Sélection de la langue

Recherche

Lutte biologique contre la teigne du poireau, Acrolepiopsis assectella, un ravageur de l'espèce Allium

Code de projet : PRR03-360

Chef de projet

Peter Mason - Agriculture et Agroalimentaire Canada

Objectif

Élaborer et mettre en oeuvre un système classique de lutte biologique contre la teigne du poireau, un phytoravageur envahissant qui s'attaque aux oignons, aux poireaux et à l'ail

Sommaire des résultats

La teigne du poireau - Acrolepiopsis assectella (Lepidoptera : Acrolepiidae) - est une espèce exotique envahissante qui s'est récemment répandue dans la vallée de l'Outaouais et qui continue à se propager. Des producteurs d'ail et d'oignons de la région ont constaté que des dommages considérables avaient été causés à leurs cultures et des investigations ont permis de relever jusqu'à neuf larves matures par plant dans certains champs. En Europe, d'où provient la teigne du poireau, ce phytoravageur a, dans certaines régions, endommagé plus de 70 p. 100 des poireaux et de 40 à 50 p. 100 des oignons. Les dégâts sont causés par les jeunes larves qui grignotent les feuilles vertes ainsi que par les larves matures qui s'incrustent dans les jeunes feuilles, la tige florale ou l'inflorescence de la plante hôte. En se nourrissant, les larves causent aux végétaux des dommages visibles qui entraînent une perte de valeur économique; elles nuisent également à leur croissance, ce qui se répercute sur leur rendement.

Des recherches ont été menées afin de trouver et d'évaluer des agents de protection biologique adéquate pouvant être utilisés au Canada. En mettant au point un moyen de lutte biologique classique dans le cadre d'une stratégie de lutte intégrée avant que la teigne du poireau ne se propage dans l'ensemble du territoire canadien, on encouragera l'adoption d'autres pratiques de lutte qui atténueront les risques pour l'environnement.

Des études effectuées en Europe entre 2004 et 2006 ont permis de déterminer que le taux de mortalité de la teigne du poireau est invariablement plus élevé lorsqu'elle est au stade de l'œuf ou de la chrysalide. Parmi les ennemis naturels de la teigne du poireau recensés, le plus mortel est le Diadromus pulchellus, un parasitoïde de la famille des ichneumonidés qui s'attaque à la chrysalide. Les comptes rendus de recherche indiquaient que ce parasitoïde ne s'attaquait exclusivement qu'à la teigne du poireau; il fallait donc pousser les études. En 2006-2007, des recherches ont été menées concernant le spectre d'activité de D. pulchellus en Europe et au Canada (en zone confinée). Un dossier détaillant cette question et fournissant d'autres informations sur la dissémination des espèces exotiques au Canada a été préparé en vue d'une demande de dissémination de D. pulchellus. Cette demande a été soumise à l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) aux fins d'approbation réglementaire au printemps 2009, et l'approbation a été obtenue à l'automne. On prévoit que la dissémination des D. pulchellus commencera en 2010.

On compile actuellement les résultats de ces recherches de pair avec les renseignements obtenus dans le cadre du projet MU03-ENT2 afin de proposer aux producteurs une stratégie intégrée de lutte contre les teignes du poireau s'attaquant aux cultures de l'espèce Allium. On conseillera aux producteurs d'utiliser les données obtenues au moyen de pièges diffuseurs de phéromones et celles sur les températures ambiantes enregistrées afin de déterminer quels sont les moments les plus propices pour la pose de minitunnels et l'application d'insecticides à risque réduit afin de protéger leurs cultures. Le volet de ce projet lié à la lutte biologique propose un nouvel outil de lutte antiparasitaire à risque réduit en vue de son intégration à d'autres stratégies de lutte, dont celles ciblant l'oviposition (minitunnels) et les larves (pesticides à risque réduit tel l'insecticide « Spinosad »).

Fiche d'information sur Approche phytosanitaire intégrée contre la teigne du poireau

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :