Le sol et l'eau

Sécheresse

L'absence provisoire d'humidité du sol peut être un problème pour les agriculteurs, alors que les conditions de sécheresse prolongées peuvent avoir des conséquences très graves sur les grandes régions, comme des épreuves économiques et la dégradation de l'environnement.

Pour plus d'information, voir :

  • Adaptation des systèmes d'aridoculture aux conditions de sécheresse, qui donne des recommandations supplémentaires sur la planification et l'utilisation des cultures et sur la gestion des jachères afin de réduire les répercussions possibles des conditions graves de sécheresse.
  • Guetter la sécheresse, qui présente de l'information pertinente concernant les répercussions des variations climatiques sur l'approvisionnement en eau et sur l'agriculture et favorise des pratiques fondées sur la réduction de la vulnérabilité liée aux sécheresses ainsi qu'une meilleure gestion durant une sécheresse.

L'excès d'humidité dans le sol

L'excès d'humidité du sol peut causer de graves problèmes aux agriculteurs. La présente brochure porte sur certains des problèmes de gestion des sols humides et sur les pratiques de gestion bénéfiques qui peuvent aider à y remédier.

Qualité de l'eau

Les pratiques de gestion des sols peuvent avoir un certain nombre de conséquences sur la qualité de l'eau. Mentionnons entre autres la charge sédimentaire, les ajouts d'éléments nutritifs, la pollution par les pesticides et la contamination par les agents pathogènes.

Pour plus d'information, voir :

  • Texture du sol et qualité de l'eau, qui présente le risque du déplacement des contaminants vers les eaux de surface en raison de l'érosion des sédiments ou de leur dissolution dans les eaux de ruissellement et la façon dont les risques varient selon la texture du sol.

Terres humides et zones riveraines

Il y a souvent des terres humides et des zones riveraines dans les terres agricoles. Les terres humides sont des terres basses dans lesquelles le développement du sol est assujetti à la saturation par l'eau et dans lesquelles les espèces florales et fauniques dominantes se sont adaptées. La zone de transition entre les terres humides et les hautes terres s'appelle zone riveraine. On y trouve des bandes de végétation hydrophile. Les terres humides sont d'importantes sources de protection de l'eau, un habitat pour les espèces animales et végétales et peut également être une source de culture fourragère durable pour le bétail.

Date de modification :