Sélection de la langue

Recherche

Laboratoire vivant – Atlantique

Le Laboratoire vivant – Atlantique est situé sur l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.). La recherche agronomique en milieu réel a lieu dans la rivière Dunk, dans le bassin versant de Kensington North et celui de Souris, ainsi qu’à la Ferme expérimentale de Harrington d’Agriculture et Agroalimentaire Canada.

La description de cette image suit.
Description de l’image ci-dessus

Une carte de l’Île-du-Prince-Édouard mettant en évidence l’emplacement des quatre régions où a lieu la recherche du Laboratoire vivant – Atlantique. Ces régions comprennent la Ferme expérimentalede Harrington, le bassin versant de Souris, le bassin versant de Kensington North, le bassin versant de la rivière Dunk. Le bassin versant de la rivière Dunk est agrandi pour mettre en évidence quatre sous-bassins versants supplémentaires - Webster Creek,Maple Plains, Johnson Creek et Breadalbane. Préparé par Agriculture et Agroalimentaire Canada. Les données proviennent d’Environnement at Changement climatique Canada. Fond de carte gracieuseté de Earthstar Geographics.

Le paysage de l’Île-du-Prince-Édouard présente un vallonnement avec un sol de loam sableux bien drainé et des ruisseaux et des cours d’eau intermittents. Ce sol riche en fer est sujet à la météorisation (oxydation ou rouille) qui lui donne sa célèbre couleur rouge. Le sol est également sujet à l’érosion et au lessivage des nutriments et d’autres contaminants tels que les pesticides.

L’Île-du-Prince-Édouard est l’un des plus grands producteurs de pommes de terre au Canada. Certaines pratiques agricoles traditionnelles peuvent avoir des effets négatifs sur les sols et les ressources en eau de la province. Les agriculteurs et les partenaires ont déterminé que la réduction des répercussions environnementales associées à la production de pommes de terre, grâce à des pratiques modernes et novatrices, était l’objectif principal du Laboratoire vivant - Atlantique. Plus précisément, les travaux seront axés sur l’élaboration et la mise à l’essai de pratiques agricoles qui visent :

Collaborateurs

Activités

Pratiques de gestion bénéfiques pour réduire l’érosion des sols

Étudier les pratiques agricoles potentielles en utilisant des cultures de couverture et des cultures-abris novatrices.

Activités du collaborateur principal ou d’Agriculture et Agroalimentaire Canada :

Techniques innovantes de gestion des nutriments

L’objectif est d’examiner des moyens de gérer le flux de nutriments et le ruissellement dans les champs agricoles, ainsi que la mise en œuvre de pratiques agricoles permettant d’augmenter la matière organique du sol.

Activités du collaborateur principal ou d’Agriculture et Agroalimentaire Canada :

Gestion de la qualité de l’eau et de la quantité d’eau

L’objectif est de définir et démontrer des pratiques agricoles pour la gestion de l’eau (irrigation, drainage et rétention).

Activités du collaborateur principal ou d’Agriculture et Agroalimentaire Canada :

Nouvelles

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :