Taches foliaires

Septoria (Mycosphaerella) spp. et Marssonina spp.

Hôtes

Septoria : peuplier, caragana, érable
Marssonina : peuplier faux-tremble et autres peupliers

Dispersion et cycle de vie de la maladie

La description de cette image suit
Peuplier atteint de tache foliaire à Marssonina.
Source : Manfred Mielke, USDA Forest Service, Bugwood.org.

Chez les champignons du genre Marssonina qui causent la tache foliaire, les fructifications passent l'hiver sur les feuilles tombées ou les rameaux infectés et libèrent les spores au printemps et au début de l'été. Ces spores sont dispersées par le vent et la pluie jusqu'aux nouvelles feuilles et aux jeunes rameaux. En été et en automne, les spores produites sur les lésions des feuilles et des tiges atteignent d'autres plantes et causent une infection secondaire. Les infections répétées peuvent causer le dépérissement des branches et rendre l'hôte sensible aux autres organismes nuisibles. Chez les champignons du genre Septoria, les fructifications passent aussi l'hiver sur les feuilles et les rameaux infectés, puis libèrent au printemps des spores qui infectent les branches inférieures de l'hôte. En été, pendant les périodes pluvieuses, ces champignons libèrent un autre type de spore, qui cause une infection secondaire.

Signes et symptômes

La description de cette image suit
Peuplier hybride atteint de tache foliaire causée par le Septoria populicola.
Source : Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts.

La tache foliaire à Marssonina cause l'apparition sur les jeunes feuilles de mouchetures brun foncé à contour jaune, qui s'agrandissent et forment des marbrures de nécrose. Les feuilles infectées sont généralement plus petites que les autres et peuvent tomber prématurément. L'infection débute généralement sur les branches inférieures, puis progresse vers la cime. Lorsque la plante est mouillée et que le taux d'humidité de l'air est élevé, l'infection peut devenir grave et entraîner le jaunissement et la chute prématurée des feuilles.

Les symptômes de la tache foliaire à Septoria varient selon l'hôte, l'âge des feuilles et la date du début de l'infection. Les feuilles touchées peuvent présenter des taches rondes, brunes, à contour brun ou jaune, des taches havane rougeâtre à brunes, de petites mouchetures anguleuses, des taches blanches ou argentées, ou de grosses taches irrégulières qui peuvent s'étendre et couvrir la totalité de la feuille. De plus, les tiges infectées par le Septoria musiva peuvent présenter des chancres et finir par être annelées en cas d'infections multiples.

Lutte

Rabattre et éliminer les branches présentant des chancres et ramasser les feuilles tombées. Pour la multiplication, n'utiliser que des boutures provenant de branches saines. Planter des variétés résistantes ou tolérantes, avec un espacement suffisant pour que l'air circule bien. Les fongicides à base de chlorthalonil ou de thiophanate-méthyle sont homologués contre la tache foliaire à Marssonina pour le peuplier. Les fongicides à base de thiophanate-méthyle sont homologués contre la tache foliaire à Septoria pour le peuplier. Le thiophanate-méthyle doit être appliqué 2 ou 3 fois par saison, à intervalles de 10 jours, à partir de la mi-juin. Le chlorthalonil doit être appliqué à partir de l'ouverture des bourgeons, tous les 7 à 14 jours, jusqu'à ce que les conditions ne soient plus favorables au développement de la maladie.

Date de modification :