Sélection de la langue

Recherche

Démonstration de la lutte intégrée contre les hépatiques au moyen du produit Mosskade dans une pépinière de chênes en pot et d’hortensias pot-en-pot

Code du projet : BPR16-041

Chef de projet

Nancy Cain - Cain Vegetation Incorporated (Ontario)

Objet Démonstration de l’utilisation de Mosskade® pour le contrôle intégré de l’hépatique dans les plantes ornementales.

On retrouve des hépatiques (Marchantia polymorpha) et des mousses dans toutes aires de croissance des pépinières. Au Canada, elles sont devenues de mauvaises herbes très courantes dans les cultures ornementales qui poussent dans des serres et des contenants. La croissance rapide des hépatiques peut entraîner la création d’une lourde couche de thalle à la surface des pots qui empêche l’eau de pénétrer dans la terre et fait concurrence aux plantes ornementales pour les nutriments. En 2016, le produit MossKade® a été choisi par les producteurs comme biopesticide prioritaire pour la lutte contre les hépatiques dans les cultures ornementales. Ce produit n’a pas d’effet toxicologique direct sur les algues, les mousses ou les hépatiques, mais il tue ou endommage les mousses/hépatiques par suffocation.

Ce projet d’un an a pour but de démontrer la lutte intégrée contre les hépatiques dans les cultures ornementales, plus particulièrement les chênes en pot et les hortensias pot-en-pot, en combinant le produit MossKade® à d’autres pratiques existantes dans une pépinière et une serre recouverte de polyéthylène en Ontario. Le projet de lutte intégrée combinera le produit MossKade® à d’autres pratiques, notamment l’épandage de paillis en surface, la pulvérisation par rotation de produits chimiques et l’enlèvement des mauvaises herbes, pour lutter contre les hépatiques dans la production de chênes en pot et d’hortensias pot-en-pot. Lors d’une journée champêtre, les intervenants pourront voir comment le produit est utilisé avec d’autres pratiques pour lutter efficacement contre les hépatiques dans les cultures ornementales canadiennes. Les résultats des différentes combinaisons de pratiques utilisées seront communiqués aux associations de producteurs, aux provinces et à d’autres intervenants.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :