Sélection de la langue

Recherche

Indice de stress d’évaporation

Les cartes et données suivantes montrent les endroits où la végétation est stressée par le manque d’eau au Canada, en moyenne sur les quatre dernières semaines. Ces données mettent en évidence les endroits où l’évapotranspiration ou la perte d’eau du sol et du couvert végétal est supérieure à la normale.

Carte mise à jour :

Légende : La description de cette image suit.
Description – Légende

La carte montre le stress de la végétation dû au manque d'eau, allant d'un stress très élevé à un stress très faible.

  • Rouge : Stress très élevé
  • Orange : Stress élevé
  • Jaune : Moyen
  • Vert pâle : Stress faible
  • Vert foncé : Stress très faible

Indice de stress d’évaporation (ISE) - Données

Télécharger ou visualiser les cartes et données de l’ISE à partir des archives de la NASA sur le site web de SERVIR Global (en anglais seulement).

À propos des cartes de l’ISE par satellite

L’indice de stress d’évaporation décrit les anomalies temporelles de l’évapotranspiration (ET), en mettant en évidence les zones présentant des taux anormalement élevés ou faibles d’utilisation de l’eau à la surface du sol. Ici, l’ET est extraite au moyen d’un bilan énergétique utilisant les signaux de changement au fil du temps temps de la température de la surface terrestre (TST) détectés à distance par le satellite MODIS. La température de la surface terrestre change rapidement et les différences de taux de refroidissement entre les couverts bien arrosés et ceux qui sont secs fournissent des renseignements sur l’humidité du sol et l’évapotranspiration à une résolution spatiale relativement élevée. L’ISE peut également détecter les premiers signes de « sécheresse éclair », provoquée par de longues périodes de chaleur, de sécheresse et de vent, qui entraînent un appauvrissement rapide de l’humidité du sol.

Lien connexe

Consultez la ressource suivante pour un complément d’information sur la science qui sous-tend cet indice : « Mapping daily evapotranspiration at field to continental scales using geostationary and polar orbiting satellite imagery » (en anglais seulement). Hydrology and Earth System Sciences, 15, p. 223-239 (2011). Anderson, M.C., Kustas, W.P., Norman, J.M., Hain, C.R., Mecikalski, J.R., Schultz, L., González-Dugo, M.P., Cammalleri, C., D’Urso, G., Pimstein, A. et Gao, F.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :