Étangs et étangs-réservoirs

Grands étangs-réservoirs entourés par des arbres

Les étangs et les étangs-réservoirs sont de petits réservoirs d'eau douce qui sont conçus pour retenir et emmagasiner l'eau. Ces réservoirs sont répandus dans l'ensemble du Canada. Dans les Prairies de l'ouest du Canada, ils constituent une adaptation importante au stress causé par la sécheresse et sont nommés « étangs-réservoirs ». Dans d'autres régions, on les nomme généralement « étangs ».

Les étangs-réservoirs (et les étangs) sont une importante source d'eau pour les habitants des milieux ruraux. Ils fournissent l'eau dont ces habitants ont besoin à des fins très diverses, comme les utilisations domestiques, l'abreuvement du bétail, l'arrosage des cultures et l'aquaculture.

Il est important de maintenir la meilleure qualité d'eau possible dans un étang-réservoir pour faire en sorte que celui-ci convienne bien aux utilisations visées.

Pour en savoir davantage

Comprendre les étangs et les étangs-réservoirs

Les étangs-réservoirs et les étangs sont des écosystèmes en miniature qui soutiennent bon nombre de formes de vies diverses, comme celles des végétaux, des animaux et des bactéries. La plupart de ces organismes vivants exigent de l'oxygène pour respirer, de sorte qu'une concentration adéquate d'oxygène dans l'eau est nécessaire pour assurer le maintien d'un écosystème sain.

Les plus gros consommateurs d'oxygène dans les étangs-réservoirs sont les organismes qui décomposent la matière organique qui se trouve au fond. Lorsque les végétaux et les animaux meurent, ils se déposent au fond et se décomposent. Le processus de décomposition consomme de grandes quantités d'oxygène; il en résulte des concentrations d'oxygène potentiellement très faibles au fond de l'étang-réservoir.

La description de cette image suit

Description : Profils d'oxygène habituels dans les étangs-réservoirs

Étang-réservoir aéré : La teneur en oxygène dissous demeure constante à 8 milligrammes par litre (mg/L) à une profondeur située entre 0 et 4 mètres (m).

Profil d'oxygène dans les étangs-réservoirs aérés
Profondeur (m) Oxygène dissous (mg/L)
0 8
1 8
2 4
3 0.5
4 0

Lorsque la totalité de l'oxygène est consommée, le processus de décomposition se poursuit en l'absence d'oxygène. C'est ce qu'on appelle la décomposition anaérobie. Les composés qu'elle produit entraînent des changements dans le goût, l'odeur et même la couleur de l'eau.

L'eau recueillie dans un étang résulte le plus souvent d'un ruissellement de surface. Ces eaux de ruissellement peuvent transporter avec elles des matières indésirables, comme des organismes responsables de maladies, des éléments nutritifs provenant de végétaux, des pesticides, des matières végétales décomposées, des sédiments en suspension et des contaminants comme des combustibles et des solvants.

Une bonne gestion d'un étang-réservoir commence par de saines pratiques agricoles visant à prévenir la contamination découlant du ruissellement et pourrait aller jusqu'au traitement et à l'amélioration de la qualité de l'eau de l'étang avant son utilisation finale.

Date de modification :