Initiative des laboratoires vivants

L'Initiative des laboratoires vivants est une approche intégrée à l'innovation agricole qui réunit des agriculteurs, des scientifiques et d'autres partenaires afin de développer, tester et évaluer de nouvelles pratiques et technologies dans un contexte de vie réelle.

En résulteront des technologies plus efficaces et des pratiques agricoles plus durables adoptées plus rapidement par les agriculteurs canadiens. Un réseau national de sites sera établi en vue de développer des solutions novatrices pour aider le secteur à :

L'objectif est de faire en sorte que les agriculteurs collaborent directement avec les chercheurs et d'autres partenaires à la réalisation d'expériences sur leurs terres. Ceci permettra de développer et mettre en œuvre des pratiques de gestion bénéfique et de leur donner accès plus rapidement aux technologies.

Cette nouvelle approche intégrée est une occasion pour le gouvernement fédéral et les partenaires externes de développer des solutions conjointes aux problèmes agroenvironnementaux.

Principes fondamentaux

L’Initiative des laboratoires vivants est fondée sur trois principes fondamentaux :

Innovation axée sur les usagers
Les agriculteurs et les propriétaires fonciers locaux sont les utilisateurs de la technologie ou de la pratique et ils participent à la conception des projets, des solutions et des plans d’expérimentation dès le début.
Partenariats publics privés
Des experts de disciplines et d’horizons variés (gouvernement, secteur privé, producteurs locaux) s’attaquent à un problème commun.
Installations expérimentales en milieu réel
Les exploitations agricoles sont les incubateurs de technologies novatrices.

Méthodologie

Chaque site de laboratoire vivant suivra une méthodologie similaire à l’égard de leurs enjeux prioritaires :

Planification
Validation et perfectionnement du cycle de l’innovation (priorités, résultats, etc.). Ceci comprend l’animation de séances de travail pour identifier les besoins et les intérêts des agriculteurs.
Co-design
Détermination des besoins, des résultats et des obstacles potentiels. Agriculteurs, propriétaires fonciers, chercheurs et autres partenaires conçoivent et élaborent conjointement les solutions potentielles.
Exploration et expérimentation
Acquisition de nouvelles données, réalisation d’expériences et développement du savoir dans un contexte de vie réelle.
Évaluation
Bilan des expériences et du cycle de l’innovation et réajustement en fonction de l’avis des agriculteurs et des résultats expérimentaux.
Adoption
Adoption d’une nouvelle pratique de gestion ou technologie.

La méthodologie suivra un processus itératif selon le cycle d’innovation mentionné ci-haut, soit la planification, la conception, le prototypage, le développement et l’adoption. Après l'évaluation, chaque équipe de projet retournera à la phase de planification pour la préparation d'un nouveau cycle d'innovation jusqu'à ce que la technologie soit à point, tant du point de vue des chercheurs que de celui des producteurs. Cette approche favorisera le succès de l'adoption des technologies co-développées qui seront désirables, faisables et viables.

Résultats attendus

L’Initiative des laboratoires vivants vise à :

Plan de mise en œuvre

Les cinq sites initiaux du réseau national des laboratoires vivants seront établis progressivement :

Carte du Canada démontrant les cinq sites initiaux du réseau national des laboratoires vivants qui seront établis: Colombie Britannique, l’est des Prairies, Ontario, Québec, Atlantique.
  • Atlantique – 2019
  • L’est des Prairies – 2019
  • Québec – 2020
  • Ontario – 2020
  • Colombie-Britannique – 2021

L'établissement progressif des sites du réseau permettra d'assurer l'atteinte des objectifs et des résultats souhaités tout en maintenant une capacité de gestion adaptative.

Comment présenter une demande

Les partenaires externes peuvent présenter une demande par le biais du site Initiative des laboratoires vivants : Programme de collaboration.

Avant de soumettre leur proposition de projet, les demandeurs devraient avoir établi un réseau de partenariat, notamment, une collaboration avec la direction générale des sciences et de la technologie d'Agriculture et Agroalimentaire Canada et, s'il y a lieu, l'inclusion des communautés autochtones du secteur.

Liens additionnels

Partout dans le monde : réseaux de laboratoires vivants

European Network of Living Labs (ENOLL) (en anglais seulement)

Initiatives similaires liées à l’agriculture

Coordonnées

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la Division des laboratoires vivants : aafc.livinglaboratories-laboratoiresvivants.aac@canada.ca.

Date de modification :