Sélection de la langue

Recherche

Plan directeur du lieu historique national de la Ferme expérimentale centrale (14 de 20)

IV.3 - Scénario recommandé - l'option 'recherche'

Après de vastes discussions sur les différents scénarios, c'est l'option « recherche » qui a été retenue, celle-ci prévoyant le maintien, dans un avenir prévisible, d'une identité principale de recherche pour la FEC.

Cependant, cette décision ne consiste pas en un simple statu quo; elle vise au contraire à renverser une tendance de longue date, qui s'est traduite par une réduction des activités de recherche sur la Ferme et des retards dans l'amélioration de l'équipement et des installations et qui a fait naître chez le public des impressions partagées quant à l'avenir à long terme de la FEC. L'option retenue doit rétablir la prépondérance de la recherche.

Cette décision définit le cadre devant appuyer un solide plan directeur où la recherche devient l'identité première du lieu. Les tracés de circulation, l'aménagement du paysage, l'architecture, la signalisation, les services aux visiteurs, ainsi que les services d'interprétation et de mise en valeur seront tous conçus pour renforcer cette identité centrale. Le public doit à nouveau savoir que la recherche est la « raison d'être » de la Ferme.

Cela ne signifie pas qu'il faudra mettre un terme aux autres activités - activités muséales, parc public, Jardin écologique Fletcher, activités menées par RNCan, Parcs Canada et la CCN - mais celles-ci devront se dérouler dans le contexte de la recherche qui englobera toutes les autres activités. On examinera les décisions de planification prises par les divers ordres de gouvernement, soit les administrations fédérale, provinciales et locales avant de formuler des recommandations tenant compte de la prépondérance de la recherche.

Des activités de mise en valeur et d'interprétation continueront d'être offertes concernant la Ferme et l'agriculture au Canada, faisant ainsi référence à l'option du musée sans murs. Cependant, plutôt que de considérer ces activités comme un volet indépendant ou principal, on les intégrera au programme de recherche et aux directives stratégiques du Ministère.

De plus, on mettra de nouveau l'accent sur les collections nationales, statiques et dynamiques. Quant à l'option « parc », la Ferme demeurera un lieu favorable à la pratique de loisirs actifs et passifs et à d'autres fonctions du parc mais la présence du public sur les lieux se fera à l'invitation du milieu de la recherche et les activités devront respecter le programme de recherche active.

L'option « recherche » est celle qui préserve le mieux l'identité patrimoniale centrale de la Ferme, qui demeure d'abord et avant tout un paysage scientifique - un paysage modelé par l'évolution de la science, de la recherche et de l'agriculture. Mais cette évolution se fera à l'intérieur d'un paysage existant dont la valeur a été reconnue. La principale difficulté du Plan directeur consistera à assurer un équilibre entre l'intérêt porté aux qualités dynamique et statique. La qualité dynamique du lieu s'entend de la recherche proprement dite, de l'usage continu du paysage pour la promotion de la recherche agricole et la diffusion de l'information. La qualité statique fait référence aux éléments de l'architecture et du paysage qui sont l'expression de l'histoire du paysage. Certains éléments statiques devront évoluer afin de soutenir les éléments dynamiques, mais ceci devra se faire d'une manière harmonieuse pour la préservation des diverses valeurs de la FEC.

De tous les scénarios de planification, celui-ci s'intègre le mieux au mandat législatif et politique d'AAC. Il maintient clairement le caractère culturel dynamique de la Ferme en tant que paysage culturel et définit une solide base pour l'élaboration d'un plan directeur, car la protection des valeurs du la FEC devient, dans une large mesure, un sous-produit de ses activités principales.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :