Perceur de l'érable négondo

Proteoteras willingana

Hôtes

Érable à Giguère (érable négondo)

Aspect et cycle de vie

La description de cette image suit
Perceur de l'érable négondo étendant sa zone d'alimentation dans un rameau d'érable à Giguère.
Source : treeexperts.mb.ca

Le perceur de l'érable négondo au stade adulte est un petit papillon nocturne d'une envergure de 15 à 20 mm. Les ailes antérieures sont brun clair couvertes de grappes et de rayures d'écailles grisâtres et noires. Les ailes postérieures sont havane jaunâtre bordées d'une ligne foncée. L'adulte est présent de la fin juin au début de juillet et chaque femelle pond environ au moins une centaine d'œufs. Les petits œufs blanchâtres mesurent environ 0,5 mm de longueur et sont généralement déposés un à un sur le dessous des feuilles. Les larves émergent des œufs de 10 à 14 jours plus tard. Tout au long de son développement, la larve arbore une livrée de couleur blanche à brun rougeâtre clair et une tête brun foncé, presque noire. Les jeunes larves se nourrissent à l'abri dans des tentes de soie fabriquées sous les feuilles, donnant une apparence squelettisée à ces dernières. La larve se nourrit des feuilles de la mi-août au début septembre. Durant cette période, la larve gruge les bourgeons foliaires dormant et pénètre souvent dans les rameaux. La larve fabrique un cocon de soie et hiverne dans une cellule qu'elle a creusée. Au début du printemps, les larves émergent et commencent à gruger d'autres bourgeons et à pénétrer dans les rameaux en développement, formant ainsi des renflements fusiformes. Au cours du mois de juin et au début de juillet, la larve atteint sa pleine croissance et mesure environ 12 mm de longueur. La larve se laisse tomber au sol et se transforme en chrysalide dans des débris situés au pied de la plante hôte. Le papillon émerge de 10 à 18 jours plus tard, complétant ainsi le cycle vital.

Dommages

La description de cette image suit
Dommages; renflement du
rameau montrant des excréments à l'entrée du trou.
Source :James Solomon, USDA Forest Service, forestpests.org

Au jeune stade larvaire, l'insecte dépouille certaines feuilles, causant ainsi des blessures minimes. Aux stades plus avancés, il peut causer une ramification excessive des branches en raison des galles fusiformes qui deviennent ligneuses, se fendent et meurent, empêchant la croissance de pousses terminales. Le perceur de l'érable négondo n'est pas susceptible de faire mourir l'arbre, mais des infestations répétées peuvent causé un rabougrissement et rendre l'arbre indésirable comme arbre d'ombre.

Lutte

La présence de facteurs naturels comme des parasites, des maladies et la température rendent la lutte rarement nécessaire. Cependant, lorsqu'une éclosion se produit, on peut combattre l'insecte en éliminant les parties affectées ou en appliquant des produits chimiques. L'élagage des drageons à la fin de l'automne et des rameaux galleux en mai et en juin permettra de réduire les populations de perceur l'année suivante. Les larves nouvellement émergées peuvent être détruites par l'application de diméthoate de la mi-juillet au début du mois d'aout.

Date de modification :