Cigales (8 de 46)

B. Vers une meilleure compréhension du monde des cigales

5. Origine et évolution

Les cigales semblent si différentes de tous les autres insectes que l'on pourrait penser, comme les Anciens, qu'elles ont surgi spontanément de la terre. Mais l'étude des ancêtres des cigales (Section 5A, 5B) et de spécimens des groupes modernes apparentés aux cigales (Section 5C) confirment ce que les scientifiques savent depuis longtemps: les organismes vivants évoluent lentement sur de très longues périodes pour s'adapter aux changements qui surviennent dans leur environnement, et leur corps changent de forme et acquièrent de nouvelles fonctions. Les causes de ce processus évolutif sont expliquées par la sélection naturelle, qui agit sur les caractères héréditaires (matériel génétique). Quelle que soit la source de ces changements, les résultats sont fantastiques et surpassent largement tout ce que les humains auraient pu imaginer.

Dessin d'une cigale Polyneura et d'une cigale Kumanga

Deux cigales indiennes

5A. Fossiles

Il est souvent difficile de savoir à quoi ressemblaient les ancêtres des insectes modernes. La grande majorité des insectes fossiles découverts à ce jour sont souvent tellement comprimés que seules leurs ailes subsistent. Même les spécimens les mieux préservés, encore pourvus de leurs différentes parties constituantes, sont souvent si désarticulés et déformés que leur aspect original est difficile à discerner. Par exemple, un insecte semblable à une cigale Note de bas de page 1 a récemment été décrit comme un tabanide. Heureusement, quelques rares spécimens bien conservés nous éclairent sur l'aspect des ancêtres des cigales.

Dessin d’un fossile de cigale Protabanus

Cigale fossile (Protabanus) initialement décrite comme un tabanide!

Dessin d’une cigale Protohémiptère

Le groupe fossile des Protohémiptères était plus étroitement apparenté aux anciennes libellules

Tous les insectes qui ressemblent à des cigales ne leur sont pas nécessairement apparentés. Les Protohémiptères qui vivaient au Carbonifère (il y a plus de 300 millions d'années) possédaient un long « bec », mais un examen de leurs pièces buccales révèle la présence de mâchoires en forme de pince qui étaient probablement utilisées pour extraire les graines des cônes. Les Protohémiptères étaient en réalité apparentés aux anciennes libellules.

Les fossiles des insectes cicadoïdes (insectes ressemblant aux cigales) sont plus anciens que ceux de la plupart des autres insectes apparentés aux cigales. Deux familles d'insectes cicadoïdes existaient déjà il y a 100 à 200 millions d'années (période connue sous le nom de Mésozoïque, ou ère des dinosaures). Leurs ancêtres probables, les Prosbolidae, étaient largement répandus au Permien (période la plus récente du Paléozoïque). Le Cicadidae fossile le plus ancien trouvé à ce jour est une larve Note de bas de page 2 datant du Crétacé, déjà pourvue de pattes fouisseuses bien développées. Il semble donc que les cigales ont acquis un mode de vie souterrain après l'apparition des oiseaux. Un autre fossile, identifié de façon douteuse comme une larve de « cigale », pourrait être vieux de plus de 130 millions d'années (Jurassique). Des représentants de genres modernes de Cicadidae (Lyristes, Meimuna, Tibicina) datant de plus de cinq millions d'années (Miocène) ont été trouvés. Ces genres coexistaient avec d'autres genres aujourd'hui disparus (Lithocicada, Tymocicada). Ces découvertes indiquent que la famille connaissait une période de diversification rapide à l'époque.

Notes de bas

Note de bas de page 1

Hong Y.-C. 1982. Mesozoic fossil insects of Jiuquan Basin in Ganzu Province [in Chinese] Geological Publishing, Beijing, China.

Retour à la référence de la note de bas de page 1 referrer

Note de bas de page 2

Grimaldi, D. and M.S. Engel. 2005. Evolution of the Insects. Cambridge University Press, Cambridge, UK.

Retour à la référence de la note de bas de page 2 referrer