Sélection de la langue

Recherche

Démonstration sur le terrain de la technique du lâcher de mouches stérilisées pour combattre la mouche de l’oignon dans la production d’oignons de repiquage en Ontario

Code du projet : PRR18-010

Chef de projet

Anne-Marie Fortier - Phytodata

Objectif

Réaliser un essai de démonstration de la technique du lâcher de mouches stérilisées dans un champ d’oignons de repiquage de l’Ontario pour combattre la mouche de l’oignon et acquérir des connaissances sur la répartition et la dynamique des populations de Delia spp. dans cette région.

La mouche de l’oignon (Delia antiqua) est un important insecte ravageur des cultures du genre Allium qui comprennent l’oignon, l’oignon vert et l’échalote. Les solutions de lutte contre ce ravageur sont limitées et certaines populations de mouches de l’oignon commencent à afficher une résistance aux pesticides actuellement homologués. En outre, certains produits de lutte antiparasitaire font l’objet d’une réévaluation par l’organisme de réglementation.

La technique du lâcher de mouches stérilisées (LMS) est une approche à risque réduit qui a été adaptée et mise en application au Québec et qui a donné de bons résultats dans la lutte contre la mouche de l’oignon, tout en maintenant le rendement des cultures. Cette technique consiste à :

La technique du LMS a été appliquée à plus de 680 hectares de cultures d’oignons au Québec en 2017 et la superficie traitée a augmenté de façon soutenue depuis que la technique a été commercialisée pour la première fois il y a six ans. Comparativement au mode d’utilisation de cette technique il y a cinq ans, on a réduit considérablement le nombre de mouches stérilisées (dans une proportion allant jusqu’à 90 %) grâce au contrôle efficace des populations sauvages de mouches de l’oignon au fil du temps. On a estimé que les coûts associés à la technique du LMS sont essentiellement équivalents aux coûts de l’utilisation d’insecticides classiques si l’on fait la moyenne sur une période de cinq ans.

On a désigné cette technique comme une solution de rechange pour la lutte contre la mouche de l’oignon, après avoir consulté le groupe de travail sur la Stratégie de réduction des risques liés aux pesticides pour les insectes radicicoles nuisibles aux carottes et aux oignons. Le projet actuel consiste en un essai d’un an pour valider et démontrer la technique du LMS dans un champ commercial d’oignons en Ontario et évaluer son efficacité comme moyen de lutte contre la mouche de l’oignon dans cette région. Les résultats de l’essai pourraient éclairer les possibilités futures pour l’application et la démonstration de cette technique dans d’autres régions de l’Ontario et du Canada.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :