Sélection de la langue

Recherche

Analyse sectorielle – Bière, spiritueux, vin et boissons prêtes à boire/prémélanges à forte teneur en alcool dans l'Union européenne

Octobre 2018

Sommaire

Les ventes d'alcool continuent d'augmenter par millions dans les supermarchés, car les détaillants continuent de tirer profit de la « montée en gamme », selon de nouveaux chiffres.

La montée en gamme est la plus importante tendance influençant le marché européen des boissons alcoolisées. Elle a fait exploser le nombre de producteurs artisanaux et de marques dans presque toutes les catégories.Les consommateurs européens montrent leur volonté de payer plus cher pour un produit alcoolisé proposant une expérience authentique. Cette situation cadre bien avec la tendance liée aux bières artisanales en particulier, avec l'augmentation des brasseries artisanales et l'intérêt croissant des consommateurs pour le processus de fabrication.

Les consommateurs européens sont de plus en plus soucieux de leur santé et cette tendance se reflète dans le choix de ce qu'ils boivent. Les ventes de bières et de vins sans alcool ou peu alcoolisés augmentent chez les personnes qui ne boivent pas ou qui doivent gérer leur consommation d'alcool et préfèrent le goût de la bière à celui des boissons gazeuses.

Dans l'esprit du changement générationnel européen, le commerce électronique et les solutions novatrices pour la livraison à domicile favoriseront la commodité pour les consommateurs. Le marketing numérique encourage les vendeurs d'alcool européens à être présents sur différents réseaux sociaux. Combiner les stratégies de communication traditionnelles avec les nouvelles stratégies de marketing numérique pour attirer de nouveaux clients avec des programmes de fidélisation est la nouvelle réalité.

Aperçu de l'AECG

L'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Union européenne ouvre les portes d'un marché attrayant et important pour les producteurs canadiens. Ses 28 États membres totalisent une population de 500 millions de consommateurs, qui offriront de nouvelles possibilités à mesure que les exportations de vins canadiens continueront de croître. L'AECG offrira de nombreux avantages immédiats et tangibles à l'industrie vinicole canadienne, en réduisant les tarifs coûteux, en offrant une plus grande protection pour les vins de glace authentiques et en rationalisant les obstacles techniques et administratifs complexes au commerce.

L'avantage le plus évident de l'AECG pour nos producteurs et nos exportateurs est l'élimination d'à peu près tous les droits de douane entre le Canada et l'Union européenn (UE). Les lignes tarifaires de l'UE sur le vin, la bière et les spiritueux canadiens sont en franchise de droits. L'AECG comprend aussi l'élimination de tous les droits sur les importations de produits et de matériel viticoles entrant en Europe en provenance du Canada (cuves, vendangeuses, bouteilles, etc.) avec différentes fourchettes tarifaires. De plus, dans le cadre de la mise en œuvre de l'AECG, le Canada et l'UE ont convenu de règles qui amélioreront grandement la compétitivité des produits canadiens en Europe. En général, l'accord commercial devrait permettre au Canada d'accroître davantage sa part du marché européen des produits agricoles. Les producteurs agroalimentaires canadiens pourraient profiter de sources de revenus potentiellement plus élevées en intégrant des produits européens à leur chaîne d'approvisionnement et vice versa pour les producteurs européens intégrant les produits canadiens.

Environnement juridique familier

L'Accord sur les vins et spiritueux entre le Canada et l'Union européenne (AVSCUE) ratifié et en vigueur depuis 2004, est le fondement du chapitre sur le vin de l'AECG. Grâce à la négociation préalable de l'AVSCUE, la majorité des problèmes commerciaux avec l'UE concernant le vin, la bière et les spiritueux avaient déjà été réglés avant le début des négociations entourant l'AECG, y compris la reconnaissance mutuelle des pratiques œnologiques, la protection des indications géographiques et une définition commune du vin de glace. Il nous sera ainsi plus facile de régler les problèmes qui pourraient survenir au sujet du traitement des vins, des bières et des spiritueux canadiens à l'étranger.

Indication géographique

L'AECG comprend de nombreuses dispositions concernant les Indications Géographiques (IG). Une IG indique qu'un produit agricole ou un produit alimentaire est originaire d'un lieu déterminé et dont une propriété donnée ou la réputation est essentiellement attribuée à son origine, par exemple jambon de Bayonne ou Brie de Meaux.

Programmes de soutien à l'industrie vinicole et viticole de l'Union européenne

Les États membres de l'UE ne pourront plus recevoir de subvention à l'exportation. Le soutien de l'UE à la promotion des vins au Canada sera autorisé, sauf s'il est possible de prouver que ce soutien a une incidence négative sur les producteurs canadiens.

Ventes au détail et tendances

Vente d'alcool au détail en Europe par catégorie pour 2017, en millions de dollars américains
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
  • Boissons alcoolisées : 377 455,0 $
    • Vin : 120 820,7 $
    • Bière : 145 927,5 $
    • Spiritueux : 99 448,6 $
    • Prêtes à boire/prémélanges à forte teneur en alcool : 4 728,4 $
    • Cidre/poiré: 6 529,9 $

Source : Euromonitor International, 2018

Montée en gamme

La montée en gamme est sans doute la plus importante tendance influençant le marché mondial des boissons alcoolisées. La plupart des régions et des marchés d'Europe ont vu les consommateurs adopter des produits de valeur supérieure dans une vaste gamme de catégories. De même, les consommateurs cherchent de plus en plus des spiritueux originaux, dont la marque repose sur une histoire unique, et dont les bases dans une région ou une localité sont solides. Cette tendance a fait exploser le nombre de marques et de producteurs artisanaux dans presque toutes les catégories.

Population vieillissante et milléniaux

Les baby-boomers qui prennent leur retraite et les économes milléniaux sont à l'origine d'une modification des préférences des consommateurs. L'Europe est confrontée à une population vieillissante. D'ici 2050, environ 28 % de la population européenne devrait être âgée de 65 ans et plus, comparativement à 19 % en 2015. Une population vieillissante donne accès à un créneau croissant sur le marché vinicole européen. En général, les consommateurs de ce créneau achètent des produits moins souvent, mais d'une valeur supérieure. Les consommateurs plus âgés achètent des marques qu'ils connaissent bien et auxquelles ils peuvent se fier par expérience.

Les milléniaux (les personnes nées entre 1982 et 2000) ont des goûts plus aventureux. Ce segment de consommateurs a développé une soif pour les nouvelles régions et particulièrement, pour les produits qui sont judicieusement conçus (bières et vins artisanaux, distilleries locales, etc.). En outre, la perception et les habitudes de consommation de certains produits alcoolisés comme le vin diffèrent de celles des générations précédentes. Les milléniaux considèrent le vin comme une boisson sociale et préfèrent acheter leur vin dans les débits de boissons, représentant 29 % du volume des ventes (Wine Intelligence, 2016). Les milléniaux sont aussi ouverts à d'autres solutions lorsqu'ils achètent de l'alcool et ils seront probablement à l'origine de l'augmentation des boissons offertes sur Internet. En plus des médias sociaux comme Facebook, YouTube et Twitter, des applications relatives au vin, comme Vivino et Wotwine, gagnent en popularité chez les consommateurs milléniaux qui souhaitent obtenir de l'information, des classements et des avis sur les vins.

Mode de vie sain

Le désir croissant des consommateurs de mener une vie plus saine a entraîné une augmentation de la valeur des ventes, mais dans la plupart des catégories à l'exception des spiritueux, la croissance du volume des ventes stagne ou diminue. Les consommateurs veulent boire moins, mais ils souhaitent que leurs consommations soient de plus grande qualité, ce qui fait augmenter le prix. Les boissons sans alcool ou peu alcoolisées représentaient une part importante des lancements de nouveaux produits en 2017, en particulier pour la bière. Parmi les produits lancés soulignons la Heineken 0,0 et la Cuvée prohibition de Budweiser. Malgré une base de consommateurs restreinte au départ, le potentiel de croissance est élevé pour les boissons sans alcool ou peu alcoolisées, y compris pour les spiritueux.

Commerce électronique

Bien qu'elles n'en soient qu'à leurs débuts, les ventes au détail sur internet ont toujours joué un rôle très limité dans le marché des boissons alcoolisées, mais cette situation est en train de changer. L'évolution du marché en ligne change la façon de faire du marketing. Les médias sociaux et le marketing en ligne donnent aux entreprises un accès direct aux consommateurs et servent d'outils pour convaincre les consommateurs de la valeur de leurs produits de prestige. Les ventes au détail en ligne ont renforcé le changement générationnel en ce qui a trait à la façon dont les consommateurs passent en revue et achètent tous les types de produits et services.

La commodité de tels services vise à plaire aux consommateurs pressés, intéressés par les marchés à créneaux et les consommateurs sensibles aux prix qui recherchent un bon rapport qualité-prix. Par la même occasion, la commodité de ces services a le potentiel de fidéliser le consommateur à la marque. Les marchés en ligne peuvent représenter une occasion pour les exportateurs d'alcool canadiens qui visent le segment des produits de prestige, de luxe et à faible volume. Une forte présence en ligne favorisera les offres de grande envergure, mais les producteurs indépendants seront aussi forcés de combler leur retard.

Le commerce électronique a continué de gagner en popularité et d'accroître sa part du volume des ventes au Royaume-Uni (R.-U). Cette augmentation est attribuable, en partie, à la croissance des services de livraison à domicile par les détaillants spécialisés. L'optimisation des ressources et la simplicité de ces services de livraison à domicile continuent de persuader un nombre croissant de consommateurs d'acheter chez ces entreprises. Le commerce de détail en ligne continuera de croître, même si les supermarchés et les hypermarchés continueront de dominer le secteur de la distribution pendant la période de prévision (2018-2022).

Données antérieures et prévisions, achats numériques de produits alimentaires par des consommateurs européens, valeur des ventes au détail en ligne en millions de dollars américains et croissance pendant la période (%) – taux de change fixes de 2017
Pays 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022
Royaume-Uni 4 854,4 9 889,6 11 712,6 24 496,5 19,5 20,3
France 224,7 2 060,2 3 079,8 9 851,8 74,0 33,7
Allemagne 128,0 396,0 489,2 1 038,3 32,6 20,7

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Marché intérieur européen

Les Européens profitent d'un marché intérieur libre d'obstacles depuis 1993, comportant de nombreuses restrictions liées au transport qui peuvent s'accumuler et se répéter tout au long de l'année. Parmi ces restrictions figurent 10 litres de boissons alcoolisées dont la teneur en alcool est supérieure à 22 %, 20 litres de boissons alcoolisées dont la teneur en alcool est inférieure à 22 %, 90 litres de vin (dont seulement 60 litres de vin mousseux) et 110 litres de bière.

Consommation dans les débits et hors débitsNote de pas de page 1

La consommation hors débits a connu une croissance plus dynamique que la consommation dans les débits de 2011 à 2016. La crise économique mondiale a amené de nombreux consommateurs à faire un suivi plus étroit de leurs finances, ce qui signifie que les occasions de socialiser à l'extérieur du domicile sont devenues moins fréquentes. Généralement, en temps d'instabilité économique, les consommateurs économisent de l'argent en mangeant chez eux plutôt qu'au restaurant. Actuellement, les conditions économiques s'améliorent et un plus grand nombre de consommateurs souhaitent consommer du vin dans les bars et les restaurants. Cette situation entraîne un retour à la croissance de la consommation dans les débits.

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes au détail en Europe, consommation dans les débits/hors débits, par catégorie, en millions de dollars américains et croissance pendant la période (%) – taux de change fixes de 2017
Catégories Dans les débits / hors débits 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022
Boissons alcoolisées Hors débits 133 920,6 144 710,1 149 322,1 169 660,4 2,0 3,2
Dans les débits 222 047,8 232 744,9 239 209,1 267 811,5 1,2 2,9
Bière Hors débits 45 673,7 49 161,7 50 793,8 57 641,9 1,9 3,2
Dans les débits 91 401,9 96 765,8 99 689,6 112 014,9 1,4 3,0
Vin Hors débits 51 249,8 55 778,4 57 488,5 65 890,4 2,1 3,5
Dans les débits 62 361,8 65 042,3 66 552,2 74 387,1 1,1 2,8
Spiritueux Hors débits 32 278,8 34 958,3 36 075,8 40 554,1 2,0 3,0
Dans les débits 62 174,2 64 490,3 66 320,0 73 976,6 0,9 2,8
Cidre/poiré Hors débits 2 557,2 2 634,1 2 723,9 3 154,5 0,7 3,7
Dans les débits 3 499,0 3 895,8 4 055,8 4 641,1 2,7 3,4
Boissons prêtes à boire/prémélanges à forte teneur en alcool Hors débits 2 161,1 2 177,7 2 240,1 2 419,6 0,2 1,9
Dans les débits 2 610,9 2 550,7 2 591,6 2 791,8 −0,6 1,9

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Tendances en matière de bière et de cidre

La catégorie globale de la bière n'a pas connu de croissance importante du volume de ses ventes depuis de nombreuses années, mais la valeur des ventes continue d'augmenter. Les consommateurs modifient leurs habitudes de consommation. Les gens préfèrent dépenser leur argent sur des expériences et des événements plutôt que sur des produits. La montée en gamme demeure la tendance qui se démarque dans l'industrie de la bière. Les lagers occupent toujours la plus grande part des cinq plus importants marchés d'Europe occidentale. La plupart des lagers vendues en Allemagne sont produites au pays. Cette catégorie diminue de façon constante en raison de l'intérêt accru pour d'autres catégories de boissons alcoolisées, d'une diminution de la consommation et d'une augmentation de la popularité des bières sans alcool ou peu alcoolisées.

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes au détail de bière et de cidre/poiré en Europe, par catégorie, en millions de dollars américains et croissance pendant la période (%) – taux de change fixes de 2017
Catégories 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022
Bière (total) 137 075,6 145 927,5 150 483,4 169 656,8 1,6 3,0
Lager 110 340,0 115 479,0 118 561,1 132 116,1 1,1 2,7
Lager aromatisée/mélangée 5 375,7 6 656,8 7 102,7 8 870,9 5,5 5,7
Lager produite au pays 89 811,1 92 906,1 95 017,8 104 550,3 0,9 2,4
Premium lager 41 461,9 44 301,9 45 801,6 52 393,6 1,7 3,4
Lager à prix moyen 44 533,7 44 932,1 45 527,4 48 322,7 0,2 1,5
Lager économique produite au pays 3 815,6 3 672,1 3 688,8 3 834,0 −1,0 1,0
Lager importée 15 153,1 15 916,1 16 440,6 18 694,8 1,2 3,3
Premium lager importée 11 303,9 11 998,9 12 457,8 14 400,0 1,5 3,7
Lager importée à prix moyen 3 497,3 3 507,7 3 562,8 3 833,9 0,1 1,9
Lager importée économique 351,9 409,5 420,0 460,9 3,9 2,4
Bière brune 19 017,8 21 744,8 22 794,4 26 582,3 3,4 3,9
Ale 11 760,9 13 975,6 14 826,8 17 985,6 4,4 4,9
Weissbier/Weizen/blé 7 256,9 7 769,1 7 967,6 8 596,7 1,7 1,9
Bière non alcoolisée 4 036,3 4 892,4 5 225,7 6 600,4 4,9 6,0
Bière Bière stout 3 681,5 3 811,3 3 902,2 4 358,0 0,9 2,8
Cidre/poiré 6 056,1 6 529,9 6 779,6 7 795,6 1,9 3,0

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes de bière consommées dans les débits et hors débits, par catégorie, en millions de dollars américains et croissance pendant la période (%) – taux de change fixes de 2017
Catégories 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022
Bière (total) Dans les débits 91 401,90 96 765,80 99 689,60 112 014,90 1,4 3
Hors débits 45 673,70 49 161,70 50 793,80 57 641,90 1,9 3,2
Lager Dans les débits 72 060,30 75 231,00 77 259,90 86 214,10 1,1 2,8
Hors débits 38 279,70 40 248,00 41 301,10 45 902,00 1,3 2,7
Bière brune Dans les débits 13 515,00 15 182,80 15 840,30 18 182,70 3 3,5
Hors débits 5 502,80 6 561,90 6 954,10 8 399,60 4,5 4,8
Bière non alcoolisée Dans les débits 2 942,40 3 400,00 3 582,40 4 298,20 3,7 4,7
Hors débits 1 093,90 1 492,40 1 643,30 2 302,30 8,1 8,8
Bière Bière stout Dans les débits 2 884,20 2 952,00 3 006,90 3 320,00 0,6 2,5
Hors débits 797,3 859,3 895,3 1 038,00 1,9 3,8
Cidre/poiré Dans les débits 3 499,00 3 895,80 4 055,80 4 641,10 2,7 3,4
Hors débits 2 557,20 2 634,10 2 723,90 3 154,50 0,7 3,7

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Marchés de la bière européens

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes au détail de bière par catégorie importante pour les cinq principaux marchés européens, en M$ US, et croissance pendant la période (%) – taux de change fixes de 2017
Total pour le pays et produits 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022 Part de marché (%) 2017 Part de marché (%) 2022
Allemagne 30 788,9 31 784,7 32 335,6 34 359,3 0,8 1,5 100,0 100,0
Bière brune 6 280,1 6 339,5 6 423,4 6 672,6 0,2 1,0 23,8 27,7
Lager 23 322,8 23 985,5 24 367,3 25 773,9 0,7 1,4 73,9 69,7
Bière non alcoolisée 1 060,8 1 315,8 1 394,4 1 736,7 5,5 5,6 1,5 1,9
Bière stout 125,3 143,9 150,5 176,1 3,5 4,0 0,8 0,7
Cidre/poiré 17,1 39,7 45,7 64,7 23,4 9,1 3,6 3,2
Royaume-Uni 25 906,3 26 761,6 27 599,1 30 906,1 0,8 2,9 100,0 100,0
Bière brune 5 620,8 5 965,7 6 197,4 7 159,7 1,5 3,7 19,9 19,4
Lager 18 765,7 19 154,9 19 685,8 21 748,6 0,5 2,5 75,5 75,0
Bière non alcoolisée 239,8 316,6 341,0 431,1 7,2 6,0 4,1 5,1
Bière stout 1 280,1 1 324,4 1 374,9 1 566,6 0,9 3,3 0,5 0,5
Cidre/poiré 3 904,8 4 102,2 4 239,5 4 761,1 1,2 2,9 0,1 0,2
Espagne 14 621,9 16 314,1 17 156,5 20 882,7 2,8 5,0 100,0 100,0
Bière brune 145,8 153,1 158,7 181,8 1,2 3,5 13,7 13,2
Lager 12 495,6 14 143,1 14 955,0 18 533,8 3,1 5,5 80,2 81,2
Bière non alcoolisée 1 895,0 1 926,3 1 947,9 2 058,1 0,4 1,4 0,6 0,6
Bière stout 85,5 91,5 94,9 108,9 1,7 3,5 5,5 5,0
Cidre/poiré 307,3 341,4 370,8 504,8 2,7 8,0 0,0 0,0
France 9 649,9 11 311,3 11 837,1 13 422,9 4,1 3,2 100,0 100,0
Bière brune 1 832,1 2 686,8 2 936,3 3 713,1 10,0 6,0 0,9 0,9
Lager 7 598,3 8 361,0 8 621,9 9 360,9 2,4 2,1 86,7 88,8
Bière non alcoolisée 116,5 171,1 188,3 256,2 10,1 8,0 11,8 9,9
Bière stout 103,0 92,5 90,6 92,6 −2,7 0,5 0,6 0,5
Cidre/poiré 397,5 409,0 410,5 433,6 0,7 1,4 2,1 2,4
Italie 8 982,4 9 648,6 10 044,6 12 258,7 1,8 5,1 100,0 100,0
Bière brune 1 138,8 1 326,1 1 382,9 1 620,9 3,9 4,0 22,3 23,2
Lager 7 284,3 7 738,2 8 062,9 9 958,9 1,5 5,4 71,6 70,4
Bière non alcoolisée 55,1 57,4 59,6 72,0 1,0 4,8 1,2 1,4
Bière stout 504,2 526,8 538,8 607,0 1,1 3,0 4,9 5,1
Cidre/poiré 0,2 0,3 0,3 0,6 10,7 18,9 15,3 15,4

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Méthode de distribution pour la bière dans les trois principaux marchés européens, 2013-2017
Méthode de distribution par pays % de la ventilation 2013 % de la ventilation 2017
Allemagne 100 100
Détaillants en alimentation 99,8 99,5
Magasins de vente au rabais 23,4 25,0
Spécialistes des aliments/boissons/produits du tabac 25,4 23,7
Hypermarchés 18,2 17,6
Petits détaillants en alimentation 9,8 9,5
Dépanneurs 0,9 1,0
Détaillants rattachés à une station-service 5,9 5,7
Petites épiceries indépendantes 3,0 2,7
Supermarchés 21,8 22,5
Vente au détail par internet 0,3 0,5
Royaume-Uni 100 100
Détaillants en alimentation 95,5 94,9
Magasins de vente au rabais 5,3 6,4
Spécialistes des aliments/boissons/produits du tabac 3,5 3,4
Hypermarchés 37,1 36,1
Petits détaillants en alimentation 29,8 28,7
Dépanneurs 11,6 11,2
Détaillants rattachés à une station-service 2,0 1,9
Petites épiceries indépendantes 16,2 15,6
Supermarchés 19,8 20,4
Vente au détail par internet 4,5 5,1
France 100 100
Détaillants en alimentation 97,9 97,3
Magasins de vente au rabais 11,6 11,5
Spécialistes des aliments/boissons/produits du tabac 3,0 3,1
Hypermarchés 42,9 43,1
Petits détaillants en alimentation 8,4 7,6
Dépanneurs 2,4 2,6
Détaillants rattachés à une station-service 2,0 1,8
Petites épiceries indépendantes 3,9 3,2
Supermarchés 32,1 32,0
Vente au détail par internet 2,1 2,7
Source : Euromonitor International, 2018

Bières artisanales en Europe

Part de marché des trois principales entreprises nationales qui vendent de la bière dans les cinq marchés européens majeurs, 2013-2017
Pays Entreprises nationales Part de marché (%) 2013 Part de marché (%) 2017
Royaume-Uni Heineken UK Ltd 17,9 18,1
Inbev UK Ltd 12,7 14,1
Molson Coors Brewing Co (UK) Ltd 11,8 12,2
Allemagne Radeberger Gruppe KG 9,8 10,0
Aldi* Einkauf GmbH & Co oHG 6,2 6,4
Anheuser-Busch InBev Allemagne Holding GmbH 5,7 5,2
France Heineken Entreprise SAS 12,2 14,1
Brasseries Kronenbourg SA 11,9 12,8
Castel Frères SAS 5,2 5,8
Espagne Heineken España SA 22,8 22,9
Mahou SA 21,7 22,8
Damm SA 9,0 9,0
Italie Heineken Italia SpA 10,2 10,2
Birra Peroni Srl 8,3 8,3
Birra Castello SpA 3,9 4,0

Source : Euromonitor International, 2018

* : Aldi (Allemagne) est une chaîne de détaillants possédant des unités de production.

Exportations de bières canadiennes

Les chiffres liés aux importations de bières canadiennes en Allemagne (ainsi que pour le vin, les spiritueux, les boissons PAB, etc.) ont augmenté considérablement au cours de la dernière période examinée (2013-2017). Toutefois, l'Allemagne sert de plateforme de distribution pour d'autres pays faisant partie ou non de l'UE, ce qui signifie que ce ne sont pas tous ces produits supplémentaires qui sont consommés en Allemagne, mais qu'ils sont plutôt dédouanés puis possiblement réexpédiés vers d'autres marchés.

Top ten European markets for Exportations de bières canadiennes, 2013-2017
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017 Part de marché (%) 2017
Union européenne (total) 3 534 933,0 4 336 609,0 5 885 623,0 5 470 855,0 5 580 298,0 12,1 100
France 366 902,0 510 881,0 684 745,0 810 565,0 1 161 923,0 33,4 20,8
Allemagne 65 563,0 113 053,0 374 599,0 702 782,0 1 136 530,0 104,0 20,4
Royaume-Uni 2 296 897,0 2 745 396,0 3 430 798,0 1 877 392,0 1 035 365,0 −18,1 18,6
Italie 369 318,0 419 516,0 549 554,0 752 790,0 608 899,0 13,3 10,9
Espagne 98 738,0 157 213,0 271 196,0 352 300,0 442 066,0 45,5 7,9
Belgique 25 580,0 8 980,0 157 512,0 262 254,0 340 529,0 91,0 6,1
Danemark 132 564,0 178 529,0 184 697,0 192 344,0 317 265,0 24,4 5,7
Pays-Bas 90,0 54 876,0 932,0 179 030,0 300 360,0 S.O. 5,4
Suède 64 747,0 52 250,0 116 164,0 207 842,0 150 617,0 23,5 2,7
Irlande 110 255,0 95 295,0 97 045,0 107 933,0 62 820,0 −13,1 1,1

Source : Global Trade Tracker, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

S.O. : Sans objet

Codes du Système harmonisé (SH) : 220300

Vin

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes au détail de vin en Europe, par catégorie, en millions de dollars américains et croissance pendant la période (%) – taux de change fixes de 2017
Catégories 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022
Vin (total) 113 611,6 120 820,7 124 040,7 140 277,5 1,5 3,1
Vin léger[1] 84 100,9 88 648,0 90 760,7 101 398,7 1,3 2,8
Vin rouge 42 601,2 43 596,3 44 257,1 48 378,1 0,6 2,3
Vin Rosé 8 653,9 9 405,4 9 741,5 11 172,5 2,1 3,5
Vin blanc 32 845,8 35 646,3 36 762,1 41 848,1 2,1 3,3
Vin mousseux 22 075,0 24 579,7 25 500,7 30 236,1 2,7 4,4
Champagne 10 351,7 10 905,2 11 088,0 12 098,6 1,3 2,2
Autres vins mousseux 11 723,3 13 674,6 14 412,8 18 137,5 3,9 5,9
Vin fortifié et vermout 6 690,5 6 822,4 6 989,3 7 764,4 0,5 2,7
Porto 1 359,1 1 384,2 1 400,5 1 501,8 0,5 1,8
Xérès 709,9 638,5 635,4 636,8 −2,6 0,1
Vermout 3 615,5 3 806,9 3 948,5 4 551,5 1,3 3,6
Autres vins fortifiés 1 006,0 992,8 1 004,9 1 074,3 −0,3 1,7
Vin non fait de raisins 745,1 770,6 790,0 878,3 0,8 2,7
Vin de pomme 215,5 251,9 263,1 317,1 4,0 4,8
Vin de fruits[2] 77,1 86,7 88,9 100,4 3,0 3,1
Vin de dessert non fait de raisins 58,0 63,8 62,6 59,1 2,4 −1,4
Autres vins non faits de raisin 203,2 199,9 202,4 212,0 −0,4 1,2

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

  • 1 : Le vin léger est ainsi appelé en raison de sa teneur en alcool, qui tombe généralement dans la fourchette de 8 à 14 % abv et exclut donc le vin fortifié. Les vins semi-pétillants sont inclus ici. Ce sont des vins mousseux qui ne contiennent pas plus de 2,5 atmosphères (unité) de dioxyde de carbone.
  • 2 : Les vins de fruits ne sont pas toujours appelés vins en France, en Espagne et en Italie.
Données antérieures et prévisions, valeur des ventes de vin consommé dans les débits et hors débits, par catégorie, en millions de dollars américains et croissance pendant la période (%), taux de change fixes de 2017
Catégories 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022
Vin Dans les débits 62 361,80 65 042,30 66 552,20 74 387,10 1,1 2,8
Hors débits 51 249,80 55 778,40 57 488,50 65 890,40 2,1 3,5
Vin léger Dans les débits 44 562,00 46 338,90 47 356,50 52 563,30 1 2,8
Hors débits 39 538,90 42 309,10 43 404,20 48 835,40 1,7 2,5
Vin mousseux Dans les débits 13 221,30 14 007,70 14 373,70 16 430,30 1,5 3,9
Hors débits 8 853,70 10 572,10 11 127,10 13 805,80 4,5 1,7
Vin fortifié et vermout Dans les débits 4 286,10 4 365,60 4 479,10 4 993,70 0,5 3,4
Hors débits 2 404,50 2 456,70 2 510,20 2 770,70 0,5 5,5
Vin non fait de raisins Dans les débits 292,4 330,1 342,9 399,8 3,1 2,6
Hors débits 452,8 440,5 447,1 478,5 −0,7 3

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Les consommateurs allemands ont bu au total 17,2 hectolitres de vin au cours du dernier exercice financier vinicole (du 1er août 2016 au 31 juillet 2017). Cela correspond à une consommation par habitant de 20,9 litres (0,2 litre de moins que pour l'exercice précédent) selon l'Institut du vin allemand. De l'avis de Monika Reule, directrice générale de l'Institut, un changement démographique est la principale raison expliquant cette situation. Un signe positif est que les jeunes consommateurs achètent plus souvent du vin dans les commerces alimentaires de détail. Toutefois, cette croissance ne peut malheureusement pas compenser la diminution des achats de vin des générations plus âgées.

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes au détail de vin par catégorie importante pour les cinq principaux marchés européens, en millions de dollars américains et croissance pendant la période (%) – taux de change fixes de 2017
Catégories et pays 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022 Part de marché (%) 2017 Part de marché (%) 2022
France 28 633,4 29 665,5 29 984,3 32 095,7 0,9 1,7 100 100
Vin léger 16 528,1 17 443,9 17 676,9 19 093,9 1,4 1,9 58,8 59,5
Vin mousseux 9 716,2 9 922,5 10 015,1 10 701,5 0,5 1,7 33,4 33,3
Vin fortifié et vermout 2 389,0 2 299,0 2 292,3 2 300,3 −1,0 0,1 7,7 7,2
Vin non fait de raisins S.O. S.O. S.O. S.O. S.O. S.O. S.O. S.O.
Royaume-Uni 18 762,4 19 670,2 20 107,9 22 220,5 1,2 2,5 100 100
Vin léger 15 624,8 15 674,2 15 873,0 17 030,5 0,1 1,8 79,7 76,6
Vin mousseux 2 466,8 3 269,0 3 481,0 4 327,4 7,3 5,6 16,6 19,5
Vin fortifié et vermout 622,9 672,7 697,6 797,4 1,9 3,4 3,4 3,6
Vin non fait de raisins 48 54,3 56,3 65,2 3,1 3,7 0,3 0,3
Italie 14 840,7 16 108,9 16 723,8 20 587,8 2,1 5,3 100 100
Vin léger 11 935,6 12 531,4 12 822,7 14 718,7 1,2 3,5 77,8 71,5
Vin mousseux 3 948,2 3 880,8 3 935,8 4 222,0 −0,4 1,8 26,3 25,5
Vin fortifié et vermout 253 213,2 209,9 209,5 −4,2 0,0 1,3 1
Vin non fait de raisins 48,5 50,3 51,5 58,3 0,9 3,1 0,3 0,3
Allemagne 14 437,9 14 759,7 15 085,9 16 528,6 0,6 2,3 100 100
Vin léger 9 665,0 10 036,9 10 283,7 11 304,6 0,9 2,4 68 68,4
Vin mousseux 3 948,2 3 880,8 3 935,8 4 222,0 −0,4 1,8 26,3 25,5
Vin fortifié et vermout 547,4 519 528,3 596,1 −1,3 3,1 3,5 3,6
Vin non fait de raisins 277,3 323,1 338,2 405,9 3,9 4,7 2,2 2,5
Espagne 4 911,9 5 646,3 5 884,9 6 867,9 3,5 3,9 100 100
Vin léger 3 537,9 4 108,3 4 283,8 4 990,5 3,8 3,9 72,8 72,7
Vin mousseux 539 563,1 573,2 606,9 1,1 1,4 10,0 8,8
Vin fortifié et vermout 835 974,9 1 028,0 1 270,5 3,9 5,4 17,3 18,5
Vin non fait de raisins S.O. S.O. S.O. S.O. S.O. S.O. S.O. S.O.

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

S.O. : Sans objet

Méthode de distribution pour le vin dans les trois principaux marchés européens, 2013-2017
Méthode par pays % de la ventilation 2013 % de la ventilation 2017
Allemagne 100 100
Détaillants en alimentation 89,3 89,5
Magasins de vente au rabais 47,3 47,5
Aliments/boissons/spécialistes 3,2 3,0
Hypermarchés 8,9 9,6
Petits détaillants en alimentation 8,3 7,6
Dépanneurs 0,4 0,5
Détaillants rattachés à une station-service 4,0 3,6
Petites épiceries indépendantes 3,8 3,5
Supermarchés 11,9 15,0
Ventes hors magasin 10,8 10,5
Achats à domicile 5,3 4,0
Vente au détail en ligne 2,3 3,8
Royaume-Uni 100 100
Détaillants en alimentation 90,3 86,8
Magasins de vente au rabais 3,9 4,8
Aliments/boissons/spécialistes 12,0 12,1
Hypermarchés 42,4 39,8
Petits détaillants en alimentation 9,1 8,0
Dépanneurs 4,7 4,6
Détaillants rattachés à une station-service 1,8 1,1
Petites épiceries indépendantes 2,7 2,4
Supermarchés 22,9 22,2
Ventes hors magasin 9,7 13,3
Achats à domicile 2,9 2,7
Vente au détail en ligne 6,8 10,6
France 100 100
Détaillants en alimentation 93,5 92,7
Magasins de vente au rabais 9,3 8,9
Aliments/boissons/spécialistes 8,4 8,7
Hypermarchés 37,1 37,1
Petits détaillants en alimentation 10,1 9,8
Dépanneurs 5,1 5,4
Détaillants rattachés à une station-service 4,0 3,6
Petites épiceries indépendantes 1,0 0,8
Supermarchés 28,5 28,2
Ventes hors magasin 6,5 7,3
Achats à domicile 2,1 1,6
Vente au détail en ligne 3,1 4,4
Source: Euromonitor International, 2018

En Europe occidentale, le milieu des grandes entreprises vinicoles est très fragmenté, surtout en raison de l'affection des consommateurs pour les produits régionaux, comme les châteaux traditionnels et les domaines locaux.

Part de marché des trois entreprises nationales importantes qui vendent du vin dans les cinq principaux marchés européens, 2013-2017
Pays Entreprises Part de marché (%) 2013 Part de marché (%) 2017
France Castel Frères SAS 10,3 12,0
Carrefour SA* 8,3 8,2
ITM Entreprises SA* 4,5 4,6
Italie CAVIRO - Cooperative Agricole Viti-Frutticoltori Italiani Riuniti Organizzati Scarl 6,6 5,8
Cantine Riunite & CIV SC Agr 2,9 2,8
Gruppo Italiano Vini SpA 2,6 2,6
Espagne J García Carrión SA 10,4 9,7
Mercadona SA* 5,5 5,5
Félix Solís Avantis SA 3,2 3,7
Royaume-Uni Accolade Vins Ltd 11,2 12,4
Tesco Plc* 5,4 5,6
Concha y Toro UK Ltd 3,2 4,1
Allemagne Aldi Einkauf GmbH & Co oHG* 24,1 24,4
Lidl & Schwarz Stiftung & Co KG* 12,9 13,1
Rotkäppchen-Mumm Sektkellereien GmbH 5,2 5,4

Source : Euromonitor International, 2018

* : Carrefour, ITM, Mercadona, Tesco, Aldi et Lidl forment une chaîne de détaillants possédant des unités de fabrication

Autres tendances

Exportations de vins canadiens

Principaux importateurs européens de vins canadiens, en $ CA, 2013-2017
Pays 2013 2017 TCAC* (%) 2013-2017 Part de marché (%)
Union européenne (UE-28) 2 774 106,0 3 400 954,0 5,2 100
Pays-Bas 25 978,0 1 255 705,0 163,7 36,9
Royaume-Uni 1 970 846,0 804 291,0 −20,1 23,6
Allemagne 253 780,0 561 308,0 22,0 16,5
Finlande 42 035,0 248 712,0 56,0 7,3
Danemark 107 836,0 156 440,0 9,7 4,6
France 124 170,0 106 088,0 −3,9 3,1
Autriche 15 882,0 63 712,0 41,5 1,9
Suède 161 531,0 50 176,0 −25,3 1,5
Italie 25 919,0 37 401,0 9,6 1,1
Belgique 28 333,0 35 149,0 5,5 1,0

Source : Global Trade Tracker, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Code SH : 2204

Exigences relatives au transport

Le transport de vin dans des bouteilles de 200 millilitres (ml) n'est pas autorisé en vertu de la directive 2007/45/EC de l'UE. Les bouteilles de 200 ml sont acceptées pour les vins mousseux, les vins de liqueur, les vins aromatisés et les spiritueux.

Gammes de quantités nominales pour les produits préemballés :

Vin
Pour l'intervalle allant de 100 ml à 1 500 ml, seules les 8 quantités nominales suivantes sont admises (ml) : 100, 187, 250, 375, 500, 750, 1 000, 1 500
Vin jaune
Pour l'intervalle allant de 100 ml à 1 500 ml, seule la quantité nominale suivante est admise (ml) : 620
Vin mousseux
Pour l'intervalle allant de 125 ml à 1 500 ml, seules les 5 quantités nominales suivantes sont admises (ml) : 125, 200, 375, 750, 1 500
Vin de liqueur
Pour l'intervalle allant de 100 ml à 1 500 ml, seules les 7 quantités nominales suivantes sont admises (ml) : 100, 200, 375, 500, 750, 1 000, 1 500
Vin aromatisé
Pour l'intervalle allant de 100 ml à 1 500 ml, seules les 7 quantités nominales suivantes sont admises (ml) : 100, 200, 375, 500, 750, 1 000, 1 500
Boissons spiritueuses
Pour l'intervalle allant de 100 ml à 2 000 ml, seules les 9 quantités nominales suivantes sont admises (ml) : 100, 200, 350, 500, 700, 1 000, 1 500, 1 750, 2 000

Source : Eur-Lex – Accès aux droits de l'Union européenne

Vin de glace

Beaucoup de travail est consacré à la fabrication du vin de glace et les vignerons canadiens sont devenus des experts en la matière. En raison du rendement plus faible des raisins et des difficultés de transformation, les vins de glace sont plus dispendieux que les vins de table. Ils sont vendus en demi-bouteille (375 ml) dans une catégorie de prix supérieure et renforcent le prestige des régions viticoles capables de produire ces vins.

L'augmentation des parts du marché des vins de glace en Europe est principalement attribuable au marché néerlandais. De plus, pour les quatre premiers mois de 2018 (février à avril), les ventes en France ont déjà doublé par rapport à 2016.

Dix principaux importateurs européens de vins de glace canadiens, en $ CA, 2013-2017
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Union européenne (UE-28) 658 799 1 308 633 1 781 603 1 424 877 1 894 723 30,2
Pays-Bas S.O. 5 966 22 068 78 301 1 078 945 465,5
Royaume-Uni 526 250 786 996 1 202 939 916 703 252 907 −16,7
Allemagne 6 474 404 190 266 014 163 056 241 128 147,0
Danemark 17 672 48 150 78 187 108 932 105 975 56,5
France 28 854 20 610 35 405 81 036 41 809 9,7
Finlande 8 460 1 038 90 329 S.O. 35 194 42,8
Autriche S.O. 2 600 9 525 12 685 34 629 137,0
Belgique S.O. S.O. 45 538 33 030 16 520 S.O.

Source : Catsnet, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

S.O. : Sans objet

Code SH : 22042110

Spiritueux

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes au détail de spiritueux en Europe, par catégorie, en millions de dollars américains et croissance pendant la période (%) – taux de change fixes de 2017
Catégories 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022
Spiritueux (Total) 94 453,0 99 448,6 102 395,8 114 530,7 1,3 2,8
Spiritueux blancs 23 173,6 26 056,0 27 175,8 31 614,8 3,0 3,9
Gin 5 485,7 7 303,3 7 863,0 9 980,8 7,4 6,1
Vodka 17 687,9 18 752,7 19 312,8 21 634,0 1,5 2,9
Whisky 21 036,1 22 284,3 22 939,1 25 628,0 1,5 2,8
Bourbon/autres whiskys américains 3 510,7 4 244,6 4 467,6 5 210,3 4,9 3,9
Whisky canadien 257,8 236,4 232,5 233,3 −2,1 0,1
Whisky irlandais 1 394,8 1 562,7 1 621,9 1 899,5 2,9 4,0
Whisky écossais mélangé 13 412,8 13 408,7 13 658,9 14 758,6 0,0 2,0
Whisky écossais single grain 0,2 49,9 55,8 77,7 297,4 8,6
Whisky écossais single malt 1 875,6 2 102,4 2 179,4 2 572,6 2,9 4,2
Autres whiskys 519,5 533,6 549,9 620,7 0,7 3,1
Liqueurs 19 680,0 21 204,5 21 924,2 24 684,5 1,9 3,0
Liqueurs amères 9 835,5 10 754,6 11 111,3 12 365,4 2,3 2,7
Liqueurs crémeuses 2 028,9 2 124,9 2 194,4 2 460,4 1,2 2,9
Autres liqueurs 7 815,7 8 324,9 8 618,4 9 858,7 1,6 3,4
Autres spiritueux 14 060,2 13 225,6 13 298,4 13 872,4 −1,5 1,1
Rhum 8 992,5 9 519,2 9 857,2 11 197,3 1,4 3,2
Rhum brun 4 690,6 4 982,8 5 183,2 6 021,3 1,5 3,8
Rhum blanc 4 301,9 4 536,5 4 674,0 5 176,0 1,3 2,6
Brandy et cognac 6 522,0 6 108,5 6 123,4 6 325,1 −1,6 0,8
Brandy 4 799,6 4 440,8 4 436,5 4 510,4 −1,9 0,4
Cognac 1 722,4 1 667,7 1 686,8 1 814,7 −0,8 1,8
Tequila (et mezcal) 988,6 1 050,5 1 077,8 1 208,8 1,5 2,9

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes de spiritueux consommés dans les débits et hors débits, par catégorie, en millions de dollars américains et croissance pendant la période (%) – taux de change fixes de 2017
Catégories 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022
Spiritueux Dans les débits 62 174,2 64 490,3 66 320,0 73 976,6 0,9 2,8
Hors débits 32 278,8 34 958,3 36 075,8 40 554,1 2,0 3,0
Spiritueux blancs Dans les débits 14 044,6 15 776,2 16 474,9 19 365,7 2,9 4,1
Hors débits 9 129,1 10 279,8 10 700,9 12 249,1 3,0 3,4
Whisky Dans les débits 13 140,4 13 526,9 13 878,3 15 285,7 0,7 2,4
Hors débits 7 895,7 8 757,4 9 060,8 10 342,2 2,6 3,4
Liqueurs Dans les débits 14 164,6 15 135,5 15 651,1 17 650,7 1,7 3,1
Hors débits 5 515,4 6 069,0 6 273,1 7 033,8 2,4 2,9
Autres spiritueux Dans les débits 9 002,9 8 232,4 8 234,3 8 445,5 −2,2 0,6
Hors débits 5 057,3 4 993,2 5 064,1 5 426,9 −0,3 1,7
Rhum Dans les débits 6 724,7 6 997,6 7 235,9 8 182,1 1,0 3,1
Hors débits 2 267,8 2 521,6 2 621,3 3 015,2 2,7 3,6
Brandy et cognac Dans les débits 4 244,7 3 912,5 3 912,6 4 000,9 −2,0 0,6
Hors débits 2 277,2 2 196,0 2 210,7 2 324,2 −0,9 1,3
Tequila et mezcal Dans les débits 852,3 909,2 933,0 1 046,0 1,6 2,9
Hors débits 136,4 141,3 144,8 162,7 0,9 3,0

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes au détail de spiritueux par catégorie importante pour les cinq principaux marchés européens, en millions de dollars américains et croissance pendant la période (%) – taux de change fixes de 2017
Catégories et pays 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022 Part de marché (%) 2017 Part de marché (%) 2022
France 18 499,0 18 852,7 19 112,1 20 324,6 0,5 1,5 100 100
Brandy et cognac 264,5 253,8 251,6 249,0 −1,0 −0,3 1,3 1,2
Liqueurs 2 685,2 2 901,4 2 991,9 3 279,9 2,0 2,3 15,4 16,1
Rhum 1 660,2 2 094,2 2 221,9 2 607,2 6,0 4,1 11,1 12,8
Tequila et mescal 95,0 92,1 92,4 96,4 −0,8 1,1 0,5 0,5
Whisky 6 798,6 7 113,8 7 238,9 7 758,6 1,1 1,7 37,7 38,2
Spiritueux blancs 1 692,5 1 762,5 1 802,0 2 042,5 1,0 3,2 9,3 10,0
Autres spiritueux 5 303,1 4 634,9 4 513,4 4 290,9 −3,3 −1,3 24,6 21,1
Allemagne 17 496,7 18 193,1 18 665,1 20 258,2 1,0 2,1 100 100
Brandy et cognac 2 388,5 2 095,8 2 066,8 2 035,4 −3,2 −0,4 11,5 10,0
Liqueurs 6 904,8 7 274,7 7 454,4 7 945,2 1,3 1,6 40,0 39,2
Rhum 1 087,4 1 156,8 1 200,2 1 356,1 1,6 3,1 6,4 6,7
Tequila et mescal 253,9 242,4 243,9 257,5 −1,2 1,4 1,3 1,3
Whisky 2 182,8 2 459,1 2 567,0 2 948,9 3,0 3,5 13,5 14,6
Spiritueux blancs 1 635,2 2 099,2 2 236,3 2 712,4 6,4 4,9 11,5 13,4
Autres spiritueux 3 044,2 2 865,3 2 896,4 3 002,7 −1,5 0,9 15,7 14,8
Royaume-Uni 13 891,40 15 822,70 16 645,10 19 700,4 3,3 4,3 100 100
Brandy et cognac 1 069,40 1 143,60 1 190,30 1 370,90 1,7 3,6 7,2 7
Liqueurs 1 655,20 2 039,00 2 195,60 2 774,60 5,4 6,0 12,9 14,1
Rhum 1 592,80 1 769,80 1 856,80 2 254,40 2,7 5,0 11,2 11,4
Tequila et mescal 146,8 187,4 199,1 247,2 6,3 5,6 1,2 1,3
Whisky 3 362,10 3 820,90 3 991,10 4 605,20 3,2 3,6 24,1 23,4
Spiritueux blancs 5 652,90 6 457,20 6 795,90 7 988,90 3,4 4,1 40,8 40,6
Autres spiritueux 412,2 405 416,4 459,2 −0,4 2,5 2,6 2,3
Espagne 9 317,2 9 671,9 9 967,1 11 152,6 0,9 2,8 100 100
Brandy et cognac 669,1 616,7 608,4 564,3 −2,0 −1,9 6,4 5,1
Liqueurs 708,9 852,2 918,2 1 170,4 4,7 6,3 8,8 10,5
Rhum 1 705,3 1 563,2 1 562,8 1 574,0 −2,2 0,2 16,2 14,1
Tequila et mescal 117,5 127,1 127,0 127,7 2,0 0,1 1,3 1,1
Whisky 2 802,9 2 579,7 2 619,9 2 806,5 −2,1 1,7 26,7 25,2
Spiritueux blancs 2 346,6 2 926,6 3 082,5 3 695,6 5,7 4,6 30,3 33,1
Autres spiritueux 966,9 1 006,5 1 048,3 1 214,2 1,0 3,7 10,4 10,9
Italie 9 299,6 8 859,7 9 037,3 10 184,5 -1,2 3,0 100 100
Brandy et cognac 499,8 368,0 359,3 351,2 −7,4 −0,6 4,2 3,4
Liqueurs 3 013,5 3 106,2 3 188,1 3 641,1 0,8 3,4 35,1 35,8
Rhum 1 439,5 1 303,7 1 331,4 1 513,5 −2,4 3,3 14,7 14,9
Tequila et mescal 61,7 64,4 66,5 76,9 1,1 3,7 0,7 0,8
Whisky 721,8 612,4 612,1 629,6 −4,0 0,7 6,9 6,2
Spiritueux blancs 1 783,4 1 793,9 1 853,8 2 226,9 0,1 4,7 20,2 21,9
Autres spiritueux 1 779,8 1 611,0 1 626,2 1 745,4 −2,5 1,8 18,2 17,1

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Dans toute l'Europe, les magasins de vente au rabais ont profité de la situation économique défavorable, les consommateurs se mettant à acheter dans ces commerces lorsque les finances sont devenues plus serrées. Inversement, les détaillants spécialisés ont vu leur part de marché fondre sur le plan du volume. Les ventes en ligne ont augmenté rapidement de 2008 à 2017 dans certains marchés comme le R.-U. et l'Irlande, principalement grâce à un réseau de distribution efficace et à une législation relativement libérale en matière de vente au détail.

Méthode de distribution pour les spiritueux dans les trois principaux marchés européens, 2013-2017
Méthode et pays % de la ventilation 2013 % de la ventilation 2017
France 100,0 100,0
Détaillants en alimentation 95,8 95,2
Magasins de vente au rabais 10,2 10,2
Spécialistes des aliments/boissons/produits du tabac 5,7 5,7
Hypermarchés 40,1 40,2
Petits détaillants en alimentation 9,4 8,7
Dépanneurs 3,9 4,0
Détaillants rattachés à une station-service 3,1 2,7
Petites épiceries indépendantes 2,3 2,0
Supermarchés 30,2 30,1
Autres détaillants en alimentation 0,3 0,3
Ventes hors magasin 4,2 4,8
Achats à domicile et ventes directes 1,6 1,3
Vente au détail en ligne 2,6 3,4
Allemagne 100,0 100,0
Détaillants en alimentation 97,5 97,2
Magasins de vente au rabais 28,6 29,7
Spécialistes des aliments/boissons/produits du tabac 20,0 18,6
Hypermarchés 16,3 15,9
Petits détaillants en alimentation 9,9 9,4
Dépanneurs 1,1 1,1
Détaillants rattachés à une station-service 5,5 5,3
Petites épiceries indépendantes 3,3 3,0
Supermarchés 19,8 21,2
Autres détaillants en alimentation 2,9 2,4
Ventes hors magasin 2,5 2,8
Achats à domicile et ventes directes 1,8 1.4
Vente au détail en ligne 0,8 1,3
Royaume-Uni 100,0 100,0
Détaillants en alimentation 94,1 92,6
Magasins de vente au rabais 4,9 5,7
Spécialistes des aliments/boissons/produits du tabac 8,0 7,9
Hypermarchés 37,7 36,4
Petits détaillants en alimentation 23,8 22,8
Dépanneurs 9,8 9,5
Détaillants rattachés à une station-service 2,1 1,8
Petites épiceries indépendantes 12,0 11,5
Supermarchés 19,6 19,9
Autres détaillants en alimentation S.O. S.O.
Ventes hors magasin 5,9 7,4
Achats à domicile and direct selling 0,8 0,7
Vente au détail en ligne 5,2 6,7

Source : Euromonitor International, 2018

S.O. : Sans objet

Spiritueux artisanaux en Europe

Part de marché des trois principales entreprises qui vendent des spiritueux pour les cinq marchés européens majeurs, 2013-2017
Pays Entreprises Part de marché (%) 2013 Part de marché (%) 2017
Royaume-Uni Diageo Plc 24,4 26,2
Bacardi Brown-Forman Brands 8,3 8,2
Pernod Ricard UK Ltd 5,7 6,5
Allemagne Pernod Ricard Deutschland GmbH 5,5 6,1
Campari Deutschland GmbH 4,9 5,6
Diageo Deutschland GmbH 3,9 4,7
France Ricard SA 17,8 16,5
La Martiniquaise SVS 11,3 12,2
Marie Brizard & Roger International SAS 8,8 9,6
Espagne Pernod Ricard Larios SA 21,3 21,0
Maxxium España SL 15,6 15,8
Diageo España SA 11,9 11,5
Italie Campari Milano SpA, Davide 19,0 21,5
Diageo Italia SpA 7,5 9,3
Pernod Ricard Italia SpA 8,6 8,6
Source : Euromonitor International, 2018

Exportations de spiritueux canadiens

Principaux marchés européens pour les whiskys canadiens, 2013 à 2017 (valeur en $ CA)
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017 Part du marché en 2017 (%)
Union européenne 20 610 252,0 26 178 340,0 22 159 020,0 26 603 367,0 28 514 602,0 8,5 100
France 5 846 254,0 9 425 788,0 8 158 422,0 10 533 542,0 9 589 058,0 13,2 33,6
Allemagne 2 883 406,0 4 480 051,0 4 457 614,0 6 358 661,0 6 199 025,0 21,1 21,7
Finlande 2 988 004,0 2 642 748,0 2 434 189,0 2 834 969,0 3 942 341,0 7,2 13,8
Suède 1 861 383,0 2 079 079,0 2 229 029,0 2 107 260,0 1 975 352,0 1,5 6,9
Pays-Bas 2 210 717,0 1 963 148,0 676 590,0 1 118 405,0 1 716 406,0 −6,1 6,0
Royaume-Uni 1 023 792,0 1 932 836,0 711 470,0 674 247,0 1 392 077,0 8,0 4,9
Slovenia 534 648,0 707 394,0 535 134,0 557 019,0 785 071,0 10,1 2,8
Belgique 238 759,0 173 111,0 162 049,0 336 915,0 716 450,0 31,6 2,5
Danemark S.O. 33 709,0 3 894,0 S.O. 495 548,0 S.O. 1,7
Lithuania 362 403,0 372 828,0 417 997,0 501 528,0 411 211,0 3,2 1,4

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

S.O. : Sans objet

Code SH : 220830

Cinq principaux marchés européens pour le rhum et les autres spiritueux canadiens provenant de la distillation, après fermentation, de produits de cannes à sucre, 2013 à 2017 (valeur en $ CA)
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017 Part de marché (%) 2017
Union européenne (UE-28) 75 950,0 104 767,0 4 299,0 53 775,0 65 406,0 −3,7 100
Royaume-Uni S.O. S.O. S.O. 1 526,0 33 293,0 S.O. 50,9
Allemagne 50 662,0 79 665,0 1 299,0 40 800,0 21 160,0 −19,6 32,4
Pays-Bas 8 582,0 88,0 1 813,0 288,0 5 959,0 −8,7 9,1
France 15 502,0 10 357,0 1 094,0 2 455,0 4 953,0 −24,8 7,6
Danemark S.O. 13 122,0 S.O. 8 455,0 42,0 S.O. 0,1

Source : Global Trade Tracker, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

N/A: Not applicable

Code SH : 220840

Dix principaux marchés européens pour l'alcool éthylique non dénaturé d'un titre alcoométrique volumique de 80 % vol. ou moins, les spiritueux et les autres boissons spiritueuses, 2013 à 2017 (valeur en $ CA)
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017 Part de marché (%) 2017
Union européenne (UE-28) 301 755,0 349 524,0 477 298,0 624 929,0 1 526 439,0 50,0 100
Royaume-Uni 56 742,0 93 887,0 92 197,0 102 019,0 640 571,0 83,3 42,0
Allemagne 1 771,0 21 132,0 121 351,0 238 359,0 438 103,0 296,6 28,7
France 95 921,0 94 633,0 180 962,0 206 869,0 325 797,0 35,8 21,3
Suède 73 561,0 47 991,0 95,0 41 068,0 84 919,0 3,7 5,6
Pays-Bas 4 323,0 13 786,0 5 776,0 9 312,0 22 669,0 51,3 1,5
Belgique S.O. 377,0 18 637,0 26 915,0 9 966,0 197,9 0,7
Italie S.O. S.O. 1 767,0 S.O. 2 136,0 S.O. 0,1
Espagne S.O. S.O. 123,0 90,0 1 173,0 S.O. 0,1
Irlande S.O. S.O. 7 777,0 S.O. 1 094,0 S.O. 0,1
Danemark S.O. S.O. 1 513,0 S.O. 12,0 S.O. S.O.

Source : Global Trade Tracker, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

N/A: Not applicable

Code SH : 220890

Dix principaux marchés européens pour les liqueurs, 2013 à 2017 (valeur en $ CA)
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017 Part de marché (%) 2017
Union européenne (UE-28) 297 220,0 461 510,0 918 210,0 2 214 840,0 2 857 657,0 76,1 100
Espagne S.O. S.O. S.O. 583 565,0 1 151 875,0 S.O. 40,3
Suède 57 438,0 265 247,0 139 383,0 116 870,0 1 000 937,0 104,3 35,0
Royaume-Uni 76 887,0 S.O. 484 354,0 727 205,0 203 543,0 27,6 7,1
France 56 464,0 75 464,0 88 606,0 130 610,0 161 952,0 30,1 5,7
Pays-Bas S.O. 9 303,0 8 517,0 9 089,0 99 946,0 S.O. 3,5
Autriche S.O. 620,0 S.O. 95 685,0 45 264,0 317,9 1,6
Estonie S.O. S.O. S.O. 143 150,0 44 038,0 S.O. 1,5
Allemagne 76 178,0 2 053,0 69 299,0 215 216,0 40 913,0 S.O. 1,4
Grèce S.O. 33 716,0 S.O. S.O. 36 841,0 S.O. 1,3
Belgique 2 523,0 58 547,0 27 944,0 44 328,0 23 688,0 S.O. 0,8

Source : Global Trade Tracker, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

S.O. : Sans objet

Code SH : 220870

Boissons prêtes à boire/prémélanges à forte teneur en alcool

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes au détail de boissons prêtes à boire/prémélanges à forte teneur en alcool en Europe, par catégorie, en millions de dollars américains et croissance pendant la période (%) – taux de change fixes de 2017
Catégories 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022
Boissons PAB/prémélanges à forte teneur en alcool 4 772,0 4 728,4 4 831,8 5 211,4 −0,2 1,9
Prémélanges à forte teneur en alcool 930,1 896,0 901,8 924,2 −0,9 0,6
Boissons prêtes à boire 3 841,9 3 832,4 3 930,0 4 287,2 −0,1 2,2
Boissons PAB à base de malt 57,8 34,9 29,0 34,1 −11,8 4,1
Boissons PAB à base de spiritueux 2 716,5 2 641,4 2 708,3 2 942,1 −0,7 2,1
Boissons PAB à base de vin 864,1 987,6 1 025,5 1 142,5 3,4 2,7
Autres boissons PAB 203,5 168,5 167,2 168,6 −4,6 0,2

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes de boissons prêtes à boire/prémélanges à forte teneur en alcool consommés dans les débits et hors débits, par catégorie, en millions de dollars américains et croissance pendant la période (%) – taux de change fixes de 2017
Catégories 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022
Boissons prêtes à boire/prémélanges à forte teneur en alcool Dans les débits 2 610,9 2 550,7 2 591,6 2 791,8 −0,6 1,9
Hors débits 2 161,1 2 177,7 2 240,1 2 419,6 0,2 1,9
Prémélanges à forte teneur en alcool Dans les débits 523,2 502,5 506,1 521,9 −1,0 0,8
Hors débits 406,9 393,5 395,7 402,3 −0,8 0,4
Boissons prêtes à boire Dans les débits 2 087,8 2 048,2 2 085,6 2 269,9 −0,5 2,1
Hors débits 1 754,2 1 784,2 1 844,5 2 017,3 0,4 2,3
Boissons prêtes à boire à base de malt Dans les débits 30,8 22,2 20,4 23,8 −7,9 3,9
Hors débits 27,0 12,7 8,6 10,3 −17,2 4,6
Boissons prêtes à boire à base de spiritueux Dans les débits 1 607,8 1 555,7 1 584,4 1 718,2 −0,8 2,0
Hors débits 1 108,7 1 085,8 1 123,9 1 223,9 −0,5 2,2
Boissons prêtes à boire à base de vin Dans les débits 330,0 377,7 389,8 439,3 3,4 3,0
Hors débits 534,1 610,0 635,7 703,2 3,4 2,6
Autres boissons prêtes à boire Dans les débits 119,1 92,7 91,0 88,7 −6,1 −0,6
Hors débits 84,4 75,8 76,2 79,9 −2,7 1,2

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Prémélanges à forte teneur en alcool, dix principaux marchés européens, 2017, en millions de dollars américains
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
Pays Valeur
Royaume-Uni 3 198,8
Italie 3 063,6
Allemagne 2 744,0
Finlande 1 168,4
Espagne 486,5
France 390,3
Pays-Bas 338,2
Suède 234,7
Irlande 231,0
Autriche 226,3
Autres 1 249,5

Source : Euromonitor International, 2018

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes au détail de boissons prêtes à boire/prémélanges à forte teneur en alcool dans les cinq principaux marchés européens, par catégorie, en millions de dollars américains et croissance pendant la période (%) – taux de change fixes de 2017
Total par pays et sous-catégorie 2013 2017 2018 2022 TCAC* (%) 2013-2017 TCAC* (%) 2018-2022
Royaume-Uni (total) 1 283,1 1 074,1 1 065,6 1 044,0 −4,3 −0,5
Prémélanges à forte teneur en alcool 30,3 23,5 23,2 22,5 −6,2 −0,8
Boissons prêtes à boire 1 252,7 1 050,6 1 042,5 1 021,5 −4,3 −0,5
Boissons PAB à base de spiritueux 1 037,2 878,0 871,9 850,6 −4,1 −0,6
Boissons PAB à base de vin 12,1 13,4 13,9 15,6 2,6 2,9
Autres boissons PAB 203,5 159,2 156,7 155,3 −6,0 −0,2
Italie 894,7 1 067,8 1 110,7 1 295,7 4,5 3,9
Prémélanges à forte teneur en alcool 117,0 139,8 146,9 178,7 4,6 5,0
Boissons prêtes à boire 777,7 928,0 963,9 1 116,9 4,5 3,8
Boissons PAB à base de spiritueux 626,8 747,5 775,8 896,9 4,5 3,7
Boissons PAB à base de vin 150,8 180,5 188,1 220,0 4,6 4,0
Autres boissons PAB S.O. S.O. S.O. S.O. S.O. S.O.
Allemagne 895,1 1 051,6 1 102,6 1 238,9 4,1 3,0
Prémélanges à forte teneur en alcool 428,3 410,7 412,5 405,2 −1,0 −0,4
Boissons prêtes à boire 466,8 640,9 690,1 833,7 8,2 4,8
Boissons PAB à base de spiritueux 185,8 288,0 320,2 404,4 11,6 6,0
Boissons PAB à base de vin 281,0 352,9 369,9 429,3 5,9 3,8
Autres boissons PAB S.O. S.O. S.O. S.O. S.O. S.O.
Finlande 429,0 393,6 415,2 443,2 −2,1 1,6
Prémélanges à forte teneur en alcool 15,4 12,2 12,2 11,7 −5,7 −1,0
Boissons prêtes à boire 413,6 381,3 403,0 431,5 −2,0 1,7
Boissons PAB à base de spiritueux 214,7 179,1 186,4 195,7 −4,4 1,2
Boissons PAB à base de vin 198,9 202,2 216,6 235,8 0,4 2,1
Autres boissons PAB S.O. S.O. S.O. S.O. S.O. S.O.
Espagne 218,4 173,7 175,1 180,9 −5,6 0,8
Prémélanges à forte teneur en alcool 52,8 34,6 32,6 26,7 −10,0 −4,9
Boissons prêtes à boire 165,6 139,1 142,5 154,2 −4,3 2,0
Boissons PAB à base de spiritueux 73,6 45,2 46,6 51,2 −11,5 2,4
Boissons PAB à base de vin 92,1 93,9 95,9 103,0 0,5 1,8

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

S.O. : Sans objet

Méthode de distribution pour les boissons prêtes à boire/prémélanges à forte teneur en alcool dans les trois principaux marchés européens, 2013-2017
Méthode de distribution et pays % de la ventilation 2013 % de la ventilation 2017
Royaume-Uni 100 100
Détaillants en alimentation 96,9 96,8
Magasins de vente au rabais 3,7 4,0
Spécialistes des aliments/boissons/produits du tabac 12,1 11,8
Hypermarchés 37,4 36,5
Petits détaillants en alimentation 25,0 25,8
Dépanneurs 8,3 8,8
Détaillants rattachés à une station-service 2,8 3,0
Petites épiceries indépendantes 13,9 14,0
Supermarchés 18,6 18,8
Autres détaillants en alimentation S.O. S.O.
Ventes hors magasin 3,2 3,2
Italie 100 100
Détaillants en alimentation 99,2 99,0
Magasins de vente au rabais 14,8 15,0
Spécialistes des aliments/boissons/produits du tabac 1,7 1,7
Hypermarchés 30,5 30,6
Petits détaillants en alimentation 6,0 5,9
Dépanneurs 2,8 3,0
Détaillants rattachés à une station-service S.O. S.O.
Petites épiceries indépendantes 3,2 2,9
Supermarchés 41,6 41,4
Autres détaillants en alimentation 4,7 4,5
Ventes hors magasin 0,8 1,0
Allemagne 100 100
Détaillants en alimentation 98,3 98,2
Magasins de vente au rabais 23,0 23,5
Spécialistes des aliments/boissons/produits du tabac 34,2 24,5
Hypermarchés 14,7 13,3
Petits détaillants en alimentation 6,4 5,4
Dépanneurs 1,0 1,0
Détaillants rattachés à une station-service 1,5 1,4
Petites épiceries indépendantes 3,8 3,0
Supermarchés 19,2 30,6
Autres détaillants en alimentation 0,9 0,9
Ventes hors magasin 1,6 1,8

Source : Euromonitor International, 2018

S.O. : Sans objet

Part de marché des trois entreprises importantes qui vendent des boissons prêtes à boire/prémélanges à forte teneur en alcool pour les cinq principaux marchés européens, 2013-2017
Pays Entreprises nationales Part de marché (%) 2013 Part de marché (%) 2017
Royaume-Uni Beverage Brands (UK) Ltd 26,1 23,3
Halewood International Ltd 23,3 21,0
Diageo Plc 14,5 17,7
Italie Campari Milano SpA, Davide 39,9 31,5
Martini & Rossi SpA 18,5 15,4
Stock Srl 4,5 3,7
Allemagne Aldi Einkauf GmbH & Co oHG* 15,9 14,0
Brown-Forman Deutschland GmbH 6,7 9,6
Rotkäppchen-Mumm Sektkellereien GmbH S.O. 8,4
Finlande Hartwall Oy Ab 40,0 33,3
Sinebrychoff Oy Ab 20,2 20,7
Olvi Oyj 17,5 15,3
Espagne J García Carrión SA 22,1 24,3
Orangina Schweppes España 20,7 19,9
Mercadona SA* 15,5 17,3

Source : Euromonitor International, 2018

*: Mercadona et Aldi forment une chaîne de détaillants possédant des unités de fabrication.

Pour de plus amples renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire, par région.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Anuga 2018, veuillez communiquer avec :

Ben Berry, Directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@canada.ca

Ressources

Analyse sectorielle – Bière, spiritueux, vin et boissons prêtes à boire/prémélanges à forte teneur en alcool dans l'union européenne
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : François Thériault, analyste de marché

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2018).

Images
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :