Cicadelles

Cicadellidae spp.

Hôtes

Tous les arbres et arbustes

Aspect et cycle de vie

La description de cette image suit
Cicadelle adulte.
Source : Centre de développement de l'agroforesterie d'AAC.

Les cicadelles sont de délicats et fragiles insectes en forme de bateau. Ils sont de couleur variable et mesurent de 3 à 10 mm de longueur. Les adultes sont munis d'ailes. Les larves et les adultes possèdent des pièces buccales qui leur permettent de piquer les végétaux et d'en sucer la sève ainsi que des pattes arrière conçues pour le saut. Les cicadelles passent généralement l'hiver au stade d'œuf, mais quelques espèces passent l'hiver au stade adulte. Les adultes ayant hiberné sortent au début du printemps et commencent à pondre leurs œufs, petits, allongés, blanchâtres et légèrement courbés, dans des entailles pratiquées dans les tissus tendres de l'hôte. Après l'éclosion, les larves commencent à se nourrir des feuilles tendres. Les jeunes larves ressemblent aux adultes, mais elles sont plus petites et n'ont pas d'ailes. Elles doivent muer quatre ou cinq fois avant d'arriver au stade adulte. En automne, les femelles adultes pratiquent des entailles dans les tiges et les rameaux des plantes hôtes pour y pondre. On compte une à six générations de cicadelles par saison de végétation, selon l'espèce.

Dommages

La description de cette image suit
Jeunes larves en train de se nourrir.
Source : Centre de développement de l'agroforesterie d'AAC.

Les cicadelles se nourrissent en perçant les tissus végétaux pour en extraire les fluides, au moyen de leurs pièces buccales. Elles causent aux feuilles des dommages tels que l'enroulement, le flétrissement, le brunissement ou l'apparition de petits points blancs. En outre, elles peuvent endommager la plante en entaillant les tissus pour la ponte. De nombreuses cicadelles sont porteuses de virus destructeurs, qui risquent de tuer l'hôte. Les cicadelles ne causent pas de dommages permanents aux arbres forestiers et aux arbres d'ombrage.

Lutte

Les cicadelles ont de nombreux ennemis naturels, notamment les chrysopes, les coccinelles, les guêpes et de nombreux parasites. Dans les cas où ces ennemis sont inefficaces, il est possible d'utiliser un des insecticides suivants : carbaryl, diazinon, malathion ou méthoxychlore.

Date de modification :