Sélection de la langue

Recherche

Détermination de la période critique exempte de mauvaises herbes dans les plantations de carottes sur sols tourbeux et minéraux

Code de projet : PRR07-260

Chef de projet

Clarence Swanton - Université de Guelph

Objectif

Déterminer la période critique dans la vie des plants de carotte où le champ doit être exempt de mauvaises herbes et conseiller les producteurs sur la réduction de l'usage d'herbicides à partir des recommandations issues de cette étude

Sommaire des résultats

Les carottes résistent mal aux mauvaises herbes et des mauvaises herbes laissées sans contrôle peuvent détruire complètement une culture. Les producteurs utilisent une combinaison de moyens de contrôle mécaniques et d'herbicides pour éliminer les mauvaises herbes, ce qui comprend le recours à de fortes doses de produits chimiques résiduaires. En général, les producteurs de carottes ont une tolérance zéro pour les mauvaises herbes, et, en l'absence de l'information fondées sur des principes scientifiques et économiques concernant la gestion des mauvaises herbes, ils vont tenter d'éliminer les mauvaises herbes pendant toute la durée de la saison. Ce projet avait pour but d'établir la période critique exempte de mauvaises herbes dans les plantations de carottes, définie comme la période suivant l'apparition des pousses pendant laquelle il faut contrôler les mauvaises herbes afin de prévenir une détérioration inacceptable de la récolte. La connaissance de la période critique exempte de mauvaises herbes va permettre aux producteurs de prendre des décisions éclairées en matière d'élimination des mauvaises herbes, fondées sur les coûts économiques et les avantages pour l'environnement, ce qui signifie lutter contre les mauvaises herbes seulement lorsqu'elles nuisent au rendement de la culture.

L'étude a été effectuée en 2007 et 2008 par des scientifiques de l'Université de Guelph, en collaboration avec des chercheurs d'AAC, dans trois régions de culture de carottes du sud de l'Ontario : l'une sur le sol organique (terre noires) de la région marécageuse de Bradford, ainsi que sur des sols minéraux aux stations de recherche de Ridgetown et Simcoe. On a utilisé des cultivars commerciaux courants (Enterprise, Pursuit, Fontana) dans des cultures en terrain vallonné et en terrain plat, afin de comparer le rendement et la biomasse des mauvaises herbes dans les cultures de carottes sous quatre situations différentes : toute la saison sans mauvaises herbes, sans mauvaises herbes pendant des périodes de temps de durées croissantes (jusqu'aux stades de 2, 4, 6, 8, 10 et 12 feuilles de la croissance des carottes), avec des mauvaises herbes toute la saison et avec des régimes de traitement commerciaux courantes.

On a constaté que la date d'ensemencement, l'ampleur de l'infestation des mauvaises herbes et la durée de l'apparition des mauvaises herbes exercent une influence sur la période critique exempte de mauvaises herbes dans les plantations de carottes. La période critique exempte de mauvaises herbes était relativement longue, s'étendant jusqu'à 1 067 jours-degrés de croissance (ou environ 89 jours après la plantation, quand les carottes atteignent le stade de 12 feuilles) quand les carottes étaient semées tôt et quand l'infestation des mauvaises herbes était forte. Par contre, la période critique exempte de mauvaises herbes était courte et durait au moins de 414 jours-degrés de croissance (ou environ 33 jours après la plantation, jusqu'à ce que les carottes atteignent le stade des quatre feuilles) quand les carottes étaient semées plus tard et l'infestation des mauvaises herbes était de modérée à faible.

Le principal résultat de cette étude est que la durée maximale pendant laquelle les carottes doivent être exemptes de mauvaises herbes, sans compromettre le rendement, est jusqu'au stade de 12 feuilles de la croissance de la culture. À partir de ces constatations, les producteurs sont recommandées a examiner les champs afin de dépister les mauvaises herbes jusqu'à ce que les carottes aient atteintes le stade de 12 feuilles afin de protéger le rendement des cultures de carottes. Cette période critique pourrait se présenter plus tôt si les carottes étaient ensemencées plus tard dans la saison et si l'infestation de mauvaises herbes était moyenne à faible. Il est important de tenir compte de l'information recueillie en dépistant le champ en prenant des décisions de contrôle des mauvaises herbes appropriées pour chaque champ. Des recommandations concernant la période de contrôle essentielle des mauvaises herbes dans les plantations de carottes seront incorporées dans les lignes directrices provinciales concernant le contrôle des mauvaises herbes afin d'aider les producteurs de carottes à optimiser le rendement et la rentabilité tout en réduisant les conséquences économiques et environnementales de l'utilisation inutile des herbicides.

Pour obtenir des informations additionnelles au sujet de ce projet ou de la gestion intégrée des mauvaises herbes, veuillez vous adresser à M. Clarence J. Swanton, Ph. D.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :