Enrouleuses du peuplier

Pseudosciaphila duplexNote de bas de page 1

Hôtes

Peuplier

Aspect et cycle de vie

La description de cette image suit
Chenille d'enrouleuse du peuplier.
Source : USDA Forest Service - Ogden Archive, USDA Forest Service, Bugwood.org.
La description de cette image suit
Papillon d'enrouleuse du peuplier.
Source : Cliff Bernzweig, bugguide.net

Le cycle vital de ces insectes est très simple et comporte quatre stades : l'œuf, la chenille, la chrysalide et le papillon (adulte). Le papillon est généralement gris, havane ou brun, avec des taches ou des marbrures. La chenille, généralement présente au début de la saison de végétation, construit son abri en roulant, pliant ou liant ensemble les jeunes feuilles, dont elle se nourrit ensuite. Elle mue plusieurs fois avant d'atteindre la maturité. La plupart des enrouleuses sont solitaires. La chenille est vert clair à vert grisâtre foncé et mesure 12 à 20 mm de longueur à maturité. Une fois qu'elle a atteint la pleine maturité, elle se transforme en chrysalide dans son abri de feuilles ou dans la couche supérieure ou la litière du sol. Dans les Prairies, la plupart des enrouleuses comptent une génération par saison de végétation.

Dommages

La chenille se nourrit des feuilles, à l'intérieur de son abri. Chez certaines espèces, les néonates (chenilles naissantes) s'attaquent aux bourgeons, causant des trous dans les jeunes feuilles. Les dommages sont temporaires et n'entraînent pas la mort de l'arbre.

Lutte

Les enrouleuses du peuplier sont attaquées par des parasites, des prédateurs et des maladies. La lutte chimique n'est nécessaire que lorsque les dommages causés aux arbres sont importants. Dans le cas où seulement quelques arbres sont touchés, il est possible de réduire les populations en retirant à la main et en détruisant les feuilles infestées.

Date de modification :