Cœur mouillé

(diverses espèces de bactéries)

Hôtes

Orme, peuplier, érable

Dispersion et cycle de vie de la maladie

La description de cette image suit
Peuplier avec symptômes de
cœur mouillé. Source :
William Jacobi, Colorado
State University,
Bugwood.org

Le cœur mouillé est une maladie commune du tronc, des branches et des racines de nombreuses espèces de conifères et de feuillus. Bien des bactéries fréquemment présentes dans l'eau et le sol sont associées au cœur mouillé, mais les principaux agents de cette maladie sont habituellement des bactéries anaérobies. Celles-ci sont apportées par des insectes en provenance d'arbres infectés et pénètrent dans l'arbre sain par des blessures des racines, du tronc ou des branches. En général, le cœur mouillé n'est pas une maladie mortelle, mais il peut contribuer au dépérissement puis à la mort de l'arbre, particulièrement s'il s'agit d'un vieil arbre.

Signes et symptômes

La description de cette image suit
Orme atteint de cœur mouillé.
Source : William Jacobi,
Colorado State University,
Bugwood.org

Le symptôme caractéristique du cœur mouillé est le « suintement muqueux », un écoulement de sève s'échappant par des blessures ou fissures du tronc. Cette sève est souvent contaminée par des pathogènes présents dans l'air, ce qui produit un liquide écumeux et malodorant qui laisse en séchant une croûte grise ou blanche. À l'intérieur de l'arbre, la fermentation bactérienne provoque la décomposition des glucides et autres composantes de la sève, ce qui génère beaucoup de gaz et de pression et finit par forcer le liquide à s'écouler par les fissures de l'écorce. L'écoulement de sève empêche la cicatrisation des blessures, ce qui augmente la vulnérabilité de l'arbre aux autres pathogènes, y compris aux champignons provoquant la pourriture. De plus, cette sève est toxique et peut faire mourir le gazon entourant l'arbre. Le feuillage des branches infectées peut se chloroser, roussir et flétrir à mesure que de grandes quantités de liquide s'accumulent dans le tronc.

Lutte

On ne cconnaît aucun moyen de lutte contre le cœur mouillé. Pour atténuer les symptômes et réduire la pression subie par le tronc, on peut y insérer un tuyau perforé permettant au liquide de s'écouler. Les branches gravement infectées doivent être éliminées au printemps.

Date de modification :