Sélection de la langue

Recherche

Efficacité du Bradynema listronoti, nématode parasitaire d’insectes, comme agent de lutte biologique contre charançon de la carotte (Listronotus oregonensis)

Code du projet PRR19-010

Chef de projet

Annie-Ève Gagnon, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Objectif

Évaluer la faisabilité d’établir une population de nématodes parasitaires dans les champs de carotte commerciaux pour améliorer la lutte contre le charançon de la carotte en Ontario et au Québec

La carotte fait l’objet d’une production d’importance économique au Canada, sa valeur à la ferme se chiffrant à 130 millions de dollars en 2018. Le charançon de la carotte (Listronotus oregonensis L.) est un grave ravageur de la carotte qui cause d’importantes pertes économiques dans les régions consacrant les plus grandes superficies à la culture de ce légume au Canada (Ontario, Québec et Nouvelle-Écosse). Les années où les infestations sont importantes, les dommages occasionnés par le charançon de la carotte peuvent entraîner des pertes de rendement de jusqu’à 50 %. Les larves du charançon de la carotte percent des trous dans les carottes et endommagent les produits commercialisables, en plus de rendre la plante vulnérable aux infections secondaires par des bactéries et des champignons. Les bactéries et les champignons peuvent causer des dommages additionnels durant l’entreposage. On pensait que le charançon de la carotte ne comptait qu’une seule génération par saison de croissance dans plusieurs régions productrices au Canada. Toutefois, une deuxième génération a été observée et confirmée en Ontario et au Québec, ce qui vient accentuer la nécessité de mettre au point des stratégies de lutte contre cet insecte.

Actuellement, l’utilisation d’insecticides est la méthode la plus couramment utilisée pour lutter contre le charançon de la carotte au Canada. Des pesticides de remplacement sont toutefois requis par les producteurs biologiques ainsi que par les producteurs conventionnels, comme outil de gestion de la résistance. Dans le cadre d’une étude précédente d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, un nématode parasitaire, le Bradynema listronoti, a été découvert dans des champs isolés au Québec. Le taux de fécondité a diminué de 60 fois chez les femelles du charançon de la carotte infectées lors d’expériences in vitro; il est donc très probable que ce nématode pourrait contribuer à réduire les populations de charançon de la carotte au champ. Le présent projet vise à évaluer et à améliorer les méthodes d’élevage des nématodes, à produire des données sur les densités de nématodes requises pour obtenir divers degrés de répression du charançon de la carotte et à déterminer le potentiel de l’établissement du nématode dans de nouveaux champs commerciaux où celui-ci n’était pas préalablement présent. Les données orienteront les futurs projets visant à utiliser le B. listronoti comme agent de lutte biologique indigène et contribueront à la mise au point d’une approche de lutte intégrée à long terme durable ciblant le charançon de la carotte.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :