Modèles du climat planétaire

On établit des prévisions scientifiques de l'avenir de notre climat en appliquant des modèles du climat planétaire qui reposent sur des scénarios décrivant une diversité de futures conditions possibles : concentrations de gaz à effet de serre (GES) dans l'atmosphère, taille des populations, développement socioéconomique, évolution technologique, etc.

Nos prévisions dépendent étroitement des hypothèses posées au sujet des conditions de l'avenir. Mais on s'accorde de plus en plus à dire dans les milieux scientifiques que la tendance est au réchauffement et aux phénomènes climatiques et météorologiques extrêmes.

Les scénarios du climat nous disent que les températures dans le monde devraient s'élever de 0,2 ºC à chacune des deux décennies prochaines.

D'abondantes données nous portent à croire que le climat change déjà.

  • Depuis un siècle, la température moyenne de la surface du globe s'est accrue de 0,6 ºC (± 0,2 ºC).
  • La décennie 1990 a été la plus chaude des mille dernières années.
  • Le manteau glaciel a rétréci.
  • On a observé des changements de répartition des espèces.
  • Le niveau moyen de la mer s'est élevé dans le monde.
  • Les fortes précipitations ont augmenté en nombre dans les latitudes septentrionales et les sécheresses ont gagné en fréquence et en gravité.

Ajoutons que les précipitations continentales se sont accrues de 5 à 10 pour cent pendant le XXe siècle dans l'hémisphère nord et qu'elles ont diminué par endroits dans la Méditerranée et en Afrique.

Il y a aussi des indications selon lesquelles la température journalière a baissé de 1950 à 2000 à la surface terrestre. Les températures minimales de nuit sont également en croissance à un rythme qui est le double de celui des températures maximales de jour.

Ces quelques dernières décennies, les journées très chaudes se sont faites plus fréquentes et les jours de froid ou de gel, moins nombreux.

Date de modification :