Incorporation de lin entier au spaghetti et au pain

Le lin entier est une source d'acide gras oméga-3, de fibres solubles et insolubles ainsi que de lignanes, des composés chimiques qui une fois métabolisés par les bactéries de l'intestin se transforment en composés bénéfiques pour la santé. Pour jouir des bienfaits du lin, il faut briser l'enveloppe de la graine au moment de la mouture pour libérer l'amande. Afin d'aider l'industrie à ouvrir des marchés, les chercheurs d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) ont développé la connaissance et le savoir-faire nécessaires pour transformer le lin entier et l'introduire dans des aliments comme le spaghetti et le pain, tout en préservant ses bienfaits. Belle coïncidence, en janvier de cette année, Santé Canada a approuvé une allégation santé selon laquelle la consommation de 40 grammes de lin entier moulu par jour réduit considérablement le cholestérol sanguin.

Les chercheurs ont découvert comment préparer la graine de lin moulue avant la transformation alimentaire, de façon à ce qu'elle puisse conserver, voire améliorer, ses propriétés nutritives et fonctionnelles. En contrôlant les paramètres des procédés de transformation, les chercheurs ont pu produire du spaghetti et des pains de qualité qui contiennent la dose de lin entier moulu recommandée par Santé Canada. Ils y travaillent encore à raffiner le produit. Ces travaux découlent de l'initiative sur les allégations santé, les aliments et les ingrédients nouveaux du Plan d'action en matière de réglementation agricole établi dans le cadre de Cultivons l'Avenir 1. Les résultats de ces travaux ont été publiés à temps pour que l'industrie puisse bénéficier de l'occasion créée par l'allégation santé.

Date de modification :