Sélection de la langue

Recherche

Historique de la Collection nationale canadienne

Les débuts et la recherche de locaux permanents

1883 - 1916 :

En 1883, James Fletcher, comptable à la Bibliothèque du Parlement à Ottawa, est nommé entomologiste honoraire au ministère de l'Agriculture, suite à la reconnaissance officielle par le gouvernement canadien du bien-fondé de compter des entomologistes qualifiés dans les services ministériels. S'il entre en fonction la même année, M. Fletcher n'est officiellement nommé entomologiste en chef qu'en 1897, lorsque son bureau est déménagé dans les locaux de la Ferme expérimentale centrale à Ottawa. C'est à M. Fletcher qu'on doit la création des collections biologiques, en 1886, après qu'il eut fait don au gouvernement de ses propres collections d'insectes et de plantes.

1916 - 1920 :

En 1916, les bâtiments du Parlement sont détruits dans un incendie, et les parlementaires déménagent au Musée national (l'Édifice commémoratif Victoria) situé tout proche. En 1917, en raison de la congestion des lieux résultant de l'affluence de gens et du nombre d'artefacts, la charge des collections d'entomologie du Musée national (12 armoires en acier munies de 600 tiroirs) est confiée à la Direction générale d'entomologie du ministère de l'Agriculture, et les collections proprement dites sont déménagées dans un autre endroit (l'édifice Birks). Autour de la même époque, les collections sont également fusionnées avec une collection beaucoup plus réduite de la division de biologie de la Commission géologique du ministère des Mines. C’est ainsi que la Collection nationale canadienne d'insectes voit le jour, et elle demeure jusqu’à aujourd’hui sous la responsabilité du ministère de l'Agriculture.

1920 - 1949 :

Dr C. Gordon Hewitt succède à M. Fletcher, entomologiste en chef1. En 1919, Hewitt crée la Division d'entomologie systématique. En 1931, deux des premiers taxonomistes déménagent la collection entière en voiture à cheval de l'édifice Birks à l'édifice de la Confédération, non loin de la Colline parlementaire. Enfin, en 1949, la collection est transférée où elle se trouve encore aujourd'hui, dans l'édifice K.W. Neatby, à la Ferme expérimentale centrale.

Questions d'ordre administratif et changements de nom

1949 - 1970 :

Plus de 120 chercheurs et biologistes ont travaillé en taxinomie des insectes ou dans des domaines connexes dans un service qui fut d'abord connu comme la Division d'entomologie systématique. Les organismes directement responsables de la taxinomie des insectes et des collections ont changé huit fois de nom au cours des 110 dernières années. Compte tenu de tous ces changements de nom, il était plus simple et plus approprié de désigner la composante des collections d'entomologie du programme des sciences systématiques d'AAC sous le nom de Collection nationale canadienne d'insectes, d'arachnides et de nématodes. Ce nom et son acronyme (CNC) n'ont pas changé depuis 1917, et il sont officiellement reconnus partout dans le monde.

1970 - 1986 :

En 1973, tous les programmes de taxinomie du ministère de l'Agriculture ont été réunis dans un centre de recherche unique (l'Institut de recherche biosystématique). En 1984, les recherches systématiques sur les bactéries non-médicales ont été ajoutées au mandat de l'Institut. En 1986, l'Institut a été rebaptisé Centre de recherches biosystématiques. Au cours des dernières décennies, le nom a de nouveau connu de nouveaux changements, puis la composante des recherches systématiques de la Direction de la recherche d'AAC a finalement évolué en un programme scientifique qui relève du Centre de recherches de l'Est sur les céréales et oléagineux (CRECO).

D'autre joyaux nationaux se joignent à la Collection

De 1986 à aujourd'hui :

En 1986, le programme scientifique dont relève le maintien de la Collection nationale canadienne d'insectes, d'arachnides et de nématodes comptait près de 16 millions de spécimens. D'autres collections nationales constituées au CRECO ont été réunies à la CNC :

Expéditions et travaux sur le terrain

Les recherches systématiques ayant cours à Ottawa sont réalisées par un effectif de plus de 55 scientifiques, biologistes et techniciens spécialisés dans les insectes, les arachnides, les nématodes, les plantes vasculaires, les champignons et les bactéries non-médicales.

La croissance remarquable de la collection est attribuable en grande partie aux travaux accomplis sur le terrain par le personnel de recherche et les employés de soutien. Les relevés effectués sur le terrain par différentes personnes ainsi que les expéditions de grande envergure sont constamment soutenus par Agriculture et Agroalimentaire Canada dans le cadre du parrainage du programme de recherches systématiques.

La plus vaste enquête menée par les entomologistes et les taxonomistes d'AAC fut l'Enquête de dépistage des insectes du Nord (canadien), de 1947 à 1961, qui fit appel à 66 équipes de dépistage sur le terrain provenant de plus de 64 localités arctiques et subarctiques.

Autres expéditions notables :

Références

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :