Tordeuse du cerisier

Archips cerasivorana

Hôtes

Cerisier de virginie, aubépine, rosier, cerisier tardif et autres feuillus

Aspect et cycle de vie

La description de cette image suit
Chenille.
Source : Thérèse Arcand, Ressources naturelles Canada.

Les œufs de la tordeuse du cerisier éclosent au printemps, et la chenille se nourrit de mai à septembre à l'intérieur de nids peu esthétiques. La chenille est jaunâtre à jaune verdâtre avec la tête et le bouclier thoracique noirs et mesure 20 à 23 mm de longueur à maturité. Elle se transforme en chrysalide à l'intérieur du nid, où elle demeure de la mi-juin à septembre. La chrysalide se rend sur la paroi extérieure du nid juste avant l'émergence du papillon. Celui-ci est orange et a une envergure de 18 à 25 mm. Les ailes antérieures présentent des mouchetures et des taches brun rougeâtre foncé. Les ailes postérieures ont une couleur orange vif unie. Le papillon peut être présent du début juillet à septembre, selon le climat de la région. La femelle dépose des masses d'œufs sur les tiges des arbres hôtes, près du sol, où ils passeront l'hiver. Il n'y a qu'une génération par année.

Dommages

La description de cette image suit
Nid de chenilles de la tordeuse du cerisier.
Source : Ressources naturelles Canada.

Au printemps, les chenilles construisent un nid à partir de feuilles et de branches, qu'elles lient ensemble avec une dense toile de fil de soie. Elles s'y nourrissent en groupe et l'agrandissent au besoin. Le nid est souvent rempli d'excréments et de morceaux de feuilles et forme une masse peu esthétique. Les dommages causés par la tordeuse du cerisier n'ont pas de répercussions durables, mais la présence des nids réduit la valeur esthétique des arbres. Dans les cas d'infestation grave, des arbustes peuvent être entièrement couverts de ces toiles peu esthétiques. Les infestations sont sporadiques, et l'insecte peut demeurer absent pendant plusieurs années.

Lutte

Il est rarement nécessaire d'avoir recours à un traitement chimique contre la tordeuse du cerisier. Dans la plupart des cas, il suffit de retirer et détruire les nids contenant les chenilles.

Date de modification :