Chancre noir et brûlure du saule

Glomerella miyabeana et Venturia saliciperda

Hôtes

Saule

Dispersion et cycle de vie de la maladie

La description de cette image suit
Tiges de saule infectées par le chancre noir.
Source : Mary Ann Hansen, Virginia Polythechnic Institute and State University, Bugwood.org.

Le chancre noir et la brûlure du saule sont causés par deux champignons pathogènes différents. Ces maladies sont fréquemment présentes simultanément sur un hôte et sont souvent confondues. L'agent de la brûlure du saule est le Venturia saliciperda, tandis que celui du chancre noir est le Glomerella miyabeana. Les deux maladies causent une chute des feuilles, un dépérissement des branches et même la mort de l'hôte dans les cas d'infection grave. Le champignon responsable de la brûlure du saule passe l'hiver sur les rameaux morts, puis libère au printemps des spores qui vont infecter les jeunes pousses. Les conditions humides du printemps favorisent le développement de la maladie. Le champignon responsable du chancre noir passe lui aussi l'hiver sur les rameaux morts, mais la maladie ne se développe généralement pas avant la fin de la saison de végétation. Il cause la formation de chancres sur des tiges plus grosses et plus âgées que celles généralement attaquées par la brûlure du saule.

Signes et symptômes

La description de cette image suit
Dépérissement de la pointe des rameaux causé par la brûlure du saule.
Source : Minnesota Department of Natural Resources Archive, Minnesota Department of Natural Resources, Bugwood.org.

Les symptômes des deux maladies sont similaires. Les feuilles, attaquées à la base du pétiole, se dessèchent et s'affaiblissent, et des chancres brun foncé ou noirs se forment sur les tiges. La brûlure du saule entraîne la formation de masses de spores brun olive sur le limbe et le pétiole des feuilles mortes, tandis que le chancre noir entraîne la formation de masses de spores couleur pêche sur les chancres des tiges.

Lutte

Pendant la saison de dormance, rabattre et détruire les branches infectées, pour réduire la propagation des maladies. Il n'existe aucun produit homologué contre le chancre noir et la brûlure du saule.

Date de modification :