Sélection de la langue

Recherche

Plan directeur du lieu historique national de la Ferme expérimentale centrale (13 de 20)

IV.2 - Intégration de la nouvelle administration centrale d'Agriculture et Agroalimentaire Canada

Un changement important s'est produit durant l'examen des quatre scénarios. Ainsi, le gouvernement du Canada a fait l'acquisition du complexe Skyline, un ensemble de sept immeubles à bureaux interreliés, qui avait été construit pour Nortel. Ce complexe sera le nouveau siège de l'administration centrale d'AAC et de tous les organismes qui le composent. Situé sur le chemin Baseline, juste à l'ouest des limites de la FEC, le complexs Skyline est contigu à la Ferme et lui procurera un point d'ancrage, dans le coin diamétralement opposé à l'entrée d'origine, dans la portion nord est.

L'édifice Sir-John-Carling actuel ne convient plus depuis longtemps comme siège de l'administration centrale d'AAC, à la fois à cause de la détérioration des installations et de ses dimensions insuffisantes pour répondre aux besoins du Ministère. De fait, un grand nombre des organismes et des unités de l'administration centrale ont dû étre scindés et déménagés en raison du manque d'espace et des restrictions quant aux rénovations. Certains employés été relogés dans des installations adjacentes de la Ferme expérimentale centrale.

Cette acquisition a eu un certain nombre de répercussions, permettant entre autres à AAC de commencer à planifier le regroupement de tous les employés de l'administration centrale, actuellement dispersés dans de nombreux édifices situés sur la Ferme et dans l'ensemble de la région de la capitale nationale. Ce déménagement libérera sans doute certains édifices qui se trouvent dans la zone centrale de la Ferme et dont l'administration centrale avait pris possession à différentes périodes. Il met également en branle un plan d'évacuation de l'édifice Sir-John-Carling et un réaménagement de cet emplacement. L'édifice est parvenu à la fin de sa durée de vie utile, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, et il devra, soit être démoli, soit faire l'objet de réfections majeures.

Le déménagement de l'administration centrale n'a toutefois pas eu d'effet significatif sur la nature des quatre scénarios de planification proposés. En effet, l'édifice Sir-John-Carling actuel, érigé sur l'escarpement boisé de l'entrée pittoresque, était un pavillon isolé et doté de son propre accès par la promenade Prince of Wales. Son aménagement n'a pas brisé l'organisation spatiale initiale de la Ferme, ni créé une nouvelle zone fonctionnelle d'importance. Tout réaménagement pourrait tirer avantage de son emplacement, cet édifice se trouvant là où avait été aménagée la première entrée sur la Ferme, dans sa portion nord est. De plus, le paysage pittoresque, qui fait face au tronçon curviligne de la promenade Prince of Wales, renforce son identité fédérale.

Enfin, on a manifesté un intérêt immédiat pour la remise en état du paysage du complexe Skyline afin de créer un lien entre le nouvel édifice qui abritera l'administration centrale et les champs adjacents de la Ferme.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :