Sélection de la langue

Recherche

Rapport national sur les risques agroclimatiques – Conditions printanières jusqu’au 27 avril 2021

Ce rapport fournit des informations opportunes sur les conditions agroclimatiques régionales, ainsi que les risques et effets associés à travers le Canada. Les rapports sont produits toutes les trois semaines.

Aperçu national

En ce début de la saison de croissance 2021, le risque climatique le plus important pour l’agriculture au Canada est la sécheresse qui sévit sur la majeure partie de la région des Prairies.

Au cours des deux prochaines semaines, Environnement et Changement climatique Canada prévoit une faible probabilité de précipitations importantes dans les régions les plus sèches des Prairies. Il y a une forte probabilité de 25 mm de précipitations ou plus le long de la côte ouest, sur le nord-est du Québec et dans les provinces de l’Atlantique. Des températures chaudes sont prévues pour le sud-ouest de la Colombie-Britannique et l’est du Canada; on prévoit des températures proches de la normale dans le sud des Prairies, tandis que des températures plus fraîches sont attendues au nord.

Cartes

Précipitation du 1er septembre 2020 au 26 avril 2021

La description de cette image suit.

Les précipitations de l’automne, de l’hiver et du début du printemps ont été inférieures à la moyenne pour la majeure partie du Canada, mais les déficits les plus importants ont été observés dans le centre de l’Alberta, le sud-est de la Saskatchewan et une grande partie du Manitoba. Malgré les déficits de pluie sur le centre de l’Alberta, les craintes de sécheresse ont été réduites en raison des réserves d’humidité provenant d’une saison 2020 humide. Des précipitations inférieures à la normale ont été reçues sur une grande partie de l’Ontario et du Québec, en particulier le sud-est du Québec, mais pour l’instant il n’y a pas de préoccupations. Actuellement, 12 % des exploitations agricoles et 17 % du bétail sont confinés dans des régions où les précipitations sont de très faibles à extrêmement faibles, depuis l’automne dernier.

Saturation des sols du 12 au 25 avril 2021

La description de cette image suit.

Par rapport à l’humidité moyenne du sol, la région des Prairies présente des conditions extrêmement sèches, en particulier dans le centre et l’est de la Saskatchewan et le sud-est du Manitoba. Les sols du sud de l’Ontario sont quelque peu secs, tandis que l’humidité du sol est mitigée en Colombie-Britannique, au Québec et dans les provinces de l’Atlantique.

Conditions régionales

Prévisions

Ce rapport a été créé avec l’aide de notre réseau de bénévoles des Rapports sur les impacts agroclimatiques. Chaque mois, ils nous aident à faire rapport sur les conditions actuelles et les risques liés aux conditions météorologiques pour le secteur agricole du Canada. Si vous souhaitez devenir un bénévole des Rapports sur les impacts agroclimatiques, consultez le site Joignez-vous au réseau.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :