Punaise du frêne

Tropidosteptes amoenus

Hôte

Frêne vert

Aspect et cycle de vie

La description de cette image suit.
Punaise du frêne et dommages.
Photo : Green Industry; University of Wisconsin-Extension

La description de cette image suit.
Cycle de vie : larves (rouge et noir), adultes (noir et argent, du côté gauche de la feuille) et dommages infligés aux feuilles.
Photo : James Solomon, USDA Forest Service, forestpests.org

Dans les Prairies, il y a deux générations de punaises du frêne par période de croissance. Les œufs hivernent et les larves émergent à la mi-mai, juste au moment où les feuilles du frêne commencent à se déployer. Les larves sont petites et de forme ovale. Leur couleur varie du jaune verdâtre au brun foncé. Les adultes mesurent de 4 à 5 millimètres (mm) de longueur et de 1,5 à 2 mm de largeur, et leur couleur varie du vert pâle au noir. Les adultes de la première génération sont présents du début à la fin de juin, tandis que ceux de la deuxième génération sont présents et pondent des œufs hivernants du début d'août jusqu'à la fin de septembre.

Dommages

La punaise cause des dégâts en transperçant les tissus végétaux de son appareil bucal et en suçant la sève des feuilles. Les dommages étant cumulatifs, une légère infestation au printemps peut entrainer des dégâts importants l'automne venu. Des petites taches brouillées de couleur jaune sont produites à la surface des feuilles, qui peuvent flétrir et se déformer, ce qui risque de conduire à leur chute prématurée et à une diminution de la croissance annuelle. Cet insecte fugitif est souvent difficile à observer, mais la présence de déjections noires qui ressemblent à du vernis est un indice d'infestation.

Lutte

Les infestations graves peuvent être réprimées à l'aide des insecticides suivants : carbaryl, deltamethrin, diazinon ou dimethoate. Des pulvérisations doivent être faites de la mi-mai au début de juin et de la mi-juillet au début d'août pour détruire les adultes avant la période de ponte.

Date de modification :