Sélection de la langue

Recherche

Rapports sur les impacts agroclimatiques: Aide pour les sondages sur les RIA

Aide pour les sondages sur les RIA

Merci de participer au Sondage sur les impacts agroclimatiques. Bienvenue à tous les producteurs, journalistes régionaux ou citoyens intéressés qui souhaitent nous faire part des conditions météorologiques qui ont cours et qui ont des répercussions dans leur région. Les informations que vous fournissez dans le cadre de ce sondage sont essentielles pour aider AAC à mieux comprendre et aider les producteurs canadiens à relever les défis liés aux conditions météorologiques. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour vous aider à répondre au sondage. Si vous avez des questions, veuillez contacter aafc.nais-snia.aac@canada.ca.

Comment sélectionner mon emplacement sur la carte?

La question sur l’emplacement géographique permet à AAC de savoir pour quelle région vous faites vos observations. Placez l’icône de la punaise sur la zone approximative de votre exploitation. Un emplacement approximatif suffit. Il existe plusieurs méthodes pour ce faire.

  1. Cliquez sur l’icône ronde (directement sous l’icône de la petite maison) pour permettre au sondage d’accéder automatiquement à votre emplacement.
  2. Tapez votre adresse ou la ville la plus proche dans la barre de recherche pour affiner votre recherche. Cliquez ensuite sur la carte et faites-la glisser jusqu’à ce que la punaise se trouve au bon endroit.
  3. Zoomez manuellement et faites glisser la carte jusqu’à ce que la punaise se trouve au bon endroit.
  4. Vous pouvez également inscrire directement les coordonnées de latitude et de longitude dans les cases situées au bas de la carte.

Explication des icônes-outils sur le côté gauche de la carte :

Assurez-vous que la punaise indique correctement votre emplacement avant de passer à la question suivante.

Description des réponses aux questions du sondage

Humidité globale du sol (à quel point est-il sec ou humide?)

Très sec
Le sol est très sec, il n’y a aucune trace d’humidité. Des récoltes ou des pâturages sont perdus ou les pertes sont imminentes. La sécheresse a de graves répercussions sur la santé du bétail, ce qui requiert des changements majeurs dans les pratiques de gestion. Les étangs, lacs, ruisseaux, mares-réservoirs et puits peuvent être considérablement réduits. Des restrictions obligatoires d’utilisation de l’eau peuvent être imposées de même que l’interdiction de faire des feux.
Modérément sec
Le sol est beaucoup plus sec qu’à la normale. La végétation, les cultures, les pâturages ou le bétail présentent des signes de dommages ou des problèmes dus à la sécheresse. Les producteurs s’attendent à une réduction ou à une perte des récoltes ou des pâturages. Le niveau des cours d’eau, des réservoirs, des mares-réservoirs ou des puits peut être plus bas que la normale. Il peut y avoir des restrictions volontaires de l’utilisation de l’eau et il peut être interdit de faire des feux.
Légèrement sec
Le sol est un peu plus sec qu’à la normale. La végétation, les cultures, les pâturages ou le bétail peuvent présenter des signes de stress ou un ralentissement de la croissance en raison du temps sec. La végétation, les cultures, les pâturages ou le bétail peuvent également être dans un état de rétablissement si les conditions passent de plus sèches à plus humides.
Humidité quasi normale
Ce que vous voyez est normal pour cette période de l’année compte tenu des conditions moyennes des dix dernières années.
Légèrement humide
L’humidité du sol est supérieure à la normale. L’accès aux champs peut être légèrement problématique. La végétation, les cultures, les pâturages et le bétail sont en bonne santé, se remettant du temps sec ou s’assèchent après des conditions humides. Les pâturages se portent bien avec une humidité adéquate. Les cultures tiennent le coup et ne manifestent pas d’effets négatifs, sauf s’il s’agit de la période d’ensemencement ou de récolte.
Modérément humide
Le sol est très humide et peut être saturé d’eau. L’accès aux champs peut être problématique. Il peut y avoir de l’eau stagnante dans les zones basses et les fossés. Les plans d’eau peuvent être plus remplis que la normale. Les producteurs s’attendent à des pertes modérées de récoltes ou de pâturages et/ou à une dégradation de la qualité en raison de problèmes liés à l’excès d’humidité. L’excès d’humidité entraîne des retards importants dans l’ensemencement ou la récolte. La santé du bétail et/ou l’approvisionnement en aliments pour animaux peuvent présenter des signes de stress.
Très humide
Le sol est mouillé, complètement saturé. L’accès aux champs représente sans doute un problème important. De l’eau stagnante couvre certaines zones. Le niveau d’eau des lacs, des ruisseaux, des mares-réservoirs et des étangs est bien au-dessus de la normale. Les producteurs s’attendent à d’importantes pertes de récoltes ou de pâturages et/ou à une dégradation de la qualité en raison de l’humidité excessive. La santé du bétail et/ou l’approvisionnement en aliments pour animaux sont des préoccupations importantes.

Humidité du sol de surface

Très superficielle
Le sol subit un stress hydrique important.
Superficielle
Le sol subit un stress hydrique.
Adéquate
L’humidité du sol est suffisante pour le développement des cultures et du foin.
Optimale
Le sol est saturé d’humidité.
Excédentaire
Le sol est mouillé. Toute précipitation supplémentaire s’écoule sous forme de ruissellement.

Classement des impacts agroclimatiques

Minimal
Un impact qui entraîne une perturbation minimale des activités agricoles.
Modéré
Un impact qui entraîne une perturbation notable des activités agricoles.
Substantiel
Un impact qui entraîne une perturbation importante des activités agricoles. Les producteurs modifient leurs pratiques agricoles afin de protéger leurs denrées.
Extrême
Un impact négatif qui nécessite une modification des pratiques agricoles pour sauver les denrées saisonnières.

Autres façons de répondre au sondage

Au téléphone

Envoyez vos coordonnées par courriel à aafc.droughtwatch-guetterlasecheresse.aac@canada.ca et le SNIA communiquera avec vous pour que vous répondiez au sondage mensuel au téléphone.

Par courriel

Téléchargez une version accessible du sondage RIA en PDF et envoyez vos réponses au sondage à aafc.droughtwatch-guetterlasecheresse.aac@canada.ca en utilisant le bouton courriel au bas du formulaire.

Utilisation du formulaire en ligne

Pour utiliser le formulaire en ligne, vous aurez besoin de la version 11.0 d'Adobe Reader ou d'une version ultérieure.

Instructions pour les utilisateurs de PC
  1. Avec le bouton droit de la souris, cliquez sur le PDF et sélectionnez Enregistrer le lien sous (Save link as) ou Enregistrer la cible du lien sous (Save target as)
  2. Choisissez l’emplacement sur votre ordinateur où vous souhaitez enregistrer le formulaire PDF et sélectionnez Enregistrer (Save)
  3. Rendez-vous à l’emplacement où vous avez enregistré le formulaire PDF
  4. Ouvrez le formulaire PDF à l’aide d’Adobe Reader® 10 (ou une version plus récente)
  5. Remplissez et sauvegardez votre formulaire PDF
  6. Soumettre
Instructions pour les utilisateurs de Mac

Les renseignements recueillis sont utiles à Agriculture et Agroalimentaire Canada et fournissent des données essentielles aux décideurs.

Si vous n’êtes pas encore inscrit à notre liste de diffusion, visiter notre page des abonnés RIA et suivez les instructions pour recevoir des rappels automatiques chaque fois qu’un nouveau sondage est prêt.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :