652 091 5 420 074 7 378 422 11 444 350 16 295 555 45,3
Ontario 1 957 445 3 154 159 4 572 700 7 930 582 11 155 165 54,5
Alberta 1 294 624 1 833 326 2 445 452 2 976 989 4 453 567 36,2
Québec 318 422 191 927 263 918 357 176 352 505 2,6
Colombie-Britannique 0 89 049 37 275 115 213 298 334 49,6
Saskatchewan 81 600 122 922 59 077 64 390 19 316 −30,2
Manitoba 0 0 0 0 16 668 I.C.
Yukon 0 28 691 0 0 0 I.C.

Source : Global Trade Tracker, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

I.C. : Impossible à calculer

Au total, les sept principales régions exportatrices du Canada ont exporté 5,6 millions de kilogrammes d'aliments pour animaux de compagnie en Corée du Sud en 2017. L'Ontario est arrivé en tête de classement (3,6 millions de kilogrammes), devant l'Alberta (1,7 million de kilogrammes).

Aliments canadiens pour animaux de compagnie : exportations à destination de la Corée du Sud selon la province ou le territoire, données historiques, en kilogrammes (SH : 230910, 100830)
Province ou territoire 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Total 1 343 818 2 382 597 3 256 524 4 168 671 5 632 252 0,4
Ontario 714 946 1 151 630 1 776 705 2 888 712 3 579 346 0,5
Alberta 412 000 890 634 1 267 983 981 217 1 721 545 0,4
Quebec 103 844 71 905 103 734 141 976 131 643 0,1
Colombie-Britannique 0 45 564 21 419 48 288 124 231 0,4
Saskatchewan 113 028 177 504 86 683 108 478 43 137 −0,2
Manitoba 0 0 0 0 32 350 I.C.
Yukon 0 45 360 0 0 0 I.C.

Source : Global Trade Tracker, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

I.C. : Impossible à calculer

Salons professionnels de l'industrie des animaux de compagnie en Corée et Programme Agri Marketing

Le Korea Pet Show (en anglais seulement), Pet Seoul (en anglais seulement) et le K-Pet Fair (en anglais seulement) sont les principaux salons professionnels de l'industrie des animaux de compagnie en Corée du Sud. Le salon K-Pet Fair 2018, qui s'est déroulé sur trois jours en novembre 2018, était une autre occasion pour les membres de l'industrie canadienne des animaux de compagnie, y compris les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie, de présenter leurs produits aux consommateurs sud-coréens. De nombreuses entreprises canadiennes, dont certaines petites et moyennes entreprises (PME), ont participé au salon l'an dernier, mais peu d'entre elles connaissaient le Programme Agri-Marketing. Il s'agit d'une subvention du gouvernement du Canada ayant pour but de soutenir les projets de croissance des exportations menés par des fabricants de produits agroalimentaires et de boissons. Le programme vise à éponger une partie des dépenses admissibles pour aider les PME à se tailler une place au sein des marchés d'exportation et à mener à bien des projets de commercialisation stratégique comme la participation à des salons professionnels ou à des missions commerciales dirigées par le gouvernement. Dans le cadre du Partenariat canadien pour l'agriculture (PCA) (en anglais seulement), une aide sera offerte aux fabricants de produits agroalimentaires et de boissons jusqu'en 2023 au titre du Programme Agri-Marketing. Les PME canadiennes qui souhaitent participer à ce programme sont invitées à présenter une demande de subvention ou de financement.

Analyse des produits mis en marché

De janvier 2014 à décembre 2018, 1 456 aliments pour animaux de compagnie ont été lancés sur le marché sud-coréen. Il s'agissait de nouveaux produits (1 014), de nouvelles variétés ou de nouveaux éléments de la gamme (364), de nouveaux emballages (49) et de nouveaux lancements (25). De 2014 à 2018, c'est la catégorie des nouveaux lancements qui a affiché le TCAC le plus élevé, soit 73,2 %. En revanche, celle des nouveaux emballages a enregistré un TCAC négatif de −26,9 %.

