Charançon du saule

Cryptorhynchus lapathi

Hôtes

Aulne, bouleau, peuplier et saule

Aspect et cycle de vie

La description de cette image suit
Charançon du saule adulte.
Source : Gyorgy Csoka, Hungary Forest Research Institute, forestpests.org.

L'adulte est robuste, mesure 8 à 10 millimètres (mm) de longueur et est muni d'un long rostre courbé. La majeure partie du corps est couverte d'écailles noirâtres, à l'exception d'une bande irrégulière à l'extrémité postérieure, qui est couverte d'écailles rosâtres ou blanc crème. Les ailes de l'adulte sont fonctionnelles, mais il vole rarement. L'adulte émerge au printemps et se nourrit du phloème des jeunes pousses, en insérant ses pièces buccales dans l'écorce. Pendant l'été, la femelle perce des trous dans la jeune écorce de la partie inférieure des tiges, puis y dépose ses œufs, blancs, seuls ou en groupes de 2 à 4. La larve est en forme de « C », blanche et dépourvue de pattes et mesure environ 13 mm de longueur à maturité. La larve s'introduit sous l'écorce et creuse des galeries sinueuses dans le bois vers le haut de l'arbre. La poussière résultant du creusage des galeries est poussée à l'extérieur de l'arbre. La larve nymphose à l'extrémité supérieure de la galerie, refermée par un bouchon de copeaux de bois.

Dommages

La description de cette image suit
Larve du charançon du saule et dommages qu'elle a causés.
Source : Whitney Cranshaw, Colorado State University.

Les vastes galeries creusées par la larve affaiblissent gravement les branches et le tronc de l'hôte, les rendant ainsi plus vulnérables aux cassures causées par les vents forts ou les tempêtes de verglas. Chez les arbres infestés, on observe un feuillage décoloré, des branches brisées, mortes ou en train de mourir et des plaques d'écorce morte, souvent fendue, d'où suinte de la résine aux points d'attaque.

Lutte

Il n'existe actuellement aucun insecticide homologué contre le charançon du saule. L'insecte a quelques parasites et prédateurs naturels. Il est possible de réduire les infestations en coupant et en brûlant le bois infesté avant mai ou juin, moment où les larves arrivent à maturité. Si seulement quelques arbres sont infestés, il est possible que détruire les larves en introduisant un fil de métal flexible dans les galeries.

Date de modification :