Sélection de la langue

Recherche

Mise au point de formulations nouvelles et de mélanges de formulations ainsi que de technologies d'application pour la lutte, avec un risque faible, contre les vers fil de fer chez les pommes de terre

Code de projet : MRU07-040

Chef de projet

Robert Vernon - Agriculture et Agroalimentaire Canada

Objectif

Étudier le pouvoir de répulsion et de toxicité de divers insecticides à l'égard des vers fil de fer et évaluer l'efficacité de mélanges insecticides prometteurs dans des champs de pommes de terre et de blé; établir une représentation graphique des espèces de ver fil de fer à l'échelle nationale

Sommaire de resultants - Une carte de répartition des taupins au Canada

Contexte

Le ver « fil de fer » est le stade larvaire du taupin. Il existe plus de 800 espèces connues de taupins dans le monde, et environ 30 espèces sont répertoriées comme nuisibles au Canada. Les larves de taupins causent des dégâts dans de nombreuses cultures, en particulier chez la pomme de terre, le maïs, les céréales, le canola et les légumineuses.

L’augmentation des populations de vers fil de fer est probablement attribuable au retrait des insecticides organochlorés (aldrine, dieldrine et heptachlore) dans les années 1960 et 1970. Pour la pomme de terre, les seuls produits homologués qui peuvent réduire les populations de vers fil de fer et protéger les tubercules fils à la récolte sont le Thimet 15G (phorate) et le Pyrinex 480EC (chlorpyrifos). Le Thimet sera radié de la liste des produits homologués en 2012. En raison de barrières commerciales, le Pyrinex ne peut être utilisé que sur les cultures de pomme de terre destinées aux marchés canadiens (aucune limites maximales des résidus (LMR) pour les pommes de terre traitées au chlorpyrifos aux États-Unis).

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) a réalisé des essais préliminaires dans des cultures de pomme de terre afin de repérer des insecticides à faible risque pouvant être employés contre les vers fil de fer. Comme il a été établi que l’efficacité de certaines classes d’insecticides (néonicotinoïdes, pyréthroïdes de synthèse) contre les vers fil de fer variait selon les espèces, il devenait nécessaire de faire un relevé à l’échelle du Canada pour recenser les espèces de taupins présentes dans les zones agricoles les plus importantes.

Méthode

Grâce à un travail de collaboration entre AAC, les producteurs et les spécialistes des grandes cultures, des spécimens de larves de taupins ont été récoltés dans toutes les régions du Canada. À l’occasion des colloques présentés dans sept provinces au cours de 2007 et 2008 par le chargé de projet, R. Vernon, on a demandé aux producteurs et aux conseillers agricoles de bien vouloir, lorsqu’ils découvraient des vers fil de fer, en prélever des spécimens et de les faire parvenir au Ministère pour identification. Tout le matériel biologique a été envoyé à AAC-Agassiz, en Colombie-Britannique, et les spécimens ont été identifiés par Wim van Herk. La carte de répartition actuelle des taupins est fondée sur les données de rélevés effectués sur une période de 3 ans, de 2007 à 2009.

Résultats

La carte de répartition des taupins au Canada répertorie plus de 20 espèces et montre les différences de communautés entre les principales régions de production agricole. On remarquera notamment que l’Agriotes lineatus se rencontre en Colombie-Britannique et dans le Canada atlantique mais non en Ontario ni dans les Prairies, que l’Agriotes sputator ne se trouve que dans les provinces de l’Atlantique (Nouvelle-Écosse et Île-du-Prince-Édouard) et que le Limonius canus est présent uniquement en Colombie-Britannique.

La carte de répartition des taupins permettra aux producteurs et aux conseillers agricoles de choisir le moyen de lutte contre les vers fil de fer qui convient le mieux pour la région. Elle évitera aux producteurs de choisir des insecticides dont l’efficacité contre certaines espèces n’est pas très élevée dans les régions où ces espèces sont dominantes. Le relevé devrait se poursuivre dans les années à venir, et la carte sera mise en jour au fur et à mesure de l’acquisition de nouvelles informations.

Visitez la carte de répartition des taupins au Canada

La présente étude a été financée par le Centre de la lutte antiparasitaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :