Detecting significant decreasing trends of land surface soil moisture in eastern China during the past three decades (1979-2010).

Chen, X., Su, Y., Liao, J., Shang, J., Dong, T., Wang, C., Liu, W., Zhou, G., et Liu, L. (2016). « Detecting significant decreasing trends of land surface soil moisture in eastern China during the past three decades (1979-2010). », Journal of Geophysical Research: Atmospheres, 121(10). doi : 10.1002/2015JD024676  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Pour lutter contre les changements climatiques, il est important de comprendre les tendances historiques des variations de l’humidité des sols de la Chine et le mécanisme à l’origine de ces variations. Grâce à la série chronologique de données satellitaires ECV_SM (Essential Climate Variable Soil Moisture), nous avons décelé une baisse significative de l’humidité des sols de surface dans l’est de la Chine sur une période de 32 ans (1979–2010). Une analyse de sensibilité théorique indique que l’humidité du sol dépend de des précipitations (P), de l’évapotranspiration potentielle (ETP), du bilan hydrique (apports moins pertes d’eau), des conditions de surface comme les changements dans la couverture terrestre et l’utilisation des terres, les caractéristiques du paysage, l’irrigation et l’étalement urbain, ainsi que du paramètre m. Les variations de l’humidité du sol sont significativement corrélées avec les variations du rapport P/ETP (R2 = 0,43; p < 0,001). Nous croyons donc que le rapport P/ETP est le principal facteur qui détermine les tendances temporelles de l’humidité du sol. Dans les 29 bassins hydrographiques qui présentent une tendance significative à la baisse de l’humidité du sol, les superficies de couvert forestier ont augmenté de 36,08 %, et la pente topographique moyenne était deux fois plus élevée que dans les autres régions. Ainsi, outre le facteur climatique (rapport P/PET), les conditions de la surface terrestre (changements dans la couverture terrestre et topographie) ont joué des rôles importants dans les tendances régionales de l’humidité du sol.

Date de modification :