Brise-vent de cour de ferme

La principale raison d'être des brise-vent est de réduire la vitesse du vent et de modifier les flux d'air. Parmi les avantages des brise-vent entourant les cours de ferme, mentionnons la réduction des coûts de déneigement (en atténuant la poudrerie), la protection des bâtiments, la diminution de la consommation d'énergie, l'augmentation de l'approvisionnement en eau (en retenant la neige requise pour remplir les mares-réservoirs), la création de conditions microclimatiques propices et la protection des jardins potagers. Les autres avantages comprennent l'amélioration de l'habitat faunique, le piégeage du carbone, la réduction de la poussière, l'amélioration de l'intimité de la cour, l'embellissement des lieux et la création d'un milieu où il fait bon vivre et travailler.

Emplacement et forme

Le brise-vent doit être placé perpendiculairement aux vents dominants et situé à environ 30 mètres (m) des bâtiments et des autres structures afin de permettre à la neige balayée de s'accumuler dans la partie sous le vent du brise-vent. Cette distance permet d'obtenir une excellente protection une fois que les arbres ont atteint 15 m de hauteur. Pour obtenir des résultats optimaux, prévoyez de situer votre brise-vent de manière à ce que les bâtiments soient dans la zone de réduction maximale de la vitesse du vent, soit à une distance de deux à sept fois la hauteur des arbres.

Lorsqu'on détermine l'emplacement d'un brise-vent, il faut tenir compte de l'éventuelle expansion de la cour de ferme et de la présence de lignes électriques aériennes ou enfouies.

Les brise-vent établis de longue date doivent être entretenus et ne doivent être enlevés qu'en cas de nécessité absolue. Dans la plupart des cas, les brise-vent âgés continuent d'assurer une protection contre le vent et la neige, mais leur apparence n'est plus aussi attrayante. Ces brise-vent ont été conçus en fonction des pratiques agricoles et des besoins au moment de leur plantation. Avec l'évolution et l'agrandissement des exploitations agricoles, les agriculteurs peuvent souhaiter avoir plus d'espace dans leur cour pour y ajouter des bâtiments et stationner la machinerie. Il est conseillé de prévoir d'établir un nouveaux brise-vent à l'extérieur du tracé des arbres existants. Lorsque le nouveau brise-vent commence à produire les effets escomptés, le temps est venu d'éliminer l'ancien brise-vent trop endommagé pour être récupéré.

Protection hivernale

En hiver, les vents dominants soufflent généralement du nord et du nord-ouest. Par conséquent, les brise-vent doivent être situés le long des côtés nord et ouest de la cour. La zone de protection effective s'étend jusqu'à une distance représentant de sept fois la hauteur des arbres. Les bancs de neige varient selon la direction et la force du vent, le type de neige, le fetch (distance sur laquelle le vent souffle sans rencontrer d'obstacle) et la composition du brise-vent. Toutefois, la neige s'accumule le plus souvent du côté au vent du brise-vent à une distance variant de un à trois fois la hauteur des arbres.

Une rangée d'arbres supplémentaire peut être plantée à une distance de 15 à 30 m au vent du brise-vent afin d'empêcher l'accumulation excessive de neige dans le brise-vent principal.

Évitez de planter un brise-vent trop près de votre maison ou des autres bâtiments pour éviter l'accumulation de neige dans des zones qui doivent rester nues. Les brise-vent destinés à assurer une protection hivernale doivent être établis à au moins 30 m des bâtiments situés sur un terrain plat.

Rappelez-vous que les brise-vent plantés trop près des bâtiments ou des routes peuvent occasionner des problèmes d'accumulation de neige. Si le but visé est de retenir la neige, alors il faut que le brise-vent soit situé à une distance de 30 à 90 m des bâtiments ou routes existants ou proposés. Gardez à l'esprit que les arbustes forment des bancs de neige courts et profonds, tandis que les arbres feuillus forment des bancs de neige plus allongés et moins profonds.

Distance minimum recommandée entre le bâtiment et le brise-vent est 30 m (100 pi).

Dans certaines situations, comme sur les terrains en pente raide, dans les dépressions de terrain, près des chemins d'accès aux champs ou lorsque les règlements municipaux l'interdisent, il peut être impossible de planter un brise-vent à la distance recommandée par rapport à la cour de ferme. Dans ces situations, il faut réduire le nombre de rangées d'arbres et planter un brise-vent à haute densité. Si le terrain descend en pente raide vers le nord ou l'ouest par rapport à la cour, il faut envisager de planter les arbres plus près de la cour. Toutefois, le brise-vent ne doit pas être planté à moins de 18 m des bâtiments principaux ou des chemins d'accès si la formation de bancs de neige pose problème.

Les brise-vent plantés à une distance inférieure aux recommandations peuvent causer des problèmes d'accumulation de neige autour des bâtiments et des chemins, en particulier lors des fortes chutes de neige et des vents violents.

Si votre cour de ferme est située à côté d'une route et que vous manquez d'espace pour établir un brise-vent, vous pouvez envisager de planter le brise-vent de l'autre côté de la route. Veillez à respecter les règlements municipaux et ceux du ministère des Transports en ce qui a trait aux distances à respecter pour la plantation d'arbres le long des routes. Si vous devez planter des arbres de l'autre côté de la route vis-à-vis de vos bâtiments, sachez que les bancs de neige peuvent bloquer la route.

En raison de la force du vent et de la poudrerie qui se forme aux extrémités des brise-vent, il faut prolonger le brise-vent d'environ 15 m au-delà de l'angle de la zone à protéger. Il n'est pas obligatoire de planter les arbres en rangées rigoureusement droites. Les brise-vent courbés en fonction du relief naturel sur les côtés nord et ouest de la cour peuvent créer un effet agréable à l'œil.

Les brise-vent peuvent suivre le contour des vallons et des ruisseaux, être plantés en angle ou même suivre une ligne circulaire autour de la cour. Ce qui compte avant tout, c'est de maintenir un espacement parallèle entre les rangées d'arbres pour faciliter le travail du sol et l'entretien dans le brise-vent.

La description de cette image suit
Description - Accumulation de neige typique

Généralement, la neige s'accumule du côté au vent du brise-vent sur une distance variant de une à trois fois la hauteur des arbres. La figure montre aussi l'accumulation de neige sur une longue distance du côté sous le vent du brise-vent. De la neige s'accumule également dans le brise-vent et immédiatement sous le vent des arbres.


La description de cette image suit
Description - Banc de neige typique en présence d'un brise-vent

Un second brise-vent planté de 15 à 30 m au vent du brise-vent principal piège de la neige et réduit l'accumulation de neige excessive dans le brise-vent principal.

Protection estivale

Des brise-vent peuvent être plantés afin de contrer les vents chauds et secs de l'été. En été, les vents dominants soufflent généralement du sud et du sud-ouest. On devrait donc planter des brise-vent le long des côtés sud et ouest de la zone à protéger.

Un brise-vent bien conçu réduit la vitesse du vent, mais laisse encore passer une brise qui ventile la cour de ferme. Si le brise-vent empêche toute circulation d'air, l'air emprisonné dans la cour de ferme risque de devenir inconfortablement chaud en été. Les brise-vent plantés pour offrir une protection contre les vents d'été sont habituellement composés d'une ou deux rangées d'arbres situées au sud et à l'ouest de la cour. Un brise-vent ne comptant qu'une rangée peut être composé soit d'arbres feuillus, soit de conifères. Enfin, la rangée extérieure d'un brise-vent à deux rangées (c.-à-d. du côté sud) est habituellement composée d'arbustes ou de petits arbres feuillus, et la rangée intérieure d'arbres feuillus de taille moyenne ou grande.

Autres facteurs à considérer

Il faut éviter de planter des brise-vent sur les lieux d'anciens parcs d'engraissement, à proximité de tas de fumier ou au travers des voies de drainage des bâtiments de ferme. Les arbres, en particulier les conifères, pousseront peu ou pas du tout dans de tels endroits.

En outre, lorsque les conditions de sol ou de drainage varient radicalement, il peut être nécessaire d'améliorer le drainage ou de choisir des essences d'arbres et d'arbustes adaptées à l'endroit.

Planifiez votre brise-vent en fonction de l'agrandissement futur de votre cour, que ce soit pour ajouter des bâtiments, des installations de stockage et de manutention du grain, des espaces de stationnement de la machinerie, de stockage des aliments du bétail, des enclos ou une mare-réservoir. Autres facteurs à considérer : l'enfouissement de lignes électriques, de câbles de téléphone, de conduites de gaz, d'eau potable et d'eau d'égout, le passage de lignes électriques aériennes et la topographie de la cour.

Évitez de faire des ouvertures dans les brise-vent pour accéder aux champs sur les côtés ouest et nord de la cour. Si vous devez faire une ouverture de ces côtés de la cour, décalez les brise-vent afin de réduire l'effet d'entonnoir. Si le brise-vent doit être traversé par des chemins ou des fossés profonds, ces passages doivent être obliques pour éviter de créer un effet d'entonnoir.

La description de cette image précède

Communiquez avec le bureau de votre municipalité, de votre comté ou de votre district et avec le ministère provincial des Transports pour connaître les distances minimales à respecter entre les brise-vent et les routes provinciales et les chemins municipaux. Dans la plupart des municipalités, cette distance varie entre 40 et 45 m (mesurés à partir du milieu de la route) dans le cas des chemins municipaux, et elle est de 90 m par rapport à l'emprise des routes provinciales. Dans certains cas, on peut obtenir une autorisation écrite pour planter un brise-vent à une distance moindre de la voie publique.

Une rangée d'arbres.

Déterminer le nombre de rangées

Les brise-vent plantés autour des cours de ferme doivent comprendre un assortiment d'arbres et d'arbustes élevés, denses, à croissance rapide et à grande longévité. Bien sûr, aucun arbre ou arbuste ne présente toutes ces caractéristiques. Toutefois, en combinant une variété d'essences, chacune présentant au moins une des caractéristiques souhaitées, il est possible d'établir un brise-vent multifonctionnel.

Votre compréhension de la façon dont la densité, la hauteur et la longueur d'un brise-vent agissent sur le vent jouera un grand rôle dans la planification de votre plantation. Il est recommandé de planter un brise-vent à cinq rangées sur les côtés nord et ouest de la cour afin de fournir une protection contre les vents dominants. Les brise-vent à deux ou trois rangées suffisent généralement sur les côtés est et sud de la cour. La direction des vents dominants varie selon la saison et la région dans les Prairies. Pour cette raison, il peut être nécessaire de planter un brise-vent dense tout autour de la cour plutôt que simplement sur les côté nord et ouest.

En hiver, les vents du nord et de l'ouest apportent de l'air froid, tandis que les vents du sud semblent apporter de l'air plus doux ainsi que de la neige. Les vents sont généralement forts et s'accompagnent de facteurs de refroidissement éolien élevés. Ces vents déplacent habituellement de la neige fraîche autour des bâtiments et sur les routes. Si c'est le cas dans votre cour de ferme, prévoyez de planter au moins trois rangées d'arbres et d'arbustes dans les secteurs de la cour où ces situations se présentent. Sachez toutefois que durant les mois d'été, lorsque les températures peuvent dépasser 30 degrés Celsius, il faut que l'air circule dans votre cour pour que la température y reste confortable. Passez en revue votre situation précise afin de combler vos besoins en conséquence.

Certaines particularités de votre cour peuvent vous empêcher de planter les brise-vent selon les recommandations, mais dans la mesure du possible, plantez plusieurs rangées pour en tirer le maximum d'avantages. On recommande de planter au moins trois rangées constituées d'arbustes, d'arbres feuillus et de conifères pour obtenir une réduction sensible du vent. Le choix des essences dépend beaucoup du nombre de rangées que vous pourrez planter compte tenu de l'espace disponible.

Dans certaines situations, il peut être impossible de planter un brise-vent à cinq rangées, et plutôt que de déroger aux recommandations en diminuant la distance entre les rangées ou de planter le brise-vent trop près des bâtiments, il faut réduire le nombre de rangées. Si vous souhaitez obtenir la protection fournie par un brise-vent bien conçu à cinq rangées, mais que vous n'avez de place que pour trois rangées, faites un compromis en plantant une rangée d'arbustes denses pour retenir la neige, une rangée de grands arbres feuillus pour détourner le vent en hauteur et une rangée de conifères pour obtenir une protection additionnelle toute l'année.

L'autre solution à considérer dans les espaces restreints consiste à planter des arbustes et des grands arbres feuillus en alternance sur la même rangée pour accroître les bienfaits du brise-vent.

La rangée d'arbustes ou d'arbres denses de petite taille fournit une protection contre les vents au niveau du sol et assurent le rôle principal de rétention de la neige. Le choix d'arbustes fruitiers offre l'avantage supplémentaire d'enrichir l'habitat de la faune. Cette rangée doit être plantée sur le côté au vent pour fournir une barrière extérieure pour la rétention de neige et pour détourner le vent en hauteur.

Les arbustes denses provoquent l'accumulation de neige près du brise-vent, ce qui a l'avantage de reconstituer la réserve d'humidité sous les arbres des rangées intérieures en prévision de la saison de croissance. Les arbres feuillus élevés perdent parfois leurs branches inférieures et fournissent alors peu ou pas de protection près du sol. Cependant, leur hauteur et leur densité dans leur partie supérieure contribuent à détourner le vent vers le haut et à réduire la force du vent sur une grande distance sous le vent.

Il importe de planter uniquement des essences feuillues à grande longévité dans les rangées centrales des brise-vent. À noter que les espèces à croissance rapide, comme le peuplier, ont tendance à mourir jeunes, surtout s'ils poussent dans un milieu sec. S'ils ont été plantés entre des rangées d'arbres à grande longévité, il peut problématique de les enlever. Par conséquent, il faut veiller à espacer suffisamment les rangées d'arbres à croissance rapide pour faciliter leur élimination plus tard.

Brise-vent à cinq rangées

La description de cette image suit
  • Rangée 1 est un espèce d’arbustes.
    • Caragana arborescent
    • Cerisier du virginie
    • Lilas velu
    • Aubépine
    • Shepherdie argentée
    • Argousier faux-nerprun
    • Cornouiller stolonifère
    • Pommier de sibérie
  • Rangée 2 et 3 sont un espèce d’arbres à feuilles caduques de grande taille.
    • Saule
    • Peuplier
    • Érable
    • Frêne
    • Chêne
    • Mélèze
  • Rangée 4 et 5 sont un espèce d’arbres résineux.
    • Épinette du Colorado
    • Épinette blanche
    • Pin sylvestre
    • Mélèze

Les espèces peuvent être plantées en peuplement pur dans une rangée ou plusieurs espèces peuvent être mélangées dans une même rangée.

Brise-vent à moins de cinq rangées

  • Pour les brise-vent a deux rangées, utiliser les rangées [1-2, 1-3, 2-3]
  • Pour les brise-vent a trois rangées, utiliser les espèces indiquées pour les rangées [1-2-3, 1-2-(4/5), 1-3-(4/5), 2-3-(4/5)]
  • Pour les brise-vent a quatre rangées, utiliser les espèces indiquées pour les rangées [1-2-3-4, 2-3-4-5, 1-2-3-5, 1-3-4-5]

Espacement et disposition des arbres dans les brise-vent

Vous devez envisager d'espacer les semis d'arbres en fonction de la taille de leur couronne à l'âge adulte. Les arbres prennent plus de temps à former un brise-vent efficace lorsqu'ils sont très espacés, mais il est possible de remédier à cela en décalant les arbres dans les rangées voisines. Le délai requis pour obtenir la pleine protection sera amplement compensé par le taux de croissance et la vigueur des arbres bénéficiant de tout l'espace voulu. Les arbres bien espacés ont une plus grande longévité, conservent mieux leurs branches inférieures et produisent plus de feuillage.

Essences d'arbres et d'arbustes Espacement minimal recommandé sur la rangée
Mètres Pieds
Caragana arborescent 0,3 1,0
Cerisier de Virginie, aubépine, rosier, cerisier de Pennsylvanie, sureau rouge, cornouiller stolonifère, argousier, shépherdie argentée, symphorine, lilas velu 1,0 3,0
Pommier de Sibérie 2,0 6,5
Chêne à gros fruits, peuplier deltoïde, frêne vert, peuplier hybride, érable du Manitoba, mélèze de Sibérie, peuplier faux tremble, saule 2,5 8,0
Pin sylvestre, épinette 3,5 12,0

Les brise-vent composés à la fois de feuillus et de conifères doivent avoir suffisamment d'espace. Si les rangées d'arbres feuillus et de conifères sont trop rapprochées, les feuillus à croissance rapide dépasseront rapidement les conifères. Lorsque cela se produit, les conifères poussant dans l'ombre se déforment et accusent un retard de croissance.

Pour éviter ce problème, il faut respecter une distance minimale de 6 m entre les rangées de feuillus et de conifères. Dans tous les autres cas, les rangées doivent être espacées de 5 m. L'espacement sur la rangée dépend de l'essence d'arbre.

Date de modification :