Sélection de la langue

Recherche

Mise au point d'un biopesticide pour la lutte contre les larves de taupins dans les cultures de pomme de terre

Code de projet : MU03-270

Chef de projet

Todd Kabaluk - Agriculture et Agroalimentaire Canada

Objectif

Élaborer un biopesticide efficace contre les larves de taupins dans les cultures de pomme de terre

Sommaire des résultats

Les larves de taupins du genre Agriotes et d'autres genres sont depuis longtemps considérées comme des ravageurs agricoles importants au Canada. Pratiquement toutes les cultures sont attaquées, mais les dommages sont particulièrement graves chez la pomme de terre. Les dommages causés aux tubercules filles par l'alimentation des larves entraînent une importante réduction du rendement commercial des cultures.

Les chercheurs d'Agriculture et Agroalimentaire Canada participant à ce projet ont mis au point un biopesticide contenant un champignon entomopathogène reconnu, le Metarhizium anisopliae, pour la lutte contre les larves de taupins. Dans le cadre de ce projet, ils ont évalué l'efficacité d'un certain nombre d'isolats locaux du champignon en vue de tirer profit de la relation naturelle qui existe entre l'agent entomopathogène et les insectes ciblés. Des expériences réalisées avec d'autres cultures ont révélé que ce champignon entomopathogène présente un bon potentiel pour la lutte à long terme contre les populations de certains insectes nuisibles. Dans le cas des espèces de taupins appartenant au genre Agriotes, le M. anisopliae est pathogène tant pour les larves que pour les adultes, et l'infection peut se transmettre d'un adulte à l'autre.

Si une bonne part des travaux ont porté sur la sélection et la caractérisation des isolats et sur l'évaluation de leurs effets et de leur virulence, le projet a également fait appel à l'expertise du secteur privé pour évaluer la faisabilité de produire des quantités massives des isolats de M. anisopliae de la vallée du bas Fraser (Colombie-Britannique) les plus prometteurs et de les commercialiser comme biopesticides fongiques potentiels.

Cette étude a révélé l'existence d'une similarité génétique entre les isolats issus du sol de M. anisopliae provenant de la vallée du bas Fraser. Il a été démontré que les isolats locaux (Agassiz et régions voisines) sont plus virulents à l'égard des larves de taupins que les isolats de Metarhizium disponibles sur le marché. La sensibilité à l'infection induite par le M. anisopliae varie d'une espèce de taupin à l'autre.

Une méthode d'analyse d'empreinte génétique applicable aux isolats de M. anisopliae a été mise au point, et une banque de gènes d'isolats de M. anisopliae, dont de nombreux isolats pathogènes pour les larves de taupins, a été établie.

Aucun des insectes non ciblés n'a été infecté par l'isolat de M. anisopliae découvert à Agassiz, mais des cas d'infection ont occasionnellement été observés parmi les organismes non ciblés exposés à l'isolat commercial F52. L'intervalle de température au-delà duquel le M. anisopliae affiche une croissance optimale a été déterminé, mais les chercheurs ont décidé de suspendre les essais à grande échelle sur le terrain prévus pour 2006 après s'être rendus compte que l'isolat d'Agassiz produit peu de conidies.

Bien qu'il ait démontré que le M. anisopliae provoque l'infection et la mort des larves de taupins exposées lorsqu'il est appliqué en conditions naturelles, l'efficacité du champignon comme agent de lutte biologique contre les larves de taupins est compromise par l'humidité du sol, le type et la durée d'exposition et la température à laquelle l'exposition se produit, ainsi que par la nature répulsive des très fortes concentrations de conidies dans le sol et la structure reproductive et infectieuse du champignon. Appliqué au sol, cet agent de lutte biologique peut être utilisé en combinaison avec divers régimes d'application de fongicides et d'insecticides. À leur surprise, les chercheurs ont constaté en laboratoire que le M. anisopliae est plus efficace lorsqu'il est utilisé en combinaison avec de faibles concentrations de Spinosad®.

Les résultats pertinents obtenus dans le cadre de ce projet de recherche sont compatibles avec les données amassées en vue de l'homologation du biopesticide comme agent de lutte contre les larves de taupins dans les cultures de pomme de terre.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :