Méloés

Epicauta spp.

Hôtes

Frêne, caragana et autres arbres et arbustes

Aspect et cycle de vie

La description de cette image suit
Méloés s'accouplant sur un plant de kalmia à feuilles larges.
Source : Drees, insects.tamu.edu

Trois types de méloés peuvent endommager les arbres et les arbustes des prairies. La larve hiverne dans le sol tandis que les insectes adultes sont présents de mai à juillet. L'insecte adulte a une forme allongée et filiforme et mesure de 12 à 28 mm de longueur. Il peut être de couleur grise, noir brillant ou pourpre métallique teintée de vert. À l'automne, les œufs sont déposés dans le sol où les larves se développent en se nourrissant d'œufs de sauterelles ou d'autres insectes.

Dommages

Les méloés sont à la fois des insectes ravageurs et bénéfiques. L'insecte est nuisible au stade adulte, parce qu'il entraîne la défoliation, et bénéfique au stade larvaire, lorsqu'il se nourrit d'œufs de sauterelles. Les insectes adultes attaquent en essaims et dévorent le feuillage de la plante hôte. Les infestations sont souvent localisées et les méloés peuvent disparaître aussi vite qu'ils sont apparus. Les méloés peuvent entraîner la défoliation des jeunes frênes et des caraganas utilisés en brise-vent, ce qui en ralentit la croissance annuelle, mais ne cause aucun dommage permanent. Les méloés peuvent aussi causer des dommages importants aux plantes de jardin.

Lutte

Il est possible de contrôler l'infestation d'un jardin ou de quelques arbres en enlevant les insectes des végétaux. Certains produits permettent de combattre l'insecte, mais il faut tenir compte du fait que la vaporisation peut entraîner la destruction d'abeilles pollinisatrices et atténuer la nature bénéfique de l'insecte à son stade larvaire. Lorsqu'on utilise des produits chimiques pour lutter contre les méloés, il faut vaporiser le feuillage et les insectes au moyen des produits suivants : carbaryl, deltaméthrine ou méthoxychlore.

Date de modification :