Sélection de la langue

Recherche

Évaluation du programme Agri-innovation, volet C – Facilitation de la commercialisation et de l’adoption : Sommaire

À propos de l’évaluation

Agri-innovation - volet C

Ce que nous avons trouvé

Pertinence

Rendement

Recommandations

Recommandation 1

La sous-ministre adjointe, Direction générale des programmes, doit examiner les options pour faciliter l’accès au programme des petites entreprises, des jeunes entreprises et des secteurs en émergence qui entreprennent des activités de commercialisation.

Réponse de la direction Recommandation 1

D’accord. En élaborant le programme Agri-innover qui vient d’être lancé, les critères d’évaluation du risque financier ont été modifiés pour faciliter l’accès aux petites entreprises, aux jeunes entreprises et aux organisations des secteurs émergents qui souhaitent entreprendre des projets de commercialisation.

Recommandation 2

La sous-ministre adjointe, Direction générale des programmes, doit renforcer les mécanismes d’assurance de la qualité en ce qui a trait à la collecte et à la gestion des données sur le rendement, et consolider les indicateurs de rendement pour mieux mesurer le succès du programme.

Réponse de la direction Recommandation 2

D’accord. Le Ministère déploie des efforts dans le but d’automatiser davantage le système de prestation des subventions et des contributions, ce qui aura pour effet d’améliorer l’efficience du programme et l’intégrité des données qui s’y rattachent. La Direction préparera un plan d’action, y compris un processus d’assurance de la qualité annuel, pour s’assurer que les données saisies par le programme sont exactes et exhaustives.

Recommandation 3

En collaboration avec d’autres directions générales, la sous-ministre adjointe, Direction générale des programmes, doit revoir les stratégies de communication de l’industrie.

Réponse de la direction Recommandation 3

D’accord. La Direction des programmes d’innovation a mis au point un plan de mobilisation pour les activités de sensibilisation ciblées en prévision du lancement du programme Agri-innover. Ce plan de mobilisation comprenait des activités de sensibilisation des bureaux régionaux, des organismes de développement régionaux, du Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches et des organisations d’élite de l’industrie du secteur en émergence.

Recommandation 4

La sous-ministre adjointe, Direction générale des programmes, doit examiner les options de collaboration avec d’autres organismes (des prêteurs fédéraux, provinciaux et privés, et des organismes sans but lucratif) pour utiliser l’expertise et les ressources (conseils et évaluations) afin de mieux intervenir là où l’investissement est insuffisant et de créer une approche sectorielle en matière d’innovation.

Réponse de la direction Recommandation 4

D’accord. En vue d’élaborer et de coordonner une approche pangouvernementale en matière d’innovation, AAC compte des représentants au sein des organisations et des comités suivants : Innovation Canada, Centre de croissance propre, un comité pangouvernemental sur la prestation de programmes d’innovation et un groupe de travail fédéral, provincial et territorial sur l’innovation. AAC continuera de collaborer avec d’autres organismes, par l’entremise des comités et des structures détaillés ci-dessus, pour soutenir l’initiative à l’échelle gouvernementale visant une meilleure coordination de son programme d’innovation.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :