A phylogenetic revision of Penicillium sect. Exilicaulis, including nine new species from fynbos in South Africa.

Visagie, C.M., Seifert, K.A., Houbraken, J.A.M.P., Samson, R.A., et Jacobs, K. (2016). « A phylogenetic revision of Penicillium sect. Exilicaulis, including nine new species from fynbos in South Africa. », IMA Fungus, 7(1), p. 75-117. doi : 10.5598/imafungus.2016.07.01.06  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Un relevé du biome de fynbos en Afrique du Sud a permis d’isoler 61 espèces de Penicillium à partir d’échantillons d’air, de sol et d’infructescences de Protea repens. Comme quatorze de ces espèces appartiennent à la section Exilicaulis du i}Penicillium, nous avons profité de l’occasion pour réévaluer la taxonomie de cette section. Des comparaisons phylogéniques de l’espaceur transcrit interne (ITS) et des gènes codant la β‐tubuline, la calmoduline et la RPB2 entre 76 espèces de la section Exilicaulis révèlent 52 espèces distinctes, dont neuf nouvelles dans le fynbos. Des comparaisons morphologiques ont confirmé la nouveauté de la plupart de ces dernières. Toutefois, les nouvelles espèces étroitement apparentées au P. rubefaciens n’ont pas présenté de différences morphologiques importantes ou constantes. Nous avons donc appliqué un biais aux données phylogéniques selon la méthode de reconnaissance d’espèce phylogénétique par concordance généalogique (GCPSR). Dans cet article, nous décrivons les neuf nouvelles espèces, mettons à jour la liste des espèces reconnues et résolvons les synonymes au sein de la section. Nous montrons que P. citreosulfuratum est le nom correct pour le clade que l’on considérait auparavant comme représentant le P. toxicarium fide Serra et al. (2008). Les neufs espèces sont Penicillium atrolazulinum, P. consobrinum, P. cravenianum, P. hemitrachum, P. pagulum, P. repensicola, P. momoii, P. subturcoseum et P. xanthomelinii spp. nov.

Date de modification :