Types de mise en marché d'aliments pour animaux de compagnie en Corée du Sud, de 2014 à 2018
Type de mise en marché 2014 2015 2016 2017 2018[e] Échantillon total TCAC* (%) 2014-2018
Nouveau produit 162 188 185 225 254 1 014 11,9
Nouvelle variété/nouvel élément de la gamme 54 35 89 70 116 364 21,1
Nouvel emballage 7 9 5 26 2 49 −26,9
Nouveau lancement 1 4 5 6 9 25 73,2
Nouvelle formulation 0 0 1 3 0 4 I.C.
Échantillon total 224 236 285 330 381 1 456 14,2

Source : Mintel, 2018

E : Nombre estimé

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

I.C. : Impossible à calculer

En ce qui concerne les nouveaux lancements, il s'agissait pour la plupart de collations et de gâteries pour chiens. En effet, 406 produits de cette catégorie ont été lancés au cours de la période visée. La catégorie de la nourriture sèche pour chiens s'est classée au deuxième rang (101), devant celle des collations et gâteries pour chats (80), celle de la nourriture humide pour chats (57) et celle de la nourriture humide pour chiens (47).

Les cinq principales sous catégories en fonction du type de mise en marché en Corée du Sud, de 2014 à 2018
Sous catégorie Nouveau produit Nouvelle variété/nouvel élément de la gamme Nouvel emballage Nouveau lancement Nouvelle formulation Échantillon total
Collations et gâteries pour chiens 406 189 17 7 4 623
Nourriture sèche pour chiens 101 9 0 3 0 113
Collations et gâteries pour chats 80 25 4 1 0 110
Nourriture humide pour chats 57 11 4 0 0 72
Nourriture humide pour chiens 47 4 1 0 0 52
Source : Mintel, 2018

Les trois principales allégations associées aux 1 456 aliments pour animaux de compagnie mis en marché au cours de la période de 2014 à 2018 sont les suivantes : sans additif/sans agent de conservation (334), produit de première qualité (257) et allégation concernant la peau et le pelage (aliments fonctionnels pour animaux de compagnie) (210).

Répartition des dix principales allégations en fonction des cinq principales sous catégories, Corée du Sud, de 2014 à 2018
Allégation Collations et gâteries pour chiens Nourriture sèche pour chiens Collations et gâteries pour chats Nourriture humide pour chats Nourriture humide pour chiens Total de l'ensemble des sous catégories
Sans additif/sans agent de conservation 182 51 33 8 7 334
De première qualité 154 28 11 15 2 257
Peau et pelage (fonctionnel – animaux) 99 62 21 0 15 210
Autre (fonctionnel – animaux) 134 38 14 5 10 206
Digestion et système urinaire (fonctionnel – animaux) 76 55 12 1 21 178
Dents et prévention du tartre (fonctionnel – animaux) 144 10 9 1 2 170
Riche en protéines ou enrichi de protéines 123 26 7 0 0 162
Teneur faible, nulle ou réduite en allergènes 68 53 4 12 8 156
Teneur faible, nulle ou réduite en gras 110 8 10 5 2 148
Enrichi de vitamines ou de minéraux 48 37 14 1 9 140
Source : Mintel, 2018

Conclusion

La catégorie des aliments pour chiens domine le marché des aliments pour animaux de compagnie. En effet, cette catégorie affiche une part de marché de 70,5 %, tandis que celle des aliments pour chats, qui se classe au deuxième rang, s'élève à 28,3 %. Bien que les produits économiques soient les plus populaires, l'augmentation des revenus permet à de nombreux consommateurs d'opter pour des aliments haut de gamme de première qualité. Quant aux canaux de distribution, on s'attend à ce que les ventes en ligne d'aliments pour animaux dépassent les autres formes de ventes. L'ALECC confère un avantage concurrentiel au Canada par rapport aux autres pays qui n'ont pas conclu d'accord de libre-échange avec la Corée du Sud.

Pour plus de renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire, par région.

Ressources

Analyse sectorielle – Les aliments pour animaux de compagnie en Corée du Sud
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : Hongli Wang, Analyste des marchés

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2019).

Photos
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :