Dépôt d'un spécimen de référence de cultivar dans l'Herbier des plantes vasculaires

L'Herbier des plantes vasculaires (DAO) d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) se plie aux lignes directrices du Code international pour la nomenclature des plantes cultivées pour la conservation des spécimens de référence.

Que sont les « standards de nomenclature »?

Le Code international pour la nomenclature des plantes cultivées récemment mis à jour (Brickell et al., 2004) recommande que les spécimens qualifiés de « standards de nomenclature » soient déposés dans certaines collections publiques désignées de spécimens végétaux conservés. Un « standard de nomenclature » a été techniquement défini comme un spécimen auquel le nom d'un cultivar ou d'un groupe est attribué en permanence.

À quoi tient l'importance des « standards de nomenclature »?

Ceux et celles qui décrivent de nouveaux cultivars procurent à la société une ressource extrêmement précieuse. Le fait de déposer un spécimen de référence contribue à s'assurer que cette ressource sera appréciée et comprise à l'avenir. Les chercheurs ont souvent besoin de matériels physiques pour déterminer si un cultivar possède certaines caractéristiques comme des poils insectifuges (que l'on peut voir au microscope) ou des substances chimiques (que l'on peut en extraire). Par ailleurs, le spécimen peut faire l'objet à la fois d'une analyse morphologique et d'une analyse d'ADN pour aider à en déterminer l'identité et à établir l'usage exact du nom du cultivar.

Dans la préface du Code international pour la nomenclature des plantes cultivées de 2004 (Brickell et al., 2004), on peut lire que la Commission de nomenclature des plantes cultivées de l'Union internationale des sciences biologiques « est convaincue que ce n'est que par l'élaboration et la tenue d'un système mondial de standards de nomenclature que l'on peut parvenir à l'application exacte des noms des cultivars ». Le principe no 9 préconise la sélection, la conservation et la publication des désignations des standards de nomenclature. La recommandation 24F.1 stipule que : « Un spécimen de nouveau cultivar ou groupe de cultivars, vivant ou séché, doit être adressé à l'Autorité internationale d'homologation des cultivars compétente ou à un herbier public qui maintient des collections de standards de nomenclature ainsi que des matériels photographiques en couleurs, illustratifs ou autres matériels utiles. »

De quelle façon les « standards de nomenclature » sont-ils soumis?

Le DAO d'AAC a pour usage de conserver des spécimens de référence qui appuient divers types de recherches sur les végétaux, en particulier ceux qui revêtent une importance économique pour le Canada. Le personnel de l'Herbier des plantes vasculaires se fera un plaisir de recevoir et d'entretenir les spécimens sélectionnés comme standards de nomenclature pour ce qui est des désignations des plantes cultivées publiées conformément au nouveau Code international.

Bibliographie

Brickell, C.D. (Chairman), Baum, B.R., Hetterscheid, W.L.A., Leslie, A.C., McNeill, J., Trehane, P., Vrugtman, F. et Wiersema, J.H. (Editors). 2004. Code international pour la nomenclature des plantes cultivées incorporant les règles et les recommandations de désignation des plantes cultivées. Septième édition. Société internationale de sciences horticoles, Louvain, Belgique. 123 p.

Paul M. Catling, conservateur
Jacques Cayouette, conservateur adjoint
Gisèle Mitrow, responsable des collections