Tordeuse des bourgeons de l'épinette

Choristoneura fumiferana

Hôtes

Épinette du Colorado, épinette blanche, sapin baumier et autres espèces d'épinettes

Aspect et cycle de vie

La description de cette image suit
Chenille de tordeuse des bourgeons de l'épinette. Photo : Thérèse Arcand, Ressources naturelles Canada

De juillet au début août, chaque papillon de la tordeuse des bourgeons d'épinette dépose une centaine d'œufs, par groupes de 15 à 50, sous les aiguilles. En l'espace de deux semaines, les larves émergent et commencent à tisser un cocon de soie pour passer l'hiver. Les larves ne se nourrissent pas avant d'hiverner. Au printemps, peu avant le débourrement, les petites larves commencent par manger de vieilles aiguilles, puis à l'éclatement des bourgeons, les larves se déplacent vers les nouvelles aiguilles tendres et s'en alimentent durant 3 à 5 semaines. Les larves adultes font 20 à 25 millimètres (mm) de long, elles ont la tête d'un brun foncé luisant et le corps brun-rougeâtre orné de taches blanchâtres ou jaunâtres. La transformation en chrysalide a lieu dans l'arbre et les adultes émergent au bout de 10 jours environ. La tordeuse des bourgeons d'épinette n'a qu'une seule génération par année.

Dommages

La description de cette image suit
Chenille de tordeuse des bourgeons de l'épinette s'alimentant et dommages. Photo : Joseph O'Brien, United States Department of Agriculture Forest Service, Bugwood.org

Au début, les larves se nourrissent des aiguilles de la saison précédente et causent des dégâts minimes. Lorsque les larves se déplacent vers les nouvelles aiguilles, elles construisent des cocons protecteurs en attachant ensemble les aiguilles et les jeunes pousses. Une larve peut confectionner plusieurs cocons au cours de son développement. Les dommages s'observent plus facilement au sommet des arbres, où le feuillage devient brun-roux et roussi. Lors de leur alimentation, les larves gaspillent, laissant des aiguilles sèches, partiellement consommées sur les arbres. Au cours de fortes infestations, les tordeuses peuvent défolier complètement les nouvelles pousses, en plus d'une certaine quantité de vieilles aiguilles. Des infestations graves à répétition peuvent faire mourir la tête des arbres en 3 ans et des arbres entiers en 5 ans.

Lutte

En général, des facteurs naturels régulent les populations de tordeuses des bourgeons d'épinette; c'est seulement en cas d'épidémie qu'une intervention est nécessaire. Dans la mesure du possible, enlever les larves des arbres en début de saison. Les insecticides homologués pour réprimer la tordeuse sont le Bacillus thuringiensis, le diméthoate, le malathion et le trichlorfon. Ces produits sont également homologués pour l'épandage aérien.

Date de modification :