Sélection de la langue

Recherche

Plan directeur du lieu historique national de la Ferme expérimentale centrale (2 de 20)

Résumé

Le présent Plan directeur propose un cadre à long terme pour la gestion de la Ferme expérimentale centrale, en tant que lieu historique national et centre de recherches dynamique. Ce plan, qui a été élaboré pour la Direction générale de la gestion intégrée d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, est le fruit d'une collaboration entre le personnel de la Direction générale et une équipe de consultants spécialisés et expérimentés dans les domaines de l'urbanisme, de la conservation du patrimoine et de l'aménagement urbain. L'analyse du plan et les recommandations qui y sont formulées sont fondées sur un modèle de gestion foncière qui s'appuie sur la notion de paysage culturel, laquelle insiste sur la nécessité de définir et de comprendre les valeurs tangibles et intangibles globales d'un lieu avant de formuler des recommandations sur la gestion future de ses différents éléments.

En vue de l'élaboration d'un plan de gestion, on a procédé à l'examen des intentions des plans d'origine de la Ferme, de son évolution au fil des ans, ainsi que de l'état actuel des lieux et de l'institution qu'ils abritent. Cette première phase du processus de planification a révélé l'absence d'une vision structurante clairement définie. À la lumière de ces résultats, une deuxième phase cruciale a été entreprise, celle ci ayant pour but d'élaborer différentes visions sous forme de scénarios de planification et à partir desquelles on a décidé d'opter pour une vision préconisant la poursuite d'un solide programme de recherche.

Le Plan directeur de la Ferme expérimentale centrale a été élaboré à partir de l'énoncé de vision qui suit :

Des objectifs plus précis y ont été greffés :

Après l'examen d'un certain nombre d'autres options, dont celles d'une institution à identités multiples, d'un musée sans murs et d'un parc public, le client et l'équipe de consultants ont recommandé à AAC de retenir l'option « recherche » comme orientation stratégique pour la Ferme expérimentale centrale, car cette option est non seulement conforme à la vision et aux objectifs du plan, mais est également la plus étroitement liée au mandat d'AAC, en plus de préserver la vocation de recherche de la Ferme pour les générations futures. La recherche agricole connaîtra une évolution imprévisible au cours du prochain siècle; le cadre de gestion de la Ferme expérimentale centrale (FEC) demeurera souple et continuera de pouvoir être adapté aux diverses initiatives de recherche, comme c'est le cas depuis toujours. De plus, l'option « recherche » cadre parfaitement avec l'objectif qui vise à préserver l'intégrité du paysage culturel, car elle insuffle une vigueur nouvelle aux activités agricoles que l'on associe à la Ferme depuis ses débuts, c'est à dire, la recherche, l'éducation et l'information du public et la démonstration des pratiques exemplaires en agriculture.

En outre, le Plan directeur prévoit des mesures en vue de l'intégration du nouveau complexe de l'administration centrale (le complexe Skyline) à la FEC et propose d'utiliser le siège actuel de l'administration centrale pour la tenue des activités visant à faire connaître les programmes de recherche d'AAC au grand public. Le réaménagement de l'ancien siège offrira également l'occasion de revitaliser les collections nationales. Le Plan directeur laisse aussi entrevoir la possibilité d'étendre le rôle du Musée, notamment grâce à l'établissement de liens avec la gestion des collections des jardins d'ornement et de l'Arboretum dans le cadre des activités d'interprétation et d'éducation du public. De plus, le Plan vise à promouvoir l'accès du public aux terrains de la FEC et leur utilisation pour la pratique d'activités récréatives non organisées, dans le respect, bien sûr, des lignes directrices protégeant la prépondérance de la vocation de recherche et le caractère du paysage culturel. On envisage enfin d'offrir à des organismes publics et à des organisations non gouvernementales (ONG) à vocation agricole, y compris au futur Institut canadien de recherches stratégiques en agriculture (ICRSA), la possibilité de faire un plus grand usage de certaines installations patrimoniales de la zone centrale. À cet égard, on a conçu des lignes directrices d'aménagement afin d'éviter que les identités personnelles ne l'emportent sur l'esprit de cohésion qui doit animer le campus de recherche.

Les principaux aspects de l'option « recherche » se définissent comme suit :

Option recommandée : une vue aérienne de l’ensemble du plan de démonstration général du site de la Ferme expérimentale.

Option recommandée - Plan de démonstration général du site
Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :