Conception

L'établissement d'un brise-vent est un investissement à long terme et doit être soigneusement planifié pour en accroître les bénéfices et éviter les problèmes.

Pour en savoir plus :

Idéalement, les brise-vent sont composés de plusieurs essences d'arbres et d'arbustes présentant différentes caractéristiques de croissance qui permettront d'obtenir un feuillage dense à diverses hauteurs sur une période de plusieurs années. À mesure que les arbres vieillissent, leur port et leur couronne changent. La capacité de protection d'un brise-vent dépend de l'assortiment des caractéristiques des arbres et arbustes facteurs comme la hauteur, la densité et la longévité.

La hauteur des arbres joue sur la largeur de la zone protégée. Plus le brise-vent est haut, plus la zone protégée sera large. Afin d'obtenir l'effet de brise-vent le plus rapidement possible, plantez des arbres à croissance rapide, qui atteindront leur hauteur maximale dans un bref laps de temps. Comme les arbres à croissance rapide ont aussi une courte durée de vie, vous devez prévoir de planter également des arbres à croissance lente. Ces arbres parviendront à maturité plus tard, mais ils assureront leur rôle pendant plus longtemps. La densité du brise-vent influe sur l'efficacité de la protection sous le vent.

Les jeunes arbres ont un feuillage dense près du sol, soit de 0 à 3,0 mètres (m). Lorsque les arbres grandissent, la densité du brise-vent près du sol doit être assurée par des espèces d'arbustes au port dense. La plupart des conifères présentent une couronne dense et compacte et gardent leurs aiguilles toute l'année.

En revanche, les arbres et les arbustes feuillus perdent leur feuillage à l'automne, ce qui réduit la densité des brise-vent l'hiver venu. La densité du feuillage à hauteur intermédiaire, entre 3,0 et 5,0 m, est d'abord assurée par des arbres feuillus à croissance rapide. À mesure que ces arbres vieillissent, les conifères prennent la relève et fournissent la densité requise à la mi-hauteur du brise-vent.

Pour être pleinement efficaces, les brise-vent doivent être composés de cinq rangées d'arbres et d'arbustes. Si le manque d'espace empêche de planter cinq rangées suffisamment espacées, il est préférable de planter moins de rangées que de trop rapprocher les arbres. La plantation de trois rangées avec amplement d'espace pour la croissance des arbres donnera de meilleurs résultats à long terme que cinq rangées trop serrées.

S'il n'y a pas assez de place pour trois rangées, un brise-vent étroit composé de deux rangées de conifères denses offrira la meilleure protection dans les circonstances.

Le décalage des arbres, pour qu'ils ne se trouvent pas directement en face de ceux de la deuxième rangée, permettra d'obtenir une protection optimale.

La préparation d'un croquis de la zone de plantation facilitera le processus de planification. Voici d'importants éléments à déterminer pour concevoir un brise-vent :

  • L'orientation du plan, au moyen d'une flèche indiquant le nord.
  • Les vents dominants ou problématiques.
  • L'emplacement des bâtiments et des structures en place et des éventuelles constructions à venir.
  • Toutes les distances entre les bâtiments et structures.
  • Les limites de la propriété, les clôtures et les routes.
  • L'emplacement des arbres existants (bosquets ou rangées d'arbres).
  • Le tracé des lignes électriques (aériennes ou souterraines), des conduites d'eau, etc.
  • Les zones d'accumulation de neige, d'inondation et de problèmes de sol, les pentes abruptes et les mares-réservoirs.
  • Les caractéristiques du paysage (collines, plans d'eau, champs en chaume, zones enherbées, jachères).
  • L'emplacement des rangées d'arbres à planter, les essences choisies, l'écartement et la longueur des rangées.
Date de modification :