Saproamanita, a new name for both Lepidella E.-J. Gilbert and Aspidella E.-J. Gilbert (Amaniteae, Amanitaceae).

Redhead, S.A., Vizzini, A., Drehmel, D.C., et Contu, M. (2016). « Saproamanita, a new name for both Lepidella E.-J. Gilbert and Aspidella E.-J. Gilbert (Amaniteae, Amanitaceae). », IMA Fungus, 7(1), p. 119-129. doi : 10.5598/imafungus.2016.07.01.07  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le genre Amanita a été divisé en deux taxons monophylétiques : Amanita, genre ectomycorhizien, et Aspidella, genre saprotrophe. Nous présentons ici l’historique de la reconnaissance de ces deux genres, d’après leur état trophique, ainsi que les controverses qui y sont associées. Il a été démontré que le nom Aspidella E.-J. Gilbert était illégitime et constituait un homonyme tardif d’Aspidella E. Billings, nom de genre bien connu associé à un fossile énigmatique parfois classé comme un champignon, parfois comme une algue. Le nom Saproamanita a été choisi pour remplacer le nom Aspidella E.-J. Gilbert dans le cas des espèces saprotrophes du genre Amanita, et une sélection d’espèces ayant déjà fait l’objet d’une analyse moléculaire et d’espèces de prairies étroitement apparentées sont transférées dans ce genre ainsi que certains taxons semblables. Nous expliquons ici l’illustration type pour le S. vittadinii et proposons une classification subgénérique pour le genre Amanita acceptant les sous-genres Amanitina et Amanita. En outre, nous expliquons pourquoi le nom Amanitaceae E.-J. Gilbert, datant de 1940, est validé pour cette famille plutôt que celui proposé par Pouzar en 1983.

Date de modification :