Sélection de la langue

Recherche

Plan directeur du lieu historique national de la Ferme expérimentale centrale (3 de 20)

Introduction

La Ferme expérimentale centrale à Ottawa est un exemple exceptionnel d'un aménagement paysager du XIXe siècle qui témoigne du dynamisme de la science au Canada, et plus particulièrement de la science agricole, depuis la fin de l'époque victorienne. La Ferme expérimentale a été créée en 1886 dans le but précis de servir de haut lieu pour la réalisation des ambitions scientifiques et agricoles du Canada au sein de l'Empire britannique et de l'Amérique du Nord.

La description de cette image suit.

Image promotionnelle de la FEC (1890)
[Source : AAC, négatif no 445099]

Partout en Europe, en Amérique du Nord, en Inde, en Australie et en Nouvelle Zélande, on retrouve des fermes expérimentales, des observatoires d'astronomie, des jardins zoologiques et botaniques et des musées témoignant de l'importance qu'acordaient le public et les administrations publiques à la science durant l'ère victorienne. Au Canada, les paysages scientifiques les mieux connus devaient servir de livres ouverts, à une époque où l'approfondissement et la diffusion des connaissances scientifiques étaient mis sciemment, et avec succès, au service du développement de la nation. Cependant, malgré leur importance historique et culturelle, bon nombre de ces paysages ont disparu dans la foulée du réaménagement des régions rurales et urbaines ou ils ont été modifiés au point de perdre tout leur caractère d'origine.

La Ferme expérimentale centrale a toutefois résisté à cette tendance. En effet, elle est demeurée étonnamment intacte depuis sa création, malgré la modification profonde de ses environs qui sont passés d'un paysage essentiellement rural à celui d'un centre ville complexe. De fait, l'aspect physique et le caractère fonctionnel de la Ferme ont été largement maintenus, tout comme sa capacité d'informer et de divertir. Cette force tient en partie aux dimensions exceptionnelles de la Ferme - qui occupe une superficie de plus de 400 hectares - ainsi qu'à la logique toujours pertinente de sa conception initiale. Aujourd'hui encore, les particularités de l'activité scientifique continuent de se refléter dans son paysage, ses bâtiments, ses collections et ses programmes de recherche.

La description de cette image suit.

Étable de la FEC

Cependant, au cours des dernières années, la Ferme expérimentale centrale a été la cible de pressions et d'attentes diverses et elle a commencé à assumer une variété d'identités - parfois contradictoires - qui ont semé la confusion quant à son avenir et même sa survie à long terme.

Le présent Plan directeur vise à répondre à ces incertitudes. Il définit les valeurs de la Ferme et propose une vision d'avenir appropriée pour protéger et renforcer ces valeurs. L'élaboration du Plan directeur est le résultat d'analyses, de discussions et de consensus, un processus qui se poursuivra tout au long de sa mise en œuvre comme l'exige le cadre dynamique d'un paysage culturel façonné par des rapports sans cesse changeants entre la terre, la population et la science. Par la présentation de ce plan, AAC propose expressément définir la vision et la compréhension communes qui guideront les dialogues futurs.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :