Sélection de la langue

Recherche

Évaluation des initiatives Agri-risques : Sommaire

À propos de l'évaluation

Initiatives Agri-risques

Ce que nous avons constaté

Pertinence

Rendement

Conception et exécution

Recommandations

Recommandation 1

Le sous-ministre adjoint, Direction générale des programmes, devrait accentuer les efforts de promotion d'Agri-risques afin de mieux faire connaître le Programme.

Réponse de la direction - Recommandation 1

Nous sommes d'accord. Une stratégie de mobilisation des intervenants sera élaborée et mise en œuvre afin de promouvoir et de mieux faire connaître le Programme au sein des gouvernements fédéral-provinciaux-territoriaux ainsi qu'auprès des intervenants de l'industrie agricole et des services financiers. La stratégie comprendra des mesures spécifiques pour mobiliser les groupes autochtones et d'autres communautés sous-représentées dans les secteurs agricoles et d'autres activités, en offrant notamment la possibilité d'utiliser un processus d'appel de propositions et/ou du microfinancement pour faire de la promotion et accroître la sensibilisation.

Recommandation 2

Le sous-ministre adjoint, Direction générale des programmes, devrait examiner les exigences du volet renforcement des capacités administratives afin d'accroître l'accès aux projets.

Réponse de la direction - Recommandation 4

Nous sommes d'accord. Dans le cadre du Partenariat canadien pour l'agriculture, les modalités du programme Agri-risques ont été révisées afin d'élargir le bassin de bénéficiaires admissibles. Afin d'accroître l'accès au volet renforcement des capacités administratives d'Agri-risques, les provinces et les territoires participeront systématiquement aux réunions des groupes de travail fédéraux, provinciaux et territoriaux et continueront de jouer un rôle important.

Recommandation 3

Le sous-ministre adjoint, Direction générale des programmes, devrait intégrer des forums qui utilisent l'expertise, les réseaux et l'expérience de l'industrie, comme des conseils consultatifs externes du programme ou la participation d'experts externes au Programme, afin de favoriser la coordination et la mobilisation de l'industrie.

Réponse de la direction - Recommandation 3

Nous sommes d'accord. Dans le cadre du Partenariat canadien pour l'agriculture, les modalités du programme Agri-risques ont été révisées afin de faire appel à des experts externes pour participer à l'évaluation de tout aspect d'un projet ou d'un demandeur. Comme l'utilisation d'une approche d'appel de propositions est examinée dans le cadre d'Agri-risques, le recours à une expertise externe peut être envisagé pour la mobilisation de l'industrie et pour les évaluations. Des critères peuvent également être utilisés pour classer les projets admissibles par ordre de priorité.

Recommandation 4

Le sous-ministre adjoint, Direction générale des programmes, devrait clarifier, simplifier et communiquer les procédures, les lignes directrices et les processus du Programme afin de réduire les délais d'approbation des demandes et des remboursements.

Réponse de la direction - Recommandation 4

Nous sommes d'accord. Un examen complet de tous les documents du Programme sera entrepris, y compris des lignes directrices, des formulaires de demande et des demandes de remboursement, afin de rationaliser et de simplifier le processus pour les demandeurs et les bénéficiaires et le personnel du Programme. Des pratiques exemplaires seront adoptées, comme l'intégration des résultats du processus LEAN de la Direction générale des programmes pour les demandes de remboursement. Le plan d'investissement en gestion de l'information et technologie de l'information d'Agri-risques comprendra des améliorations au système de partage des coûts de gestion des risques d'entreprise afin d'améliorer l'interface utilisateur et de simplifier les processus.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :