Brise-vent de champ

La description de cette image suit.
Description - Brise-vent de champ

Un paysage de prairie où des champs étroits sont protégés contre l'érosion éolienne par des brise-vent en bordure des champs.

Les brise-vent de champ sont des rangées d'arbres et d'arbustes plantés sur les terres agricoles. La plantation de ce type de brise-vent vise principalement à protéger les cultures et les sols contre l'érosion éolienne, à retenir et à répartir la neige et à améliorer le microclimat pour la production agricole. Les avantages à long terme pour vous et pour l'environnement comprennent l'amélioration de l'habitat de la faune et l'embellissement du paysage.

Votre brise-vent de champ doit être conçu en fonction du gabarit de votre machinerie agricole. Considérez dans votre plan l'accès au champ, l'emplacement des brise-vent et la manœuvrabilité de votre machinerie.

Les principales raison d'être des brise-vent sont la réduction de l'érosion éolienne, la protection des cultures, la conservation de l'humidité du sol et l'amélioration de l'habitat faunique. Pour freiner l'érosion du sol, il faut disposer les brise-vent de manière à bloquer les vents dominants pendant les périodes où les sols sont le plus exposés, soit en hiver et au début du printemps. Les brise-vent protègent les cultures semées à l'automne, comme le blé d'hiver, des vents estivaux et hivernaux.

Afin de pouvoir compter sur la neige pour reconstituer les réserves en humidité du sol, on plantera les brise-vent perpendiculairement aux vents dominants d'hiver.

Planification

Lors de la planification, il importe de choisir des essences recommandées et de respecter les espacements préconisés. Une bonne planification permettra de réduire la concurrence des arbres vis-à-vis des cultures voisines et d'éviter la rétention excessive de neige. L'augmentation du rendement des cultures et la conservation d'humidité dans la zone protégée par le brise-vent compenseront amplement le prélèvement d'humidité et la perte de terrain due à la présence des arbres. La zone protégée par un brise-vent n'est pas illimitée. Par conséquent, il faut prévoir de planter plusieurs brise-vent pour protéger la totalité du champ.

La zone protégée augmentera à mesure que le brise-vent prendra de la maturité. Sur la plupart des sols, les brise-vent peuvent être espacés de 200 mètres (m) à 250 m. On peut planter jusqu'à quatre brise-vent dans une parcelle carrée de 64 hectares (ha). Plantez les rangées d'arbres à la perpendiculaire des vents dominants. Dans la plupart des régions des Prairies, les vents dominants soufflent du nord-ouest et de l'ouest, de sorte qu'il est recommandé d'orienter les brise-vent dans un axe nord-sud.

Le premier brise-vent doit être planté à l'extrême ouest du champ, et les autres brise-vent doivent être répartis de manière à diviser le champ en sections égales.

Laissez suffisamment de place aux extrémités de chaque rangée de brise-vent pour permettre le passage des machines en bout de champ plutôt que d'insérer des ouvertures. Lorsque le vent s'engouffre dans une telle ouverture, il prend de la vitesse. Si vous avez besoin d'aménager des passages au milieu des brise-vent, décalez les ouvertures (en forme de zigzag) pour limiter l'effet d'entonnoir.

Les bancs de neige se forment surtout du côté sous le vent (côté protégé) par du brise-vent. Dans les régions à fortes chutes de neige, les brise-vent constitués d'une rangée unique de faible densité répartissent la neige uniformément dans le champ. On peut ainsi réduire la formation d'épais bancs de neige. La présence d'un espace libre entre le sol et les branches les plus basses du brise-vent accroît cet effet.

Les brise-vent à plusieurs rangées retiennent la neige à l'intérieur des rangées. Les autres avantages comprennent la production de bois et de fruits ainsi que l'enrichissement de l'habitat de la faune.

Dans les régions à chutes de neige faibles ou modérées, il peut être nécessaire de prévoir des brise-vent plus denses afin de retenir autant de neige que possible. D'autres pratiques culturales aideront à améliorer les réserves en humidité du sol durant la saison de croissance, notamment couper les chaumes plus haut afin de retenir plus de neige et laisser des résidus de récolte pour réduire la perte d'eau du sol par évaporation.

La description de cette image suit.
Description - Comme un seul brise-vent n'offre qu'une protection limitée, il peut être nécessaire d'en planter plusieurs pour protéger un grand champ.

La figure est un croquis d'un champ bordé d'une route provinciale est ouest et d'une route municipale nord-sud. Indiqués par des flèches, les vents dominants soufflent du nord-ouest, et les tempêtes hivernales du sud est. Le croquis montre une ligne électrique aérienne, une zone basse dans le champ et un bosquet d'arbres. Les brise-vent proposés sont orientés nord sud, le premier à 45 m du milieu du chemin municipal et les autres espacés de 200 m. Il y a aussi un brise-vent est-ouest de bord de route à 90 m au nord de la route provinciale.

Date de modification :