Sélection de la langue

Recherche

Sélection de matériaux nouveaux pour lutter contre le feu bactérien dans les vergers canadiens

Code de projet : SCR07-020

Chef de projet

Antonet Svircev - Agriculture et Agroalimentaire Canada

Objectif

Évaluer l'efficacité de nombreux produits de lutte dirigée à risque réduit contre la brûlure bactérienne dans trois régions canadiennes productrices de pommes : l'Ontario, le Québec et la Colombie-Britannique

Sommaire de résultats

Au Canada, la brûlure bactérienne est une maladie dévastatrice des pommes et des poires, causée par le pathogène Erwinia amylovora, bactérie pouvant détruire des arbres et des vergers entiers en très peu de temps. Le produit de lutte homologué contre la brûlure bactérienne est l'antibiotique streptomycine. Cependant, des isolats du pathogène résistant à la streptomycine ont été signalés en Amérique du Nord. Il n'existe sur le marché aucun autre produit pour le traitement curatif de la brûlure bactérienne, bien que quelques nouveaux biopesticides aient été homologués ces derniers temps pour une utilisation préventive ou pour supprimer la maladie.

Le projet visait à analyser de nombreux pesticides à risque réduit et leurs méthodes d'application, quant à leur efficacité à lutter contre la brûlure bactérienne dans des vergers de la Colombie-Britannique, de l'Ontario et du Québec. Le but était d'identifier les produits et leurs méthodes d'application qui pourraient être homologués au Canada.

Environ sept produits utilisés seul ou en combinaison ont été testés. Les résultats de la première année d'essais effectués dans les 3 provinces furent très variables.

Les données de la saison de croissance 2007 en Ontario et en Colombie-Britannique ont démontré que l'Actiguard a efficacement lutté contre le feu bactérien durant la floraison. Le mélange de Serenade et de streptomycine a été efficace en Colombie-Britannique. Au Québec, tout mélange contenant un antibiotique supprimait efficacement la maladie.

Les résultats de ces essais de sélection pendant une année semblent démontrer que l'Actiguard a été efficace. Le Kasumin et la gentamycine sont deux autres produits qui seraient prometteurs. D'autres tests seront nécessaires pour confirmer l'exactitude de ces résultats et pour s'assurer que les produits sont efficaces dans les trois provinces. Ensuite, les produits qui ont démontré une efficacité de suppression de la maladie seront soumis à des tests en vertu des Pesticides à usage limité d'Agriculture et Agroalimentaire Canada en vue d'une homologation au Canada.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :