Rouille-tumeur autonome

Endocronartium harknessii

Hôtes

Pin

Dispersion et cycle de vie de la maladie

La description de cette image suit
Spores orange produites par l'Endocronartium harknessii.
Source : Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts.

En mai et en juin, les tumeurs des branches et des tiges libèrent des spores, qui infectent les pousses de l'année. Les tumeurs se forment l'année suivant l'infection, en été, et la sporulation ne se produit que le printemps suivant. Les tumeurs peuvent affaiblir les tiges et ainsi les rendre plus susceptibles d'être brisées par le vent. La formation de nombreuses tumeurs peut entraîner le rabougrissement ou la mort de l'hôte.

Signes et symptômes

La description de cette image suit
Tumeur sur une branche de pin.
Source : Nancy Pataky, College of Agriculture, Consumer, and Environmental Sciences, University of Illinois, Urbana-Champaign.

L'infection cause la formation de tumeurs rondes ou en forme de poire sur les branches et les tiges des pins sensibles à la maladie. Au printemps, les tumeurs se fendent sur la surface et libèrent des spores orange vif. Des chancres apparaissent parfois à proximité des tumeurs, sur les tiges principales; dans certains cas, l'infection peut causer le syndrome du « balai de sorcière ».

Lutte

Rabattre les branches présentant des tumeurs et éliminer les arbres présentant des tumeurs sur la tige principale. Éviter de planter des espèces de pin sensibles à proximité de peuplements naturels touchés par la maladie. Il n'existe aucun traitement chimique homologué contre la rouille-tumeur autonome.

Date de modification :