Sésie du frêne

Podosesia syringae

Hôtes

La description de cette image suit.
Chenille de sésie du frêne et dommages.
Photo : James Solomon, USDA Forest Service, Bugwood.org

La description de cette image suit.
Tronc de frêne infesté avec des exuvies nymphales de sésie du frêne dépassant de leur trou d’émergence.
Photo : Whitney Cranshaw, Colorado State University, Bugwood.org

Frêne et lilas

Aspect et cycle de vie

La sésie du frêne met deux ans à compléter son cycle biologique. L'adulte est un papillon nocturne aux ailes transparentes ressemblant à une petite guêpe. Les adultes, présents de la fin mai à la fin juillet, déposent des masses d'oeufs dans les crevasses d'écorce et dans les blessures occasionnées par la taille ou d'anciennes attaques d'insectes foreurs. Après l'éclosion, les larves creusent des tunnels dans l'arbre et se nourrissent du bois de coeur pendant presque deux ans. Au printemps de la troisième année, les larves adultes creusent un tunnel presque jusqu'à l'extérieur, en laissant seulement une mince couverture d'écorce. Les larves adultes sont blanches, ont une tête brun-roux et mesurent de 18 à 25 millimètres (mm) de long. Juste avant l'émergence de l'adulte, la nymphe brise la mince couche d'écorce en se tortillant. À l'émergence, l'adulte laisse son enveloppe derrière lui, en saillie de l'ouverture.

Dommages

La sésie du frêne s'attaque aux arbres de tous âges, mais les jeunes arbres affaiblis sont les plus vulnérables. L'insecte cause des dégâts en creusant des galeries de 8 mm de diamètre pouvant s'étendre jusqu'à 100 mm à l'intérieur du bois. Une forte infestation, estimée à 50 larves et plus par arbre, peut causer un affaiblissement des branches qui se casseront par forts vents. Les sésies du frêne font rarement mourir les arbres, mais leurs dommages constituent une porte d'entrée pour d'autres insectes et les maladies.

Lutte

Afin de prévenir l'émergence des adultes et la ponte, enrouler une toile de jute autour des troncs infestés. Introduire une tige métallique flexible dans les galeries de larves en activité pour tuer ces dernières. Couper et brûler les arbres fortement infestés. Pour lutter contre la sésie du frêne, l'insecticide chlorpyrifos s'applique sur les 3 premiers mètres de la base de l'arbre une première fois à la fin mai et une seconde fois à la fin juin.

Date de modification :